Les Tuffes arrivent au stade… olympique !

39 Jura

Samedi 5 octobre 2019, l’inauguration des nouveaux aménagements du stade nordique des Tuffes, à Prémanon, coïncidait avec le lancement du compte à rebours des Jeux olympiques de la jeunesse de Lausanne. En janvier 2020, le site jurassien accueillera les épreuves de biathlon, de saut et de combiné nordique.

De Martin Fourcade à Jason Lamy-Chappuis en passant par Anaïs Bescond, les 1 200 habitants de Prémanon ont l’habitude de côtoyer d’immenses champions. C’est en effet dans ce village du Haut-Jura, qui compose avec Bois d’Amont et Lamoura la station des Rousses, qu’est implanté le centre d’entraînement des équipes de France de ski nordique (biathlon, combiné nordique, ski de fond et saut spécial).
Désormais, les Prémanoniers doivent s’habituer également aux grandes compétitions internationales. Ainsi, après la
coupe du monde de saut à ski féminin en décembre 2018, le site accueillera les épreuves de biathlon, de combiné nordique et de saut spécial des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de Lausanne, du 9 au 22 janvier 2020.

Les premiers jeux transfrontaliers de l’histoire
« C’est une grande première pour nous, se réjouit Nicolas Michaud, directeur-adjoint du Centre national du ski nordique et de moyenne montagne et responsable du comité local d’organisation des JOJ. C’est aussi une première dans l’histoire de l’olympisme puisque jamais, auparavant, un événement ne s’était déroulé sur deux pays frontaliers, comme la Suisse et la France. »
Si les courses de ski de fond sont prévues sur le territoire helvétique, dans la Vallée de Joux, le stade des Tuffes a pu faire valoir sa polyvalence – avec un tremplin et un pas de tir – pour entrer dans le cercle fermé des sites olympiques. C’est d’ailleurs cette perspective qui a permis de finaliser la modernisation des équipements. Cette dernière a nécessité un investissement de 6 millions d’euros sur la période 2017-2019, dont 1,2 million d’euros apportés par la Région Bourgogne-Franche-Comté. « On a maintenant une infrastructure à la pointe pour vingt ou trente ans », précise Nicolas Michaud.

J-100
Samedi 5 octobre, le stade rénové a été inauguré en présence de Roxana Maracineanu, ministre des Sports. Une autre personnalité était invitée à la fête : Yodli, la sympathique mascotte des JOJ 2020, est venue lancer le compte à rebours jusqu’à l’ouverture des Jeux olympiques de la jeunesse. Dans 100 jours, on pourra ainsi assister –gratuitement - aux exploits de jeunes champions, âgés de 15 à 18 ans. Les Fourcade, Bescond et Lamy-Chappuis de demain.

Calendrier

  • Lundi 16 décembre : annonce de la composition de la délégation française aux JOJ.
  • Vendredi 3 janvier, à partir de 17h30 : passage de la flamme olympique dans la station des Rousses.
  • Jeudi 9 janvier à 18h30 : cérémonie d’ouverture aux Rousses (L'Omnibus).
  • Les 11, 12, 14 et 15 janvier : épreuves de biathlon (individuel, single mixte relay, sprint, relais mixte).
  • Les 18 et 20 janvier : épreuves de combiné nordique (en individuel, M et F, et équipe mixte).
  • Les 19 et 22 janvier : épreuves de saut spécial (en individuel, M et F, et équipe mixte).
  • Mercredi 22 janvier à 10h15 : cérémonie de clôture, couplée avec les podiums de la course de ski Transjeune.
Inauguration des nouveaux aménagements du stade nordique des Tuffes, à Prémanon (39), samedi 5 octobre2019

Organiser ces JOJ sur tout le massif du Jura, par-dessus la frontière, c’était une idée lumineuse ! Ce choix conforte les liens forts, historiques qui nous unissent à nos voisins et amis suisses, mais il confirme aussi ce que nous savons tous ici : ce territoire est indéniablement le cœur des sports nordiques, non seulement au niveau national mais aussi au niveau mondial.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

Chiffres clés

  • 1 880 athlètes âgés de 15 à 18 ans participeront aux JOJ, dont 350 pour les disciplines organisées en France.
  • 71 nations seront représentées.
  • 8 sites de compétition ont été choisis : 6 en Suisse Romande (Lausanne, vallée de Joux, Leysin, Les Diablerets, Villars, Champéry), 1 en Suisse alémanique (Saint-Moritz) et 1 en France.
  • 3 000 bénévoles seront mobilisés, dont 450 côté français.
L'oeuvre représentant la flamme olympique a été réalisée par des élèves du lycée professionnel de Moirans-en-Montagne (39) - Photo DR

Haut-Jura : ces flammes envoient du bois !

Lire l'article
26 nov 2019
Laetitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, mercredi 13 novembre 2019 à Dijon - Photo Vincent Arbelet

Paris 2024 : la Région se prend au jeu

Lire l'article
15 nov 2019
objectif médailles

22, Karera ga tōchaku shimasu *

Lire l'article
14 nov 2019
Toute l'actualité
Article du 07/10/2019 11:11, modifié le 25/11/2019 17:50

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter