Des territoires intelligents et durables grâce au numérique

Améliorer la qualité de vie des citoyens et développer de nouveaux services en s’appuyant sur les outils numériques : tels sont les objectifs des territoires intelligents. La Région Bourgogne-Franche-Comté soutient les collectivités, en particulier rurales, engagées dans des démarches de territoires intelligents et durables.

Qu’est-ce qu’un territoire intelligent ?

Un territoire intelligent cherche à conjuguer le bien-être du citoyen (accès aux services publics et marchands…), le développement du territoire et la préservation de ses ressources naturelles. Le numérique apparait ici comme un levier au service de l’intérêt général permettant d’améliorer la qualité des services publics, le cadre de vie des citoyens et donc de développer l’attractivité du territoire.

 

Des territoires intelligents et durables accompagnés par la Région

La Région Bourgogne-Franche-Comté a engagé une démarche en matière de territoires intelligents ruraux en accompagnant les acteurs publics qui cherchent à conjuguer développement territorial, bien-être du citoyen et préservation des ressources naturelles à l’aide du numérique.

    Territoires intelligents

    Focus sur deux territoires accompagnés par la Région : 

    • Dans le Jura, la Ville de Lons-le-Saunier (17 320 habitants) place la relation citoyenne et la transition écologique au cœur de sa stratégie de territoire intelligent. Démarches administratives, démocratie participative, informations culturelles, économiques… De nouveaux services à la population seront créés et regroupés dans une application « Lons dans ma poche ». Parallèlement, l’ensemble des données générées permettront de faire émerger de nouveaux usages si besoin.
    • En Saône-et-Loire, la Commune de Granges (521 habitants) a orienté sa stratégie sur l’amélioration des interactions avec les usagers et entre acteurs du territoire. Ainsi, des casiers sécurisés seront installés afin de permettre la commercialisation de produits agricoles locaux en circuit court. La Commune va également développer une application participative pour sensibiliser les citoyens à la richesse et à la préservation du patrimoine naturel.

    Véronique Duroure, en mairie de Granges (Saône-et-Loire) - DR

    Micro-folie, le musée numérique

    Lancé en 2017 par le ministère de la Culture et coordonné par l’établissement public de la Villette, le dispositif micro-folie entend favoriser l’accès à la culture en se rapprochant des publics, au cœur des villes et des villages. Le principe : constituer des musées numériques « hors les murs » avec des images et des vidéos en haute-définition issues des collections de douze établissements publics nationaux. Près de 1 750 œuvres sont accessibles, accompagnées de supports pédagogiques et de contenus immersifs, en réalité augmentée. La visite de ces musées numériques s’effectue de manière libre ou dans le cadre d’animations avec, par exemple, les élèves d’un établissement scolaire ou les résidents d’une maison de retraite.
    Cinq micro-folies ont déjà éclos en Bourgogne-Franche-Comté, avec le soutien de la Région.
    Dont la micro-folie itinérante ArtKaravane basée à Chassagne-Montrachet, en Côte d’Or.

    Inauguration de "Micro-folie" à Meursault
    Océane Charret-Godard remet les ordinateurs aux lycéens du lycée Le Castel (Dijon) - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Marie Souverbie

    Précarité numérique : la Région prête 6 000 ordinateurs à s…

    Lire l'article
    20 oct 2021
    Micro-folies en Bourgogne-Franche-Comté, musée numérique  initié par le Ministère de la Culture - Photo DR

    Quand le numérique met l’art à la portée de tous

    Lire l'article
    6 oct 2021
    Inauguration VitiLab à Davayé (71) - Photo Gaétan Bouvier

    Tech et ceps : le numérique au service du travail de la vig…

    Lire l'article
    21 juil 2021
    Toute l'actualité

    Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

    Nous contacter