Tourisme : « On a su tirer notre épingle du jeu »

À la tête du Comité Régional du Tourisme de Bourgogne-Franche-Comté depuis 2016, Loïc Niepceron laisse son fauteuil de président à Patrick Ayache. Le conseil d’administration de la structure s’est réuni mardi 7 septembre pour élire son nouveau bureau.

Guère épargné par la crise sanitaire depuis deux ans, le secteur du tourisme garde la tête hors de l’eau. C’est en tous cas ce que révèlent les résultats d’une enquête du Comité Régional du Tourisme de Bourgogne-Franche-Comté, qui a interrogé 1 590 professionnels du tourisme entre le 16 et le 30 août 2021 : « près de 75 % des personnes interrogées se disent satisfaites de leur activité cet été » indique Patrick Ayache, le nouveau président du Comité Régional du Tourisme, fraichement élu par son Conseil d’Administration mardi 7 septembre.

Les Français ont voyagé… en France
Si les Asiatiques et les Américains ont dû renoncer, comme en 2020, à venir découvrir notre région, Belges, Néerlandais, Allemands et surtout Français se sont rués sur nos destinations de nature et de montagne : « notre territoire est devenu très attractif depuis deux ans, confirme Delphine Gallois, vice-présidente de la communauté de communes des Rousses (39). On a plus de monde, les touristes restent plus longtemps. On doit même être très vigilants quant à la sur-fréquentation des milieux naturels, notamment de nos lacs. » Durement touché l’an dernier, le tourisme urbain retrouve lui aussi son activité d’avant-crise : « On a retrouvé notre fréquentation de 2019 » confirme Sladana Zivkovic, présidente de l’office de tourisme de Dijon Métropole.

6 % du PIB régional
Avec ses 40 000 salariés, le secteur du tourisme pèse 6 % du PIB régional. L’enjeu du nouveau bureau du comité régional du Tourisme sera de faire en sorte de consolider ces chiffres, « tout en restant dans la lignée du précédent mandat », a indiqué Marie-Guite Dufay. La présidente de la Région a rappelé qu’elle allait « renforcer l’éco-conditionnalité des aides régionales », pour développer un tourisme toujours plus durable et respectueux de l’environnement. Elle a par ailleurs fixé quatre grands objectifs : travailler sur le tourisme inclusif, « pour être plus ouvert et devenir une destination d’accueil pour tous » ; développer l’agro-tourisme, « en se calquant sur le modèle italien pour faire connaître nos campagnes et nos terroirs » ; renforcer les offres sur le tourisme d’affaire et le tourisme économique.

Entretien avec Patrick Ayache, président du Comité Régional du Tourisme de Bourgogne-Franche-Comté
Le futur TGV M d’Alstom est assemblé dans les ateliers de Belfort - Photo Xavier Ducordeaux

L’industrie, dans ce qu’elle a de plus noble

Lire l'article
18 jan 2023
Pour fabriquer un tank à lait, la rugosité à l’intérieur de la cuve doit être inférieure au micron. Ce qui nécessite un savoir-faire que seul Japy Tech et une poignée d’entreprises dans le monde possèdent - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Xavier Ducordeaux

Japy, c’est pas bidon !

Lire l'article
12 jan 2023
Moto hydrogène h2k

Hydrogène : l’Europe est à Montbéliard

Lire l'article
9 nov 2022
Toute l'actualité
Article du 08/09/2021 09:15, modifié le 08/09/2021 11:03

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter