Transports scolaires
Web MagEn actions


photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Inauguration de la ligne Paray-le-Monial - Chauffailles

Mardi 30 janvier 2018, la « nouvelle » voie ferrée entre Lyon et Paray le Monial (71), a été inaugurée par l’ensemble des co-financeurs dont la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Inauguration de la voie ferrée entre Lyon et Paray le Monial (71) par les

Inauguration de la voie ferrée entre Lyon et Paray le Monial (71) par les co-financeurs, dont la Région Bourgogne-Franche-Comté. Mardi 30 janvier 2018

© crédit : Région Bourgogne-Franche-Comté

Huit mois de travaux auront été nécessaires pour renouveler la voie ferrée Paray-le-Monial-Lyon, et notamment le tronçon Paray-le-Monial - Chauffailles (71) pour la Bourgogne-Franche-Comté, dont la réouverture est effective depuis le 11 décembre dernier. Objectifs de cette modernisation : optimiser les circulations de trains, renforcer la sécurité, améliorer le confort des voyageurs et ainsi pérenniser la ligne.
Les travaux ont concerné l’infrastructure (rails, traverses, ballasts) sur 40 kilomètres, mais aussi la rénovation de quelques-uns des 21 ouvrages d’art (tunnels et viaducs). L’opération, inscrite au Contrat de Plan Etat-Région 2015 - 2020, a été réalisée grâce aux travaux cofinancés par la Région, le Département de Saône-et-Loire, l’Etat et SNCF Réseau. Ce sont 44 millions d’euros, dont 29 millions en Bourgogne-Franche-Comté, qui ont ainsi été investis. « Cet investissement dans le rail est un pari sur l’avenir, car il n’y a pas de développement économique sans mobilités », a rappelé Marie-Guite Dufay, au côté de Michel Neugnot, vice-président de la Région en charge des transports.
Cette ligne profite à plusieurs centaines d’usagers qui effectuent quotidiennement le trajet domicile-travail entre le sud de la Saône-et-Loire et Lyon, et à d’autres effectuant des trajets de plus longue distance entre Tours, Bourges, Nevers, Moulins, Paray-le-Monial et Lyon, première gare de correspondances de France. Depuis la reprise du trafic, le gain de temps de parcours est de 12 minutes en moyenne. Les trains, qui roulaient auparavant à 60 km/h sur cette portion de ligne, peuvent désormais circuler à 90 km/h, et atteindront 100 km/h au cours de cette année.
 

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Guide des aides

je participe