Encourager l’économie sociale et solidaire

On associe souvent innovation et technologie. Mais innover, c’est aussi imaginer d’autres façons d’aborder l’économie, tournées vers l’humain, l’échange ou la proximité. A ce titre, l’économie sociale et solidaire (ESS) est une autre manière d’entreprendre, qui se distingue par sa gouvernance (coopératives, associations et mutuelles) ou son objet (insérer des personnes, recycler des objets, développer des projets équitables…). Ancrée dans son histoire, la Région Bourgogne-Franche-Comté souhaite particulièrement la développer.

Pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, les entreprises de l’économie sociale et solidaire sont avant tout des entreprises. Elles bénéficient donc, à ce titre, de tous les services de la collectivité offerts pour le soutien de l’activité économique, l’innovation et, pourquoi pas, de l’export. Mais, du fait de leur particularité, elles sont aussi particulièrement encouragées et accompagnées, pour garantir leur pérennité, notamment par la structuration d’un réseau d’acteurs locaux de l’accompagnement et du financement des projets de l’ESS. Les structures de l’ESS ont en effet pour point commun de promouvoir l’utilité sociale, la coopération, l’ancrage local, le partage et la solidarité. Elles sont porteuses des valeurs de fraternité et de vivre ensemble chères à la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Des besoins spécifiques

La Région tente donc d’aller « encore plus loin » dans son accompagnement lorsque cela est possible, car ces entreprises ont souvent davantage de besoins. A titre d’exemple, elles embauchent fréquemment des personnes en situation de handicap ou de réinsertion, ce qui s’avère plus coûteux. Souvent innovantes au service de la gestion des déchets ou de nouveaux services sociaux elles ont aussi besoin d’une trésorerie plus importante pour démarrer leur activité. La Région Bourgogne-Franche-Comté se mobilise aux côtés de ses partenaires, tels France Active, la Chambre régionale de l’ESS ou Générateur Bourgogne-Franche-Comté, pour accompagner les structures de l’ESS au plus près de leurs besoins et octroyer des financements sur-mesure, en puisant dans ses dispositifs.

Professionnaliser l’ESS

La Région souhaite aller vers toujours plus de professionnalisation de l’ESS, par la réalisation d’études de marché et par qualification des emplois. Elle souhaite décloisonner ce champ d’activité particulier afin de l’ouvrir aux investisseurs. Le croisement de fonds publics et privés peut être source d’opportunités de développement importantes. Un accompagnement attentif de ces entreprises tout au long de leur vie permet également de passer les caps de croissance stratégiques, aussi bien en amont pour conseiller sur les meilleures formes juridiques (coopératives, SCOP, SCIC…) que par la suite pour les recrutements, restructurations, développements, etc.

Innover, encore et toujours

L’innovation a toute sa place dans le domaine de l’ESS, notamment dans ses dimensions sociale et organisationnelle. La créativité est de mise pour les levées de fond, la gouvernance, les partenariats public-privé, la construction en réseau… Les activités elles-mêmes sont souvent innovantes, car elles répondent à des besoins sociétaux en perpétuelle évolution. La Région encourage l’innovation dans le secteur de l’ESS par des financements individuels et/ou accordés à des structures partenaires relais, au bénéfice des initiatives des entreprises.

Ces entreprises pour qui le profit n’est pas le but ultime

Lire l'article
26 nov 2018

Journées de l’économie autrement

Lire l'article
20 nov 2018

Conférence de l’ESS en Bourgogne-Franche-Comté : 230 acteur…

Lire l'article
19 oct 2018
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter