51 lycées échangent sur leurs actions « Ecolycée »

21 Côte d’or

La Région a créé le label Ecolycée pour récompenser les établissements qui engagent des actions en faveur du développement durable. Une journée d’échanges inter-lycées avait lieu jeudi 9 mai 2019.

Lancée il y a trois ans, la démarche Ecolycée essaime. 71 lycées publics (sur les 130 que compte la région) sont engagés dans la démarche de labélisation, et 22 sont déjà labellisés. Tous étaient conviés jeudi 9 mai 2019 à une journée d’échange, au lycée Olivier de Serres (Quetigny – 21). 175 personnes ont participé aux ateliers et aux débats : des lycéens bien sûr, mais aussi des professeurs, des proviseurs, des agents techniques : « Ca progresse, c’est bien, se satisfait Stéphane Guiguet, vice-président de la Région en charge des lycées. Le label écolycée récompense les lycées qui s’engagent dans une démarche d’éducation, de valorisation des travaux, expériences et actions en faveur du développement durable qui implique tous les acteurs de l’établissement. C’est sur la base du volontariat. Nous n’obligeons personne. Voir autant d’établissement engagés, c’est la preuve d’une vraie prise de conscience de la part du corps enseignant, des élèves, des agents des lycées … »

Un club de développement durable à Cluny
Durant la journée, plusieurs expériences ont été présentées. L’objectif est de partager ses idées et, pourquoi pas, d’aider à les dupliquer dans les autres établissements de la Région. Le lycée d’enseignement général et technologique agricole La Brosse de Venoy (Auxerre – 89) témoignait de la gestion différenciée des espaces verts opérée dans son lycée. Le lycée professionnel de Claudie Haigneré (Blanzy – 71) a présenté sa façon de mettre en œuvre la charte régionale qualité de restauration scolaire durable et de proximité. Le lycée Simone Weil (Dijon – 21) présentait sa campagne de sensibilisation et de collecte de papier usager. Quant au lycée d’enseignement général et technologique La Prat’s  (Cluny – 71), il est venu parler de l’implication des élèves  dans le club de développement durable « les herbes folles » : « Participer à la création d’un espace écologique est un acte responsable et motivant, se réjouit Shakira, élève au lycée Emiland Gauthey à Chalon-sur-Saône (71). Grâce à cette initiative menée avec mon lycée, je me suis rendue compte que la terre se détériorait et j’espère que cette lutte écologique va continuer. »

Utile et esthétique… mais pas que !

L’un des ateliers de la journée, intitulé « conception et réalisation de mobilier urbain » a été particulièrement suivi. Ce sont les élèves de seconde du lycée Pierre Adrien Pâris (Besançon – 25) qui étaient à la manœuvre. Ils ont présenté leur projet de mobilier urbain conçu à partir de matériaux recyclés. C’est l’association Hôp Hop Hop qui a confié cette mission aux lycéens, leur demandant de travailler sur du mobilier de jardin. A l’aide de bouteilles en plastique, de bidons et de planches en bois, ils se sont attelés à la tâche. Une expérience enrichissante : « Pour réaliser des mobiliers issus de matériaux récupérés nous avons cherché un peu partout, dans la rue, à côté du CFA… présente Théo, l’un des élèves à l’initiative du projet ; C’est assez sympa de créer, concevoir et surtout de voir le résultat ».Résultat qui sera très prochainement visible dans la cour de l’ancien hôpital Saint-Jacques.

L'échappée musicale

Lycéens, échappez-vous en musique !

Lire l'article
15 oct 2019
C'est le lycée Edgar Faure de Morteau (25) qui avait relmporté l’édition 2018 de "POTEs en herbe"

« POTEs en herbe » prend racine

Lire l'article
8 oct 2019
Les étudiants du lycée agricole du Morvan pourront profiter de la pisciculture de Corancy (58), la plus moderne de France - Photo DR

De la truite dans les idées

Lire l'article
1 oct 2019
Toute l'actualité
Article du 13/05/2019 15:01, modifié le 15/05/2019 09:07

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter