Leur donner les moyens d’apprendre

La Région Bourgogne-Franche-Comté est un acteur incontournable pour tout ce qui relève des lycées. Son intervention consiste à financer tout ce qui est nécessaire aux apprentissages : les locaux, les équipements, la restauration scolaire, le personnel technique… La Région va aussi plus loin avec, par exemple, la tarification sociale, ou encore le soutien à des projets pédagogiques artistiques et/ou culturels.

La Région Bourgogne Franche-Comté, dans le cadre de ses compétences, consacre un budget annuel très important aux lycées publics de son territoire. En premier lieu, c’est grâce à ses dotations que les établissements peuvent financer leurs frais de fonctionnement courants : chauffage, eau, électricité, contrats obligatoires, petits travaux de maintenance… La Région subventionne aussi, au cas par cas, des besoins spécifiques, comme le déménagement de machines, l’entretien des espaces verts, ou encore des loyers de logement de fonction si ces derniers sont insuffisants dans le lycée, etc.
Les lycées privés, quant à eux, disposent du « forfait d’externat », attribué pour assurer le financement du fonctionnement et la rémunération du personnel technique. Des subventions leur sont aussi proposées pour financer de grands projets de rénovation.

Du matériel et des ressources de qualité

Donner les « moyens d’apprendre », c’est aussi offrir les équipements nécessaires à la pédagogie. Et ceux-ci sont, de plus en plus, tournés vers le numérique. Une direction spécifique au sein de la Région gère cet aspect particulier et s’attache à renouveler le parc informatique régulièrement et à octroyer des subventions pour accompagner techniquement des projets innovants (plus d’informations sur notre page « le numérique éducatif ») Bien sûr, la Région finance aussi le renouvellement du mobilier, du matériel de restauration, des véhicules, des équipements de laboratoire… En somme, tout ce qui concourt au confort des jeunes et des personnels.

La gratuité des ressources pédagogiques

Il s’agit également un dispositif fort : chaque établissement peut investir librement dans les moyens qu’il juge pertinents pour l’apprentissage, que ce soit des manuels, des revues ou des fascicules pédagogiques. De plus, afin d’aider les familles dont les enfants ont fait le choix de s’orienter sur des diplômes de type professionnel, la Région Bourgogne-Franche-Comté participe à la prise en charge de tout ou partie de l’équipement professionnel des élèves scolarisés dans certaines sections. Cette participation vise à apporter une aide aux familles dans l’acquisition du matériel (petit outillage et équipements spécifiques communs ou individuels) et la tenue professionnelle nécessaire au suivi de la formation dans les établissements. Cette participation concerne les lycéens rentrant en première année du cursus.

Des lieux d’apprentissage agréables

Conformément à l’article L 214-5 du Code de l’Éducation : « la Région a la charge des lycées et des établissements d’éducation spéciale. Elle en assure la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations... » La Bourgogne Franche-Comté est donc tout à la fois propriétaire des locaux des lycées et maître d’ouvrage lorsqu’il s’agit d’y organiser des travaux, pour le confort des lycéens et des personnels. Vous trouverez de plus amples détails sur notre page consacrée au patrimoine des lycées.
La Région pilote également l’offre de formation professionnelle sur son territoire : CAP et Bac Pro. En lien avec les autorités académiques, elle contribue à élaborer la carte des formations, afin de les relier aux besoins d’emploi remontés par les entreprises, les branches professionnelles ou encore les pôles de compétitivité.

Le personnel et la restauration scolaire

Le personnel technique des lycées (pour l’entretien, la restauration, la maintenance, l’accueil) est aussi piloté et financé par la Région Bourgogne Franche-Comté : elle répartit les postes dans le territoire, selon les besoins, et assure leur rémunération. Et pour leur octroyer les meilleures conditions de travail possibles, elle finance leurs équipements en recensant chaque année les besoins de chaque corps de métier.
Côté restauration et hébergements, c’est aussi la Région qui finance une grande partie du coût des repas et de l’internat des élèves, afin que la participation des familles soit réduite à son minimum. Une tarification sociale, spécifique à la Région Bourgogne Franche-Comté, permet d’aller encore plus loin pour les familles aux plus faibles ressources. Il s’agit d’une déduction de frais sur les 2e et 3e trimestres, pour les élèves boursiers, de 100 € pour les demi-pensionnaires et 150 € pour les internes (dans la limite du solde restant à régler par la famille).

Mieux manger, moins gaspiller

La Région donne des orientations importantes quant aux choix des approvisionnements dans les restaurants scolaires, avec une prédominance de produits issus du terroir, notamment Bio.
Le label « Eco Lycées » encourage également les établissements qui s’engagent dans une charte globale d’écocitoyenneté et de lutte contre le gaspillage alimentaire, qui concerne non seulement les lycéens, mais aussi l’ensemble des membres de la communauté éducative (par exemple, le personnel des cuisines est formé à des techniques de cuisson et préparation durables).

Encourager l’ouverture d’esprit et l’épanouissement

La Région finance, de façon volontariste, les projets qui accompagnent la démarche pédagogique. Depuis septembre 2017, les lycées sont ainsi par exemple soutenus dans le cadre d’EVEIL (enveloppe pour la vie, l’épanouissement et l’implication des lycéens). Ces fonds financent les projets éducatifs liés à la citoyenneté, la lutte contre les discriminations, le respect de l’environnement, la solidarité, mais aussi la sensibilisation artistique et culturelle, le devoir de mémoire, la relation école-entreprise, etc. Sont aussi encouragés financièrement des projets plus spécifiques, tels « L’Échappée littéraire : prix des lycéens de Bourgogne Franche-Comté » ou encore « Bourgogne Franche-Comté Reporter », qui ouvre les jeunes au monde des médias et de la presse. « L’Échappée musicale » est aussi un projet créé en 2018, qui permet d’encourager la pratique des musiques actuelles en groupe, sous forme d’un concours ouvert à tous les lycéens.

Ressources

Musicalement vôtre

Lire l'article
3 oct 2018
Visite du lycée Pasteur à Besançon, à Besançon, septembre 2018

La rentrée s’écrit avec la Région !

Lire l'article
5 sep 2018

Lancement de la carte Avantages Jeunes 2018-2019

Lire l'article
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter