Dijon – Marseille : le voyage gourmand

Dijon-Marseille : une première pause à Mâcon pour faire une dégustation ascensionnelle de la Roche de Solutré. Puis une seconde à Montélimar, pour découvrir le travail d’Arnaud Saubeyran autour du nougat. C’est le principe de la « Vallée de la Gastronomie - France® » : inviter les touristes qui se rendent au bord de la Méditerranée à s’arrêter et à profiter de nos richesses sur la route de leurs vacances.

Près de cinq ans après sa première évocation en public, la «Vallée de la Gastronomie - France®» était présentée officiellement à la presse, mardi 11 mai 2021. Cette nouvelle marque de marketing territorial consiste en un itinéraire gastronomique de plus de 600 km, allant de Dijon à Marseille, qui propose diverses "expériences remarquables" à destination des touristes : visites de producteurs de vin, dîner dans un restaurant gastronomique ou encore passage par la future Cité de la gastronomie de Dijon, par les Hospices de Beaune ou par la Cité du chocolat à Tain-l'Hermitage... L'objectif est clair : capter une part des vacanciers, français et internationaux, qui descendent dans le Sud de la France par l'Autoroute du soleil. Un axe qui draine chaque année 25 millions de voitures. « On constate que les gens n'ont plus forcément envie de se rendre sur la Côte d'Azur d'un coup de voiture, mais qu'ils veulent prendre le temps de voyager un peu comme dans le temps, avec des étapes d'une nuit ou plus », avance Patrick Ayache, le vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge du tourisme.

La cible : les « slow-touristes »
Fini, donc, le trajet Paris-Marseille d’une traite avec une pause de 10 minutes sur l’autoroute à Vienne. Les partisans de la « Vallée de la gastronomie » misent sur « slow tourisme ». Une nouvelle forme de voyage qui est apparue au début des années 2000, et qui prône la découverte des territoires en prenant son temps, en privilégiant les rencontres et en savourant les plaisirs de la table. Le projet compte aujourd’hui plus de 300 « offres gourmandes » estampillées «Vallée de la Gastronomie - France®» : des restaurants et des auberges, des domaines viticoles, et de nombreuses adresses d’artisans, de producteurs et de lieux de haltes (marchés, musées, fêtes gastronomiques ou viticoles). S'ajoutent une trentaine d'activités, des « expériences remarquables » évaluées par un comité d'agrément. « Ces expériences remarquables, c’est la promesse pour le visiteur d’entrer en immersion complète dans un terroir, a présenté Fatima Faska, cheffe de projet pour la Vallée de la Gastronomie ; passer un week-end à débusquer la truffe en Bourgogne, partir en spéléo-œnologie dans les gorges de l’Ardèche, vivre la vie d’un chef étoilé le temps d’une journée en Provence ou dans le Charolais... « L’idée, c’est que le touriste soit acteur de son expérience, et pas un simple spectateur » complète Fatima Faska. Il n’existe aujourd’hui pas de guide de la vallée de la gastronomie, à l’instar du Guide Rouge Michelin. Tout est consigné dans le site Internet dédié www.valleedelagastronomie.com.

Pour tout savoir :
https://www.valleedelagastronomie.com


 

Le chiffre : 600 km

Vallée de la gastronomie

 

De Dijon à Marseille, la « Vallée de la Gastronomie - France® » coule le long de 600 km de routes semées de découvertes savoureuses. Elle s'inscrit dans un périmètre bien délimité, à 45 minutes de voiture maximum des autoroutes A6 et A7, le long de l'historique "route des vacances" des nationales 6 et 7. La vallée de la gastronomie s’appuie sur 315 offres gourmandes et 32 expériences remarquables.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tournée solidaire - Photo David Cesbron

Une opération gourmande pour soutenir les étudiants et les …

Lire l'article
29 avr 2021
Food truck du GPPR - Photo David Cesbron

Gastronomie : ça roule pour les produits régionaux !

Lire l'article
7 sep 2020
Première pierre de la cité internationale de la gastronomie et des vins, Dijon, jeudi 4 juillet 2019 - Photo DR

Dijon, on en salive d’avance

Lire l'article
5 juil 2019
Toute l'actualité
Article du 11/05/2021 16:30, modifié le 11/05/2021 17:08

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter