Un réseau moderne et adapté

Routes, voies ferrées, gares, pistes cyclables… la Région mène une politique d’investissements sans conséquent pour offrir des services de qualité et accessibles au plus grand nombre. Elle maintient et amplifie même ses engagements financiers, en direction des infrastructures ferroviaires, fluviales et routières, comme l’aménagement de la RN57 en Haute-Saône, ou de la RCEA dans l’Ouest de la Région.

Accompagner le développement équilibré des territoires tant en matière d’infrastructures que d’équipements structurants est l’une des ambitions du contrat de plan Etat-Région 2015-2020. A ce titre, la Région Bourgogne-Franche-Comté entend tout mettre en œuvre pour améliorer et moderniser les infrastructures afin de faciliter les déplacements et poursuit ses efforts pour préparer l’avenir. Efforts réalisés par exemple dans le cadre du plan de soutien au BTP avec des crédits supplémentaires octroyés pour soutenir l’activité des travaux publics, dont une partie est consacrée à soutenir les investissements pour le développement des infrastructures.

Amélioration du ferroviaire

Garantir qualité, sécurité et respect des temps de voyage en TER, c’est pour la Région effectuer des investissements réguliers sur les voies ferrées. Une nécessité également pour la pérennité des lignes. Illustration avec la rénovation de la ligne des Horlogers entre Morteau et Le Locle, celle de la section Chauffailles-Paray le Monial (71), la modernisation de la ligne du Revermont entre Besançon et Bourg-en-Bresse, la modernisation de la Voie Ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA) entre Nevers et Chagny ou encore une opération emblématique : la réouverture en décembre 2018 de ligne Belfort Ville-Belfort TGV-Delle, entre la France et la Suisse. En outre, la Région a pris l’engagement, conjointement avec la Région Grand Est, de moderniser le voie ferrée Belfort-Lure-Luxeuil-Epinal, afin d’éviter sa fermeture. La Région reste par ailleurs mobilisée en faveur du développement de la grande vitesse, en particulier pour le soutien à la réalisation du tronçon manquant sur la branche Est de la LGV Rhin-Rhône. Elle poursuit également les efforts de financement en matière de maintenance et de modernisation de son parc de matériel ferroviaire roulant. Par exemple, en 2018, elle a réceptionné 7 trains automoteurs neufs de type Régiolis produits par Alstom et destinés à circuler sur l'axe Dijon-Besançon majoritairement. Elle en a reçu 8 autres en 2019 et 2020.

La gare de Delle (90)

Une politique vigoureuse

La Région réaffirme sa stratégie et ses priorités d’investissement dans les 200 gares et haltes de Bourgogne-Franche-Comté. Des investissements qu’elle finance à 100 %, estimés à 42 millions d’euros sur 8 ans, soit une moyenne de 5,25 millions d’euros par an ! Objectifs : améliorer les services apportés aux voyageurs dans les gares (confort, information, intermodalité, sûreté/sécurité, déplacement valorisation de l’espace et du patrimoine). Elle débloque également des moyens conséquents pour favoriser le transport fluvial, à vocation principalement touristique (dans le cadre d’une convention avec VNF) mais aussi commercial dont les retombées socio-économiques sont importantes. Exemple avec les travaux de modernisation du barrage de Pont et Massène (21) et la création d'une halte nautique quai des Marans, à Mâcon (71).

Pour mieux rouler !

La Région poursuit l’amélioration des infrastructures routières, toujours dans l’optique de faciliter et sécuriser les déplacements des usagers, mais aussi contribuer au bien-être des riverains. Des infrastructures qui ont également un rôle important pour le maintien et le développement du potentiel économique des territoires. Exemple avec le désenclavement routier du Nord Franche Comté par la transformation en 2x2 voies de certains tronçons des RN 57 (Nancy-Epinal-Vesoul-Besançon-Pontarlier-Suisse) mais aussi l’aménagement du contournement de Pontarlier (25) et par la RN19 (Belfort/Montbéliard-Vesoul-Langres) dont la déviation de Port-sur-Saône (70), ou encore les études de l’aménagement du contournement sud d’Auxerre (89), et enfin la mise à deux fois deux voies de la RCEA (Route Centre Europe Atlantique, Chalon/Mâcon /Paray le Monial/Digoin/Façade Atlantique. La Région encourage par ailleurs les mobilités douces par l’adaptation des infrastructures nécessaires au développement du vélo.

Accessibilité pour tous

La Bourgogne-Franche-Comté compte 470 points d’arrêts routiers, dont 335 relèvent directement de la responsabilité de la Région, suite au transfert de compétence des transports interurbains. Dans le cadre des deux Agendas d’Accessibilité Programmée Bourgogne et Franche-Comté adoptés en 2018, elle investit jusqu’en 2023 pour rendre ces arrêts accessibles aux personnes à mobilité réduite. Rendre accessible la chaîne de déplacement aux personnes en situation à mobilité réduite, c’est aussi investir dans les gares ferroviaires, avec la mise en accessibilité des bâtiments voyageurs et l’aménagement spécifique des quais (rehaussement à hauteur du plancher des trains) et de leurs accès (souterrains, ascenseurs, passerelles, etc.) Ces investissements sont soutenus par la Région dans 33 gares, comme en gare de Montbéliard (25), Beaune (21) ou Cosne-sur-Loire (58). La Région  soutient par ailleurs les plateformes de mobilité qui, notamment, assurent des services d’information et d’orientation vers les offres et dispositifs de mobilité adaptés à chacun.

Au-delà de trois tronçons mis à deux fois deux voies en 2017-2018, La Région s’engage pour accélérer la fin des travaux de la Route Centre-Europe Atlantique ou RCEA, l’une des plus dangereuses de France. Aux côtés des autres collectivités (Département et Communauté Urbaine Creusot-Montceau, notamment), elle augmente sa participation de 58 millions d’euros d’ici à 2027. Cette mobilisation permettrait de passer de 2030 à 2024 pour la fin du chantier.

Officialisation de la commande par la Région Bourgogne-Franche-Comté de 3 trains à hydrogène pour un montant de 51,9 millions d’euros, vendredi 5 mars 2021 à Auxerre (89) - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, toujours un train d’avance

Lire l'article
5 mar 2021
Signature de convention Etat-Région pour le financement de travaux sur les petites lignes ferroviaires en Bourgogne-Franche-Comté, jeudi 4 mars 2021 à Dijon- Photo DR

La Région et l’Etat, ensemble pour rénover les petites lign…

Lire l'article
4 mar 2021
Inauguration de la mise en accessibilité de la gare de Dole, jeudi 11 février 2021 - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

Accessibilité en gare : au tour de Dole !

Lire l'article
12 fév 2021
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter