Vive la Bourgogne-Franche-Comté agricole !

Du 22 au 29 février 2020, le monde agricole s'est retrouvé à Paris lors du 57e Salon de l'agriculture. Une édition exceptionnelle pour la Bourgogne-Franche-Comté et l'occasion pour la Région de rappeler son soutien aux agriculteurs.

À l'entrée du Salon international de l'agriculture, on ne voyait qu'elle : la charolaise, promue "race idéale" de la 57e édition de l'événement qui a attiré un peu moins de 500 000 visiteurs du 22 au 29 février au parc des expositions de Paris, porte de Versailles*. Surfant sur la notoriété conférée par Idéale, la vache égérie du Salon 2020, la filière du boeuf charolais a ainsi pu mettre en avant les qualités de la race. Mais aussi les particularités d'un système de production herbager vertueux, comme l'a souligné Marie-Guite Dufay, lors de sa visite mercredi 26 février : "Vertueux, parce qu'extensif. Vertueux parce qu'il respecte le cycle de la nature. Vertueux par ces prairies qui captent le carbone". Cette singularité s'incarne dans la candidature du Pays Charolais-Brionnais au patrimoine mondial culturel immatériel de l'UNESCO.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Sophie Fonquernie, vice-présidente en charge de l'agriculture
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Sophie Fonquernie, vice-présidente en charge de l'agriculture - Photo © David Cesbron

Aux côtés du président de la Chambre d'agriculture Bourgogne-Franche-Comté Christian Decerle, la présidente de la Région  était venue apporter tout son soutien à une profession qui se trouve aujourd'hui au coeur d'enjeux économiques, écologiques et sociétaux. La collectivité est aux côtés des agriculteurs, via ses dispositifs d'aides directes. Ainsi, un coup d'accélérateur sera donné sur les audits d'exploitation en lien avec la transition écologique et l'adaptation au changement climatique.

"Nous sommes là, nous la Région pour vous aider dans vos choix structurels, dans vos choix d'avenir. Pour que vos exploitations soient des exploitations qui anticipent tous ces enjeux" a martelé Marie-Guite Dufay. Ainsi, un plan "bâtiments" sera lancé pour favoriser les systèmes de recueil des eaux de pluie et d'abreuvement du bétail. Enfin, la transition énergétique peut représenter une opportunité avec la possibilité d'installer des panneaux photovoltaïques en toiture des bâtiments agricoles. De telles installations pourraient générer une source de revenus complémentaires pour les agriculteurs. 

"La Région, elle est avec vous, à vos côtés" a insisté la présidente, avant de conclure : "Vive la Bourgogne-Franche-Comté agricole !"

*La dernière journée du Salon, dimanche 1er mars, a été annulée en raison de l'interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes décidée samedi 29 février face au risque d'épidémie de Covid-19. 

Crédit AdobeStock

Job étudiant : après le confinement, l’été aux champs

Lire l'article
20 mai 2020
Mouton - Crédit © OS Mouton Charolais

À Pâques, épaulons les éleveurs d’agneaux !

Lire l'article
8 avr 2020
Salon Vinexpo, Paris le 11 février 2020 ©CLAN D’ŒIL

La Bourgogne-Franche-Comté en force sur Wine Paris

Lire l'article
14 fév 2020
Toute l'actualité
Article du 03/03/2020 11:19, modifié le 04/03/2020 08:56

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter