La Stratégie régionale pour la biodiversité

Face à son érosion qui s’accélère et s’accentue, la biodiversité est aujourd'hui au centre de nos préoccupations. Elle s'inscrit dans le débat politique et économique, nous alerte sur la sauvegarde d'espèces emblématiques ou la préservation de paysages et fait appel à notre éthique personnelle. Devant l’ampleur des enjeux, la Bourgogne-Franche-Comté prend ses responsabilités. La Région s’est engagée dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une Stratégie régionale pour la biodiversité (SRB) dont l’objectif est de définir un cadre commun d’intervention et d'initier une dynamique à tous les échelons de décisions.

Depuis près de vingt ans, les compétences de la Région dans le domaine de l’environnement se sont progressivement renforcées. La loi du 8 août 2016, pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages confirme encore davantage le rôle de la Région et lui confie (art. L110-3 du code de l’environnement) la mise en œuvre de la Stratégie régionale pour la biodiversité (SRB) tenant compte des orientations de la stratégie nationale.
En 2018, la Région Bourgogne-Franche-Comté s’est engagée dans cette démarche, en partenariat avec l’Etat (DREAL), l’Office français de la biodiversité (OFB) et les Agences de l’eau. Une première phase de diagnostic a permis de caractériser l’état de la biodiversité dans la région, d’identifier les pressions qu’elle subit et les principaux défis à relever. Cet état des lieux a servi de base au travail de concertation réalisé en 2019 avec les acteurs du territoire régional afin de définir un cadre commun d’intervention partagé pour la biodiversité sur la période 2020-2030.

Construite autour de six orientations stratégiques, la SRB de Bourgogne-France-Comté se décline en 19 objectifs et est constituée de trois documents :

  • le diagnostic qui dresse un panorama de la biodiversité et identifie les principaux enjeux ;
  • six orientations stratégiques qui fixent 19 objectifs à atteindre d’ici 10 ans ;
  • le guide d’accompagnement pour l’action qui présente des recommandations pour celles et ceux qui veulent s’engager en faveur de la biodiversité.

Approuvée par délibération du Conseil régional le 9 octobre 2020, cette stratégie doit maintenant être mise en œuvre par tous les acteurs du territoire qui le souhaitent, y compris les citoyens. La SRB doit en effet permettre à toutes celles et ceux qui le veulent d’agir en faveur de la biodiversité dans tous les territoires de la Bourgogne-Franche-Comté et tous les secteurs d’activités.

Découvrez ci-dessous une présentation des orientations et objectifs de la SRB et du dispositif pour son évaluation. Découvrez également comment vous engager pour la protection de biodiversité, le dispositif de reconnaissance national « Engagés pour la Nature » ainsi que des informations sur l’Agence régionale de la biodiversité (ARB) et les outils au service de l’Observation du patrimoine naturel régional.

La Région et l’Etat copilotent la Stratégie régionale pour la biodiversité (SRB), en partenariat avec l’Office français de la biodiversité, les trois agences de l'eau (Rhône-Méditerranée-Corse, Loire-Bretagne et Seine-Normandie) et l’Agence régionale de la biodiversité en s’appuyant sur deux comités :

  • le Comité régional biodiversité (CRB) : Cette instance consultative constitue un lieu privilégié d’information, d’échanges et de consultation sur tous sujets ayant trait à la biodiversité au sein de la région. Le comité régional biodiversité, composé en 5 collèges, est coprésidé par le président du Conseil régional et le Préfet de Région.
  • le conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) : Constitué de près de 40 experts et spécialistes des sciences de la vie et de la terre, le CSRPN assure une bonne représentation des différentes disciplines naturalistes en Bourgogne-Franche-Comté. Le CSRPN peut être saisi, pour avis, soit par le préfet de Région, soit par le président du Conseil régional, sur toute question relative à l’inventaire et à la conservation du patrimoine naturel de la région.

La mise en œuvre de la SRB en Bourgogne-Franche-Comté a été définie sur une période de dix ans, jusqu’en 2030. Chaque acteur citoyen volontaire peut contribuer à cette mise en œuvre selon son niveau de responsabilité et son champ de compétences. Il peut ainsi initier, élaborer, réaliser ou développer des travaux, plans, programmes d’actions qui contribueront à atteindre les objectifs définis sur le cadre de la SRB et en particulier dans le guide d’accompagnement pour l’action.
Pour s’assurer de sa mise en œuvre et de son efficacité, un dispositif de suivi-évaluation de la SRB doit permettre d’orienter les actions, d’éclairer la décision et de piloter le changement.
Le suivi et l’évaluation de la SRB seront notamment fondés sur la connaissance, l’analyse et l’interprétation de trois types de données :

  • l’engagement des acteurs du territoire (adhésion à la charte, actions et plan d’actions proposé et mise en œuvre,  dispositifs de reconnaissance « engagés pour la nature ») ;
  • des indicateurs sur la réalisation des 19 objectifs opérationnels du cadre commun d’intervention ;
  • des indicateurs sur l’état de la biodiversité et des pressions qui s’exercent sur elle, en Bourgogne-Franche-Comté.

Le suivi et l’évaluation de la SRB est notamment l’une des missions de l’Agence régionale de la biodiversité et de l’Observatoire régional de la biodiversité.

Le processus de concertation a permis de dégager six orientations stratégiques correspondant aux principaux enjeux pour la biodiversité en Bourgogne-Franche-Comté.

Orientation stratégique A : préserver et reconquérir la biodiversité
La préservation des ressources et du patrimoine naturel passe par le maintien de la diversité du vivant, de son fonctionnement et de ses capacités d’évolution. Les espèces interagissent entre elles et avec leur milieu. Elles fournissent de nombreux biens et services indispensables : produits agricoles et forestiers, pollinisation, épuration des eaux, fertilité des sols, atténuation et adaptation au changement climatique…

Orientation stratégique B : mettre la biodiversité au cœur de l’aménagement du territoire dans un contexte de changement climatique
Comme toutes les autres régions françaises, la Bourgogne-Franche-Comté n’est pas épargnée par le changement climatique et ses conséquences : hausse des températures (actuelles et à venir) et modification du régime des précipitations. L’augmentation de la fréquence des épisodes extrêmes (inondations, canicules, sécheresses,…) impacte directement la vie des Bourguignons-Francs-Comtois : îlots de chaleur en milieu urbain, sécheresse météorologique et des sols, etc.
Pour se protéger et atténuer les effets du changement climatique, la biodiversité est un atout et doit être intégrée dans tous les projets d’aménagement des territoires urbains et ruraux.

Orientation stratégique C : faire de la biodiversité un enjeu de développement
La biodiversité et les services qu’elle fournit sont des facteurs importants du développement économique (ressources, matières premières, terrains, etc.). Les acteurs de ce secteur ont donc une grande responsabilité vis-à-vis du patrimoine naturel dont ils sont fortement dépendants. Pour continuer à fonctionner ils doivent respecter et préserver les écosystèmes dont ils tirent profit.
Cette orientation stratégique vise à favoriser la prise en compte et l’intégration de la biodiversité dans les activités économiques en tant que ressource, atout, opportunité de développement et de sauvegarde.

Orientation stratégique D : entraîner l’adhésion et la participation de tous
De plus en plus de citoyens se sentent concernés par l’état de la biodiversité et sa dégradation mais ils ne savent pas toujours comment agir pour contribuer efficacement à sa protection. De nombreuses activités dépendent directement du patrimoine naturel et bien que les professionnels s’approprient de plus en plus les enjeux liés à sa préservation ce n’est pas encore suffisant.
Cette orientation stratégique vise à sensibiliser, former et mobiliser les bourguignons et les francs-comtois.

Orientation stratégique E : approfondir la connaissance et l’expertise en coordonnant et structurant l’action collective
Pour bien agir et être efficace, il est essentiel de disposer de connaissances solides et de bien comprendre comment les décisions publiques et privées influent sur notre patrimoine naturel.
Cette orientation vise à organiser, compléter et valoriser les connaissances sur la biodiversité et son évolution. Elle vise notamment à conforter les actions existantes et à en développer de nouvelles grâce à la mobilisation de nombreux partenaires : chercheurs, acteurs de la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) et leurs populations-cibles dont scolaires, associations naturalistes, gestionnaires, entreprises, usagers de la nature, organismes développant des sciences participatives, etc.

Orientation stratégique F : créer des synergies pour améliorer l’efficacité de l’action
De nombreux dispositifs existent en faveur de la protection et de la valorisation de la biodiversité. Pour être encore plus efficaces, il faut que leur mise en œuvre soit coordonnée et maîtrisée. L’efficacité nécessite également une gouvernance claire et partagée, une articulation des différents outils.
Cette orientation s’inscrit notamment dans le cadre du rôle de chef de file pour la protection de la biodiversité dont la région a la responsabilité.

Les orientations stratégiques de la SRB, leurs objectifs et les thématiques qui s’y rapportent - Source I Care & Consult

En tant que citoyen, vous avez un rôle à jouer et vous pouvez vous engager à agir localement, être exemplaire et être porteur de messages auprès de votre entourage, en faveur de la biodiversité.
En tant qu’organisme et quelles que soient vos activités, vous êtes vivement invités à contribuer à la mise en œuvre de la stratégie régionale pour la biodiversité. 
Vous pouvez dès à présent signer la charte sur le site de l’Agence régionale de la biodiversité (ARB) pour adhérer aux objectifs et aux principes de la stratégie régionale pour la biodiversité. Vous pouvez également aller plus loin en proposant un plan d’actions concrètes que nous vous encourageons à valoriser grâce au dispositif de reconnaissance national « Engagés pour la nature ».
Vous pourrez également partager votre engagement et découvrir les actions mises en œuvre pour la protection de la biodiversité dans la Région sur la plateforme des solutions écologiques « Je participe ».
Retrouvez plus d’informations sur comment participer à la mise en œuvre de la SRB et vous engager pour la protection de la biodiversité dans le guide d’accompagnement pour l’action et sur les sites internet de l’Agence régionale de la biodiversité et « Engagés pour la nature ».

Créée par arrêté préfectoral du 7 juin 2019, l’Agence régionale de la biodiversité (ARB) de Bourgogne-Franche-Comté, est un Etablissement public de coopération environnementale, placé sous l’égide de la Région, de l’Office français de la biodiversité (OFB) et de l’Etat.
L’ARB est structurée autour d’un Conseil d’administration et d’une équipe salariée. Son siège social est à Besançon. Elle rassemble les acteurs régionaux autour de l’un des enjeux majeurs de notre société : la préservation de la biodiversité. Partenariale, transversale et prospective dans son ADN, l’ARB a pour vocation de créer des synergies pour renforcer la coopération et agir collectivement face au déclin de la biodiversité.
L’ARB a l’ambition de faire le lien entre les collectivités, la recherche, l’économie (entreprises, agriculture, forêt, tourisme...), les associations, la chasse, la pêche, l’éducation et les citoyens. Cœur de réseau, elle joue un rôle de catalyseur de projets, en appui aux territoires. Puis, elle accompagne techniquement les initiatives opérationnelles de préservation et de restauration de la biodiversité.

S’appuyer sur la connaissance est un levier indispensable pour mener à bien des actions concrètes, liées aux problématiques locales. Une des principales missions de l’ARB est d’organiser, de mutualiser et de valoriser les outils et dispositifs. A cette fin, l’ARB intégrera en 2022 l’observatoire régional de la connaissance et le géo-visualiseur de la biodiversité SIGOGNE.
Pour agir avec les politiques publiques, elle participe activement à la mise en œuvre de la Stratégie régionale de la biodiversité (SRB) qui est le cadre de référence destiné à être décliné par tous les acteurs du territoire, en partenariat avec le Conseil régional, l’Etat et l’OFB. Innovante, l’ARB axe aussi  son travail sur le thème “biodiversité et entreprises”. Elle s’engage notamment aux côtés des acteurs économiques pour créer des partenariats et des actions concrètes.
Préserver la biodiversité partout, par et pour tous, et faire progresser la mobilisation citoyenne, tel est le défi majeur que souhaite relever l’ARB.

Elément important des orientations de la Stratégie régionale de la biodiversité (SRB), l’Observatoire régional de la biodiversité (ORB) a pour ambition de fournir des éléments d’éclairage sur l'état et l'évolution de la biodiversité dans toutes ses composantes (gène, espèce et écosystème), et sur ses interactions avec les activités humaines en région.
L’ORB est animé et coordonné par Alterre Bourgogne-Franche-Comté jusqu’à son intégration dans l’Agence régionale de la biodiversité en 2022.

Il a pour objet :

  • de porter à connaissance et sensibiliser les acteurs sur l’état et les tendances d’évolution de la biodiversité, et de ses interactions avec la société (notamment à travers la notion de services écologiques et de capital naturel) ;
  • de suivre et d’évaluer les politiques publiques (en particulier celles de la SRB) ainsi que les stratégies d’acteurs socio-économiques ;
  • d’aider à la décision les acteurs du territoire (élus, entrepreneurs, …) et plus globalement le citoyen.

Pour cela, l'observatoire est élaboré dans le cadre d'une démarche participative associant l'ensemble des acteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté. Il nécessite en particulier la contribution et l'expertise d'acteurs clés du territoire. Il s'appuie à la fois sur les connaissances acquises au travers des nombreuses études et travaux d'inventaire qui ont été menés en Bourgogne et sur les dispositifs existants ou à créer.

Sigogne, géo-visualiseur de la biodiversité
La plateforme SIGOGNE, portée par le Plateau du patrimoine naturel de la Maison de l’environnement de Franche-Comté,  est un géo-visualiseur pour la flore, la faune, les habitats naturels et les zones humides.

Elle a pour objectifs :

  • d'améliorer la connaissance sur le patrimoine naturel (habitats, faune, flore, leur gestion et leur conservation),
  • de fournir de l’information naturaliste (sous forme de synthèse) à l’échelle communale en particulier sur la présence d’espèces de faune et de flore, sur leur niveau de menace et de protection.

Ces objectifs se concrétisent à travers :

  • l’identification et la mobilisation des acteurs régionaux pouvant contribuer à Sigogne,
  • la formation de contributeurs aux méthodes de production de données et d’utilisation de Sigogne,
  • la traçabilité du parcours des données, de la production à sa mise à disposition, tant sur les aspects relatifs à la validation scientifique que sur ceux relatifs à la reconnaissance des auteurs et des acteurs. 

Gratuit et ouvert à tous, le Système d'information sur la nature et les paysages (SINP) est une plateforme dématérialisée qui mutualise les données naturalistes. Il permet de visualiser et télécharger des données sur la nature et les paysages. Vous pouvez participer à l’enrichissement des données de la plateforme en adhérant au SINP.
Le SINP a vocation à être intégré au Système d’information sur la biodiversité (SIB) qui doit être mis en place par l’Office français de la biodiversité.

Le Gouvernement lance l’élaboration de la 3e stratégie nationale pour la biodiversité, qui fixera le cap pour concourir à la préservation des écosystèmes et des espèces. Cette stratégie sera élaborée tout au long de l’année 2021, grâce aux propositions d’action des parties prenantes et des citoyens.
Bérangère Abba, secrétaire d'État chargée de la Biodiversité pour le Ministère de la Transition écologique, souhaite donner la parole aux acteurs de terrain, premiers mobilisés pour protéger les écosystèmes partout en France :

  • collectivité territoriale,
  • acteur économique,
  • organisation non gouvernementale,
  • usager de la nature,
  • organisme d’enseignement et de recherche,
  • gestionnaire d’espaces naturels.

Ces acteurs sont invités à prendre part à l'élaboration de cette stratégie structurante pour la biodiversité des 10 prochaines années en donnant leur avis pour faire émerger des actions concrètes et accompagnez leur mise en œuvre en contribuant sur la plateforme dédiée :

Pour participer à la concertation pour protéger la biodiversité, cliquer ici (propositions d’actions à transmettre avant le 30 avril 2021).

Festival des solutions 2021 - DR

Festival des solutions écologiques : demandez le programme …

Lire l'article
31 aoû 2021
Visite de Bérangère Abba, secrétaire d’état chargée de la biodiversité, lundi 15 mars 2021 à Dijon (21) - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté David Cesbron

Biodiversité : il y a urgence !

Lire l'article
16 mar 2021
Coquelicot Place du Maréchal Leclerc à Besançon (25) - Photo David_Cesbron

Plus de nature pour faire baisser la température

Lire l'article
11 mar 2021
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter