Le stade des Tuffes, reçu avec mention

Après deux ans de travaux, le stade nordique des Tuffes (Les Rousses – Jura) accueillait les 15 et 16 décembre 2018 une manche de coupe du monde de saut à ski féminin.

C’était son baptême du feu. Et quel baptême ! Après 2 ans de travaux et 6 millions d’euros investis (dont 1,2 millions apportés par la Région), le stade nordique des Tuffes accueillait le week-end des 15 et 16 décembre sa première épreuve internationale : une manche de coupe du monde de saut à ski féminin. Les 40 athlètes, venues du monde entier, ont ainsi pu découvrir le nouveau tremplin flambant neuf et sa structure d’élan réfrigérée. Vainqueur samedi, l'Allemande Katharina Althaus s'est imposée à nouveau le dimanche pour conforter sa place de leader de la coupe du monde de la spécialité.

Le stade des Tuffes, site hôte des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020
Place désormais au biathlon, puisque la station des Rousses accueille cette semaine une manche de coupe du monde junior, avec 35 nations attendues. Car c’est là l’un des points forts de ce stade des Tuffes ; sa polyvalence : « Vous avez ici la chance d’avoir un site exceptionnel et unique qui permettra été comme hiver d’accueillir les quatre disciplines nordiques : saut, combiné nordique, biathlon, ski de fond » s’est réjoui Christian Kathol, un expert de la Fédération Internationale de ski, tombé sous le charme de la petite station jurassienne. D’autres experts avaient fait le déplacement dans le Jura. Notamment Ian Logan, directeur de l’organisation Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020 et son équipe d’organisation : « Validé ! » a simplement indiqué le suisse, qui confirme ainsi le stade des Tuffes comme site hôte des Jeux Olympiques de la jeunesse d'hiver Lausanne 2020, qui se dérouleront du 9 au 22 janvier 2020 en Suisse et en France.

L'oeuvre représentant la flamme olympique a été réalisée par des élèves du lycée professionnel de Moirans-en-Montagne (39) - Photo DR

Haut-Jura : ces flammes envoient du bois !

Lire l'article
26 nov 2019
Laetitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, mercredi 13 novembre 2019 à Dijon - Photo Vincent Arbelet

Paris 2024 : la Région se prend au jeu

Lire l'article
15 nov 2019
objectif médailles

22, Karera ga tōchaku shimasu *

Lire l'article
14 nov 2019
Toute l'actualité
Article du 18/12/2018 10:19, modifié le 18/12/2018 16:29

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter