Se former aux métiers d’avenir

Jusqu’au 31 décembre 2019, la Région Bourgogne Franche-Comté finance les structures qui proposent des formations par apprentissage, à savoir, les Centres de Formation des Apprentis (CFA), publics ou privés. Elle verse également des aides aux apprentis et employeurs d’apprentis, et élabore la carte des formations, qui veille à la cohérence de l’offre sur le territoire.

La loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, modifie les modalités de financement des formations dispensées par la voie de l’apprentissage à partir du 1er janvier 2020. La Région ne disposera donc plus de la compétence « Apprentissage ». Actuellement, elle finance les CFA publics ou privés, tant en fonctionnement qu’en investissement. L’apprentissage est un contrat de travail tripartite entre le jeune, l’organisme de formation et l’entreprise, cette modalité de formation allie théorie et pratique et permet une très bonne insertion professionnelle.

700 nouvelles places

Dans le cadre du Contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP), la Région élabore la carte des formations en tenant compte des besoins économiques, de l’équilibre territorial et de la demande sociale. Aussi, plus de 700 nouvelles places d'apprentissage ont par exemple été créées en lien avec l'ouverture de nouvelles formations en 2016 et 2017. Cette évolution de l’offre de formation est guidée par l’objectif de réussir les transitions écologiques, énergétiques et numériques.

En 2018, l’apprentissage représente en Bourgogne Franche-Comté : 53 CFA, 280 sites de formation et 19 196 apprentis pour 480 métiers enseignés.

Valoriser l’apprentissage et booster l’innovation

La Région assure également la promotion de l’apprentissage, auprès des entreprises mais aussi des jeunes, afin que ces deux publics, qui ont des intérêts communs, puissent se rencontrer et faire fructifier leurs projets : projets d’emploi et de carrières pour les uns, et de développement économique pour les autres. Salons et journées portes ouvertes sont des exemples de moyens mis en place pour y parvenir, tout comme le site web « Fiers d’être Apprentis », créé par la Région.
Elle accompagne également une expérimentation consistant à permettre l’entrée en apprentissage jusqu’à 30 ans (on dénombre 340 jeunes de plus de 25 ans dans 47 CFA en 2018) et stimule le potentiel innovant des Centres en leur proposant de se positionner sur des projets subventionnés, notamment dans le domaine des usages numériques. Par ailleurs, dès la rentrée 2018, la Région expérimente la possibilité pour des jeunes scolarisés en baccalauréat professionnel de poursuivre leur année de terminale en apprentissage (43 formations ciblées sur l’ensemble du territoire).

Des aides pour les jeunes et les entreprises

La Région apporte son soutien financier aux apprentis pour le transport, l’hébergement et la restauration. Pour encourager les recruteurs, elle octroie également des aides aux entreprises, offrant un « coup de pouce » bienvenu pour les inciter à recruter un apprenti. Les entreprises peuvent également obtenir une aide pour la formation de leurs maîtres d’apprentissage.
La région Bourgogne Franche-Comté soutient également les meilleurs apprentis de France pour les encourager dans leur quête d’excellence, qui sont une vitrine des savoir-faire régionaux, et organise les sélections régionales des Olympiades des métiers. Lors des 44ème Olympiades des métiers, les jeunes de la région ont obtenu 26 médailles aux épreuves nationales et 2 ont participé à la finale internationale. En 2018, 50 jeunes ont été sélectionnés parmi les 320 participants pour participer à la finale nationale.

Olympiades des Métiers : nos meilleurs jeunes sont prêts !

Lire l'article
13 nov 2018

Tout savoir sur la formation et l’orientation

Lire l'article
25 sep 2018
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter