Besançon, « un phare au niveau national »

Ce jeudi 11 mai, la Présidente de Grand Besançon Métropole, Anne Vignot, et la Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, ont accueilli le ministre de la Santé, François Braun, afin de lui présenter l’excellence de l’écosystème en biothérapies innovantes sur le site de Besançon.

François Braun a passé près de trois heures sur le site de Témis pour découvrir ce qui fait la force de Besançon aujourd’hui : les thérapies associées ou issues du sang - Photo Xavier Ducordeaux

Né à Belfort, médecin de formation, François Braun n’ignorait sans doute pas le rôle que joue aujourd’hui Besançon sur la question des biothérapies. Le ministre de la Santé est néanmoins venu le vérifier, jeudi 11 mai, se rendant sur le pôle Témis, à l’invitation de Marie-Guite Dufay. Encadré par la Présidente de Région et madame la Présidente de Grand Besançon Métropole Anne Vignot, le ministre a rencontré plusieurs startups et tout l’écosystème de recherche hébergés dans le bâtiment Bio Innovation. Il a également découvert la société RD Biotech, un des acteurs clé dans le développement du vaccin anticovid à ARN messager. La société, qui emploie aujourd’hui 45 salariés pour un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros, veut fabriquer à Besançon de l’ADN.
Autant de visites qui ont définitivement conquis François Braun, ravi d’être venu « dans cette colline d’excellence de la biotechnologie » :

Visite de François Braun, ministre de la Santé

Aux côtés de l’Etablissement Français du Sang (EFS) Bourgogne-Franche-Comté, qui occupe une place centrale dans le développement des biothérapies, de l’Université de Franche-Comté et du CHU de Besançon, Anne Vignot et Marie-Guite Dufay ont rempli leur mission : celle d’attirer l’attention du ministre sur la nécessité pour les pouvoirs publics d’accompagner le développement et l’ambition du site de Besançon de devenir un centre stratégique des biothérapies en France.

L’engagement du ministre de la Santé à faire de notre territoire un projet national piloté avec le ministre de l’Industrie et le Secrétaire général pour l’investissement est, pour nous, de très bon augure pour la poursuite du développement des biothérapies à Besançon, et son positionnement national et européen.

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Premières assises régionales du travail, mercredi 12 juin à Dole (39) - Photo Xavier Ducordeaux

Assises du travail : la fin du turbin ?

Lire l'article
13 juin 2024

Les intercommunalités et la Région unis en faveur de la réi…

Lire l'article
17 mai 2024
Marie-Guite Dufay, aux côtés de la médecin-biologiste Bianca Balint. Photo : Maxime Scherepin.

A la santé de l’Europe

Lire l'article
21 mar 2024
Toute l'actualité
Article du 11/05/2023 16:26, modifié le 11/05/2023 17:04

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter