A quoi sert la Région ?

À quoi sert la Région ? Peu savent répondre. Et pourtant, la Région est présente dans le quotidien de chaque Bourguignon-Franc-Comtois.

De la formation à la transition énergétique, du développement économique aux transports, des lycées à l’agriculture, de la jeunesse aux fonds européens, en passant par le sport et le tourisme, elle intervient dans le cadre de ses compétences obligatoires, facultatives et partagées avec les autres collectivités. La Région a vu ses pouvoirs renforcés en matière de développement économique et d’aménagement durable du territoire. Elle est devenue l’autorité organisatrice des transports sur le territoire. De nouvelles compétences lui ont été transférées : la gestion des transports scolaires et interurbains et le Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS) dont elle est devenue propriétaire.
La Région souhaite faire (re)connaître son action, en lançant une information mensuelle, dans la presse quotidienne régionale essentiellement, qui développera au fil des mois une mission spécifique. Celle-ci impactera selon les thématiques, des publics variés.

Ma Région, la formation

UNE RÉGION RESPONSABLE de la formation professionnelle des jeunes et des adultes
S'engager dans une formation, pour apprendre un métier ou développer ses compétences, c'est mettre toutes les chances de son côté pour trouver un emploi ! En Bourgogne-Franche-Comté, la Région accompagne les demandeurs d’emploi pour accéder à une formation professionnelle à travers son Service public régional de la formation (SPRF).
Chaque année, des milliers de places sont financées
dans tous les secteurs d’activité et sur de nombreux métiers afin de répondre aux besoins en compétences des entreprises et des territoires de notre Région.

UNE RÉGION QUI S’ADAPTE en proposant une offre variée pour se former sur toute la Bourgogne-Franche-Comté
Le Programme régional de formations (PRF) déployé au plus proche de chez vous s’adapte à vos attentes et vos besoins :

  • construire son projet professionnel,
  • développer ses compétences,
  • conforter sa maitrise de la langue française,
  • se former à un métier qui conduit l’emploi,
  • réaliser des stages et immersions en entreprise,
  • passer des certifications et des diplômes.

UNE RÉGION QUI SÉCURISE FINANCIÈREMENT les stagiaires de la formation professionnelle
La prise en charge des coûts de formation est assurée intégralement par la Région pour les formations de son Service public régional. Par ailleurs, la Région peut rémunérer les personnes n’ayant plus de droits ouverts à Pôle emploi.
Accéder au simulateur de rémunération

Pour en savoir plus et accéder à un large choix de formations dans l’industrie, le BTP, le service à la personne, le numérique, l’agriculture, la maroquinerie de luxe, le commerce, la logistique, le transport…, rendez-vous sur formation-jaimaplace.org ou au 09 71 04 73 78.

Accéder au simulateur de rémunération

Ma Région, l'économie

La Région est cheffe de file en matière de développement économique. Elle accompagne les entreprises dans leur développement et l’accélération de leurs transitions, incontournables dans ce monde en profonde mutation.
En matière de transition énergétique, la Région est « Territoire à énergie positive » : elle s’engage dans une démarche permettant d’atteindre l’équilibre entre la consommation et la production d’énergie sur son territoire à l’horizon 2050.Parmi ses outils d’innovation, elle entend faire de l’hydrogène une opportunité.
Ses forces de recherche la mettent en situation de pionnière en la matière : la Stratégie régionale de l’innovation 2021-2027 identifie l’hydrogène comme un domaine de spécialisation « intelligente », en soutenant prioritairement des projets mobilisant de l’hydrogène renouvelable ou bas carbone.
Forte d’un engagement de 20 ans, l’hydrogène est aujourd’hui aussi une vraie opportunité de diversification pour la filière automobile.
La Bourgogne-Franche-Comté présente ainsi 3 projets lauréats de la Commission européenne, parmi lesquels la Gigafactory Mc Phy, qui à terme devrait créer 450 emplois dans le nord Franche-Comté.
Dans le domaine des transports, la Région va plus loin et expérimente l’hydrogène avec 3 trains prochainement équipés. Elle finance par ailleurs la formation à ces nouveaux métiers.

Le Forum Hydrogen Business For Climate a été organisé les 8 et 9 novembre 2022 à Montbéliard.
Plus d’infos

Ma Région, les transports

La Région Bourgogne-Franche-Comté propose, sur le système d’information multimodal Mobigo, une offre diversifiée de transports collectifs pour répondre aux besoins de chaque habitant et/ou l’aider à préparer son déplacement : TER, lignes inter-urbaines de cars, transport à la demande, plateforme de covoiturage*… ainsi que des aménagements pour faciliter les mobilités douces comme des abris à vélos sécurisés. L’accessibilité à ces transports est également au cœur des préoccupations de la collectivité qui investit pour des services et aménagements en conséquence.
Cet outil régional est notamment le résultat d’un partenariat avec des collectivités et des réseaux de transports en commun de Bourgogne-Franche-Comté en relayant les offres de transport urbain pour ce territoire. Il bénéficie par ailleurs du soutien financier de l’Europe.
Il est accessible sur ordinateur, tablette ou smartphone.
Sous sa version smartphone, il vous permet également d’acheter et d’héberger vos titres de transport pour les cars et TER du réseau Mobigo : c’est le M-ticket ! Pour ce faire, il vous suffit de télécharger l’appli Mobigo.

*Mardi 15 novembre 2022, la Région Bourgogne-Franche-Comté a été mise à l’honneur lors de la remise des prix Territoria 2022 destinés à valoriser l'innovation dans le secteur public. Elle a remporté le TERRITORIA DE BRONZE dans la catégorie "mobilités" pour « un dispositif qui vise à développer le covoiturage dans les zones peu denses sur le territoire régional et notamment les déplacements domicile-travail » : Mobigo Covoiturage (Appli Conducteur et Appli Passager téléchargeables sur Google Play Store – Informations sur www.viamobigo.fr, actualités).

La Région a par ailleurs en charge les transports scolaires : elle organise et finance chaque jour les transports de plus de 125 000 élèves sur le territoire de la Bourgogne-Franche-Comté (hors agglomérations et Territoire de Belfort).

Plus d’infos sur le système d’information multimodal Mobigo
Plus d’infos sur les transports scolaires
Plus d’infos sur le Prix Territoria

Ma Région, l'agriculture

La Bourgogne-Franche-Comté est une grande région rurale et agricole, riche de diversités et de produits de qualité, mondialement connus et reconnus. L’agriculture y occupe d’ailleurs 50 % du territoire régional et près de 50 000 salariés.
La Région, fort de ce constat, de ces forces et en prenant en compte les changements et les défis à venir, a décidé de réagir et d’agir.
Elle intervient déjà techniquement et financièrement en soutenant
l’installation des jeunes agriculteurs, en accompagnant la compétitivité des filières et la promotion des productions locales ou en structurant l’agriculture biologique. Elle entend aussi développer les circuits de proximité, qui permettent une meilleure rémunération des producteurs. Le bâti n’est pas oublié avec le subventionnement de la modernisation des bâtiments d’élevage. La recherche, l’innovation, l’expérimentation et la diffusion des connaissances sont enfin des éléments clés valorisés pour assurer des modèles de production plus vertueux, adaptés à la lutte déclarée contre le changement climatique.

Pour le mandat en cours, la Région s’est fixée de nouveaux objectifs, en consacrant une enveloppe supplémentaire de 5 M€ par an à l’agriculture et en renforçant ses équipes avec plus d’une soixantaine d’agents recrutés pour traiter les milliers de dossiers à traiter :

  • contribuer au renouvellement des générations grâce au versement de la « Dotation Jeunes Agriculteurs » à partir de 2023,
  • mener une politique différenciée pour tenir compte des disparités régionales, en lançant des audits destinés à construire des programmes d’action territorialisés, en lien avec la profession et les acteurs publics locaux,
  • défendre une juste rémunération des agriculteurs en s’appuyant sur la constitution de « signes de qualité » à même de générer de la plus-value. La Région continuera d’œuvrer à la constitution de réseaux de commercialisation et de vente directe sur les territoires. Cela passe notamment par une expérimentation sur l’alimentation de proximité dans les lycées, mais aussi par un soutien aux acteurs qui innovent dans ce domaine.
  • accompagner la transition écologique en soutenant les acteurs de l’innovation dans l’expérimentation et la diffusion de pratiques nouvelles transposables, et la filière biologique, de la production à la transformation, afin de sécuriser les débouchés.
  • utiliser au mieux les fonds européens du FEADER, dont la Région aura désormais la gestion, pour concrétiser les projets liés aux mutations de l'espace rural et de l'agriculture. Une attention particulière sera accordée aux mesures en faveur de la transition écologique et énergétique (agroécologie, stockage du fourrage, adaptation aux aléas climatiques).

2023 marque le début de la nouvelle programmation FEADER (fonds européen agricole pour le développement rural), avec un rôle renforcé pour la Région dans la gestion des mesures d’investissement. Cette programmation s’inscrit dans le cadre du « Pacte Vert européen ». 40% du budget de la Politique Agricole Commune (PAC) permettra de soutenir la lutte contre le dérèglement climatique.
Pour la Bourgogne-Franche-Comté, l’enveloppe
FEADER représente 254 M€.
Ce programme européen accompagnera et encouragera le « produire et transformer local ». La mesure « dotation jeunes agriculteurs », finançant leur installation,  mobilisera pour sa part 37 M€ pour les 5 années, auxquels la Région ajoutera 24 M€ de cofinancement, avec une attention particulière accordée aux territoires les plus fragiles.
Le soutien aux industries agroalimentaires du territoire sera enfin renforcé, avec 27 M€ de FEADER et 15 M€ de cofinancement régional.

Pour savourer toute la qualité des produits régionaux, rendez-vous au salon de l’agriculture de Paris, porte de Versailles, du 25 février au 5 mars 2023. La Bourgogne-Franche-Comté sera bel et bien présente sur le hall des régions et sur le hall de l’élevage. Au menu : dégustation de fromages, de vins (avec modération), de viande et de tout ce que notre territoire terrien sait magnifiquement sublimer. Les races montbéliarde et charolaise seront logiquement à l’honneur.

Livrée en 2021, la gare de Dole fait partie des 18 gares de Bourgogne-Franche-Comté d’ores et déjà 100 % accessibles aux personnes à mobilité réduite – Photo Xavier Ducordeaux

Accessibilité des gares : où en est-on ?

Lire l'article
26 jan 2023
Signature du marché de relocalisation des achats de denrées alimentaires par Océane Charret-Godard, vice-présidente en charge des lycées, mardi 24 janvier 2023 à Gy (70) - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Christophe Bidal

La Région fait son marché

Lire l'article
24 jan 2023
Le futur TGV M d’Alstom est assemblé dans les ateliers de Belfort - Photo Xavier Ducordeaux

L’industrie, dans ce qu’elle a de plus noble

Lire l'article
18 jan 2023
Toute l'actualité

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter