Web Mag

Guide des aides

je participe


photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Sommaire de ce dossier

Retour sur l’assemblée plénière du 18 mars 2016

La session plénière de la région Bourgogne-Franche-Comté du 18 mars, à l’hôtel de région, à Dijon, a été consacrée aux orientations budgétaires 2016. De nombreux dossiers ont été abordés, notamment le plan pour l’emploi, les mesures d’urgence en faveur de l’agriculture et le choix du nom définitif de la région.

Session plénière du18 mars 2016 à Dijon

Session plénière du18 mars 2016 à Dijon

© crédit : David Cesbron

La bataille pour l’emploi, le développement durable et le vivre ensemble, telles sont les trois grandes orientations du budget 2016 de la région débattues en séance plénière le 18 mars 2016.
« La Bourgogne-Franche-Comté est l’une des premières régions fusionnées à voter son budget. La région est en ordre de marche. A un peu plus de deux mois de notre installation, la continuité du service public est pleinement assurée, malgré la complexité de la fusion de nos deux collectivités et des chantiers d’harmonisation qui sont encore devant nous », a expliqué Marie-Guite Dufay, dans son propos liminaire. Etait ainsi principalement inscrit à l’ordre du jour de cette séance le débat sur les orientations budgétaires, avant le vote du budget 2016, qui interviendra le 29 avril prochain.

Priorité à l’emploi, au développement durable et au vivre-ensemble

Trois priorités se dégagent de ces orientations budgétaires. D’abord la bataille pour l’emploi avec la continuité des aides économiques, la relance de l’activité dans le secteur des bâtiments et travaux publics, le soutien à l’agriculture et l’accompagnement du plan pour l’emploi du président de la République. Deuxième priorité : la bataille du développement durable avec la mise en place d’un service public de l’efficacité énergétique, l’accélération de la production d’énergies renouvelables ou encore l’organisation des transports interurbains et scolaires avec une politique de réseaux performante. Troisième priorité : la bataille pour le vivre ensemble avec notamment la sanctuarisation des budgets consacrés à la culture, aux sports et à la vie associative, le renforcement des solidarités territoriales et la lutte contre les inégalités d’accès au numérique.

Premières économies issues de la fusion
Ces orientations mettent en lumière les premières économies issues de la fusion grâce aux groupements de commandes sur les assurances, à la mutualisation des achats de fluides, de fournitures et services, de la gestion des véhicules du parc automobile régional, et grâce au nouveau marché de téléphonie. 

Accédez aux vidéos de toutes les assemblées plénières

 

 


Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+