Web Mag

Sortir en région

Tout voir





photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Partenariat renforcé avec la Rhénanie-Palatinat

Marie-Guite Dufay et Patrick Ayache, vice-président en charge du rayonnement international et de l’export, se sont rendus les 31 mai et 1er juin 2017 en Allemagne, à Mayence. Objectif : faire de la transition énergétique un nouveau volet de ce partenariat.

Marie-Guite Dufay, présidente de la région

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, et Patrick Ayache, vice-président en charge du rayonnement international et de l’export, à Mayence, 1er juin 2017

© crédit : DR

Priorité de la région Bourgogne-Franche-Comté, la transition énergétique et la protection du climat étaient au cœur de cette visite dans le Land de Rhénanie-Palatinat. Objectif : renforcer le partenariat, initié en 1962, et mettre en place une coopération durable dans ces domaines.
Après une visite du parc de l’énergie de Mayence, capitale de la Rhénanie-Palatinat, Marie-Guite Dufay et Patrick Ayache ont participé à une table-ronde consacrée à la transition énergétique menée dans les deux régions française et allemande. Ce rendez-vous s’est conclu par la signature d’une déclaration commune en présence du président du Landtag, Hendrick Hering, et du secrétaire d’Etat au ministère de l’environnement et de l’énergie, Thomas Griese.
Cet engagement vise principalement à confronter et rapprocher les stratégies respectives en matière d’économie d’énergie, d’efficacité énergétique et de renforcement des énergies renouvelables. « Notre objectif est également de développer des projets communs », indique la présidente de la région. Dès cet automne, les Rhéno-Palatins seront présents à la conférence régionale sur la transition énergétique pour valoriser les acteurs, les initiatives et les solutions françaises et allemandes.

Lors de ce déplacement, Marie-Guite Dufay et Pierre Calame ont également présenté aux partenaires allemands de Rhénanie-Palatinat le projet d’assemblée instituante européenne. La région soutient, en effet, cette initiative qui vise à mieux associer les citoyens au projet européen.

Comment ? Après tirage au sort de citoyens, bénéficiant d’informations à haute valeur ajoutée sur l’Union européenne, ceux-ci composeraient une soixantaine d’assemblées délibératives locales organisées dans toute l’Europe.

Objectif : faire émerger des propositions citoyennes novatrices.
Dans un second temps, une assemblée européenne d’un millier de personnes, choisies et déléguées par les assemblées locales, se réunirait pendant 10 jours pour synthétiser les propositions issues des délibérations antérieures. Celles-ci seraient alors soumises à la Commission européenne, qui en étudierait la faisabilité avant session conjointe ou séparée, du Parlement et du Conseil Européen. Une compensation financière, assumée par l’Union européenne, permettrait aux citoyens concernés de se dégager temporairement de leurs obligations professionnelles sans perte de salaire.
 

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Guide des aides

je participe