Une offre de transport complémentaire

Les ports et aéroports/aérodromes sont des infrastructures essentielles pour le développement économique, touristique et l’attractivité du territoire. La Région souhaite ainsi développer et mieux structurer cet ensemble, pour favoriser les interconnexions et placer la Bourgogne-Franche-Comté au carrefour des échanges du Nord au Sud et de l’Ouest à l’Est.

Avec 1 330 kilomètres de voies fluviales navigables, 50 ports de plaisance, un aéroport régional Dole-Jura et 33 autres plateformes aéroportuaires et aéronautiques, la Bourgogne-Franche-Comté est bien desservie. Des infrastructures sur lesquelles la Région compte s’appuyer pour préparer l’avenir. Elle s’est ainsi fixée comme objectifs, dans sa stratégie de mandat, de poursuivre les aménagements fluviaux et portuaires et de construire une stratégie aéroportuaire à l’échelle régionale qui nourrira le SRADDET « Ici 2050 ».

Maillage pour l’aérien

Après la réalisation d’une étude spécifique sur les infrastructures aéroportuaires, la Région a fait le choix, en 2017, d’adopter un scénario qui préserve un certain maillage aéroportuaire jusqu’à horizon 2019, date à laquelle la réflexion se poursuivra dans le cadre du schéma régional de l’intermodalité et des infrastructures. Elle est ainsi impliquée dans la plateforme de Dijon-Longvic, dans celle de Saint-Yan (71), pôle national de formation avec l’implantation de l’Ecole nationale de l’aviation civile et dans celle de Dole-Jura, le seul aéroport régional commercial pour lequel elle intervient dans la gouvernance et la gestion à hauteur de 50 %, dans certaines conditions. La volonté étant pour la Région de développer à terme une activité de transport aérien à modèle économique viable et répondant aux besoins exprimés par les usagers (tourisme, affaires…).

Développement du fluvial

La Bourgogne-Franche-Comté possède tout un réseau de voies navigables qui en fait la 3e destination fluviale et représentent un véritable atout. La Région s’est ainsi engagée dans une démarche du développement de la voie d’eau répondant à la fois aux besoins de transport et aux contraintes environnementales. Elle s’est notamment fixée comme objectif de recourir au fluvial pour le transport de fret et a fait du tourisme fluvestre, qui combine le tourisme fluvial et le tourisme terrestre, une priorité. Dans le cadre du contrat de plan Etat-Région (CPER), elle poursuit son engagement en faveur du technoport de Pagny (21) et des ports de Mâcon et Chalon-sur-Saône (71).

D’ici 2020, 24 trains Régiolis aux couleurs de la Région et de la nouvelle marque des mobilités régionales sillonneront la Bourgogne-Franche-Comté - Crédit : Vincent Arbelet

Mobigo vous emmène là où vous voulez!

Lire l'article
21 sep 2018
TER Régiolis

37 trains supplémentaires d’ici 2019 !

Lire l'article
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter