Assiettes d’ici

Acheter et manger local est, plus que jamais, un acte militant : celui d’un retour à l’essentiel et à nos racines, afin de valoriser pleinement le travail nos agriculteurs et producteurs, et retrouver des assiettes foisonnantes de vitalité et de sens. La Région Bourgogne Franche-Comté intervient à deux niveaux sur ce sujet : en soutenant la filière agricole locale et en favorisant des achats régionaux et/ou bio dans les cantines des lycées.

La Bourgogne-Franche-Comté, première région verte de France, peut être fière de ce patrimoine naturel, qui lui vaut la primeur de spécialités culinaires plébiscitées dans le monde entier. Les fromages, salaisons, viandes, miels, vins, fruits et légumes sont délicatement confectionnés et cultivés par des producteurs passionnés, première pierre d’une excellence culinaire que l’on retrouve aussi dans les bonnes tables régionales. La Région est fière de ce patrimoine et s’investit pour qu’il puisse perdurer dans les meilleures conditions possibles.

#NotreAgricultureDemain

La Région Bourgogne Franche-Comté accompagne les agriculteurs dans le cadre de son programme #NotreAgricultureDemain, élaboré avec la profession. Ce programme prévoit, notamment, d’encourager les audits de filières et d’exploitations pour les agriculteurs souhaitant évoluer dans leur profession ; de soutenir financièrement les pratiques innovantes durables ; de mettre en œuvre des formations, ou encore d’accompagner l’exportation des produits du terroir. Il œuvre, également, à développer le principe du circuit court, autrement dit, celui des achats locaux, en s’appuyant entre autres sur l’une de ses grandes compétences : les lycées. Et plus spécialement, les millions de repas servis chaque année dans les cantines régionales.

Privilégier le local

La Région se donne comme objectif de proposer un approvisionnement des cantines scolaires composé à 50% de produits issus des filières proximité, dont 20% en bio. Cela suppose d’effectuer un très important travail en amont, pour identifier les producteurs les plus proches de chaque lycée, par typologie de produits (viandes, laitages, fruits et légumes…), et vérifier auprès de chacun d’eux qu’ils disposent des moyens nécessaires à l’approvisionnement des repas scolaires. De très nombreux lycées expérimentent cette démarche, dont la généralisation est souhaitée pour 2021. Le travail de la Région s’ouvre aussi à des échanges avec d’autres collectivités locales (communes, EPCI, Départements…) afin que l’identification de ces producteurs puisse aussi être profitable à d’autres entités ayant besoin d’un approvisionnement local (comme les écoles primaires, les collèges les maisons de retraite, etc.)

Accompagner concrètement les lycées

Si la Région organise et dynamise ce réseau d’approvisionnements locaux, ce sont bel et bien les lycées qui restent maîtres des commandes publiques pour les repas scolaires. Aussi, les agents régionaux proposent d’aider les établissements dans la rédaction de leurs appels d’offres publics, afin de permettre aux fournisseurs locaux de se positionner sur ces marchés. Cet accompagnement se poursuit jusque dans les cuisines, avec un soutien à la création de légumeries, à la formation des cuisiniers et à l’acquisition de nouveaux équipements, permettant de prendre en charge l’arrivée de ces produits locaux et/ou bio. Avec 13 millions de repas annuels, les lycées de Bourgogne Franche-Comté offrent de formidables opportunités de développement et de pérennisation d’activité pour les agriculteurs et producteurs régionaux.

Foire de Dijon

La Région à la foire de Dijon

Lire l'article
19 oct 2018
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter