Un lycée tout neuf pour Montbéliard

25 Doubs

La Région a investi 14 millions d’euros pour rénover le lycée Germaine Tillion de Montbéliard (25). L’inauguration du nouveau site a eu lieu mercredi 15 janvier 2020.

C’est fait, et bien fait ! Commencés en 2018, les travaux de restructuration des services de restauration et d’hébergement du lycée Germaine Tillion (Montbéliard - 25) sont désormais achevés. Stéphane Guiguet, vice-président de la Région en charge des lycées, était ce mercredi 15 janvier 2020 dans le Doubs pour marquer la fin de ce chantier d’envergure de près de 7 000 mètres carrés.

 

  • L’internat

Tout a été refait au cœur de l’emblématique tour ronde du site de « Viette ». Les chambres varient de 30 à 35 mètres carrés, et accueillent chacune jusqu’à 4 élèves. Elles ont été isolées phonétiquement pour un meilleur confort des élèves. Les travaux ont permis d’augmenter les capacités d’accueil, passant de 162 à 180 places. Elles sont réparties sur cinq niveaux, avec un surveillant par étage et des sanitaires placés au centre de chaque étage.

 

  • La cantine

Les anciens lycées « Viette » et « Grand-Chênois » disposaient chacun d’un service de restauration distant de 270 mètres. Les travaux ont permis de regrouper les deux espaces pour n’en faire qu’un sur le site de « Viette ». Sur plus de 2 000 mètres carrés, deux réfectoires de 180 et 210 places ont été aménagés pour une capacité d’accueil de 1 200 repas par midi. Le coin fourneaux et les réserves alimentaires ont été refaits et deux laveries ont été créées.

 

  • Le chantier

Il aura duré 18 mois. Et surtout, il a été réalisé durant la période scolaire, obligeant les équipes à s’adapter pour ne pas perturber l’enseignement. Des modules provisoires d’internat avaient été installés sur le site du « Grand-Chênois » permettant la rénovation  complète de la tour de « Viette ». L’internat est opérationnel depuis mi-septembre 2019. La salle de restauration a été réceptionnée le 8 octobre 2019, actant la fermeture définitive de la cantine du « Grand-Chênois » le 18 décembre 2019.

 

  • La performance énergétique

Intransigeante sur cette question, la Région a mis un point d’honneur à fournir des bâtiments les moins énergivores possible : renforcement de l’isolation thermique de la tour (isolation intérieure et renforcement de l’étanchéité de l’air) ; rénovation des toitures terrasse avec renforcement de leur isolation thermique ; travail sur la ventilation et la production d’eau chaude ; amélioration de l’éclairage naturel des réfectoires…

 

  • Les coûts

13,9 millions d’euros TTC. Dont 11,3 millions d’euros de travaux, 1,3 million d’euros de maîtrise d’œuvre et 860 000 € de mobilier.
Rappelons que la Région mobilise chaque année une enveloppe de 100 millions d’euros pour assurer la rénovation des 130 lycées dont elle a la charge.

La Fabrique 4.0®, unité mobile de formation unique en France, est logée dans un camion et va parcourir la Bourgogne-Franche-Comté - Crédit Photo UIMM

Formation : en route vers l’industrie du futur !

Lire l'article
24 nov 2020
Rentrée 2020

Plus que jamais, la Région prend soin de ses lycées

Lire l'article
2 sep 2020
L’Échappée littéraire - Photo DR

L’Échappée littéraire n’a pas dit son dernier mot

Lire l'article
29 juin 2020
Toute l'actualité
Article du 16/01/2020 15:35, modifié le 17/01/2020 16:04

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter