They, pas nouveau et tout bio !

70 Haute-Saône

Depuis plus de 30 ans, la ferme de They, reprise par Michel Devillairs, s’est développée pour devenir un modèle d’autonomie énergétique.

Adieu le Haut-Doubs, bonjour Sorans-lès-Breurey, village posé à quelques encablures de la RN 57, entre Besançon et Vesoul. Quand Michel Devillairs a décidé au milieu des années 80 de s’installer hors cadre familial, loin de son plateau maichois d’origine, imagi­nait-il diriger 36 ans plus tard une exploitation de 200 hectares abritant 300 bovins, des volailles, des cochons, des chevaux, des canards et des poules pondeuses ? Ici, le bien-être animal n’est pas un vain mot : « 2 000 poulets sont abattus sur site, dans notre abattoir agréé. Nous emmenons et ramenons nous-même les bœufs, veaux et porcs à l’abattoir, puis tout est découpé et transformé sur place. » Au rayon végétaux, on y cultive pommes de terre, blé, tournesol et autres céréales et protéagineux.
Au fil des années, Michel Devillairs, rejoint par son épouse six ans après son installation, puis par ses enfants et d’autres associés, a peaufiné, développé et transformé son projet au gré de ses convictions mais sans jamais perdre le sens des réalités.
« Je suis éleveur d’abord, paysan ensuite, mais aussi chef d’entreprise à la recherche de la rentabilité. Donc il faut avoir un outil de travail performant et utiliser des technologies innovantes. »

L’écologie absolue
La ferme de They est devenue la ferme bio de They depuis sa conversion en 1996. Le label AB a été décroché en 98. « C’est logique, on va plus loin que le cahier des charges en termes de bien-être animal, d’énergie renouvelable et d’amé­nagement paysager ». Grâce aux 3 000 m2 de panneaux solaires et à la méthanisation, l’endroit est autosuffisant en énergie, et mieux encore puisque le surplus de l’électricité produite est vendu à EDF. « Cela représente même notre deuxième source de revenu derrière le lait et devant les porcs, la volaille et la farine ! » explique le chef historique des lieux, intarissable sur la grande œuvre de sa vie et toujours passionné par son activité. Les cultures céréalières génèrent l’autonomie alimentaire du bétail. Les 20 hectares de blé permettent de vendre 3 tonnes de farine chaque mois. Là encore, tout est réalisé in situ, avec en prime l’agrément « organisme stockeur meunier ».
Les deux gites ruraux labellisés, équipés de piscine à 34°, jacuzzi et salle de jeux, sont évidemment aménagés avec des matériaux naturels (chaux, chanvre, laine de mouton) et chauffés au solaire.
« Nous avons connu une évolution permanente et réfléchie. Végétal, animal, eau, énergie… Il s’agissait de chercher des complémentarités d’activité pour aboutir à l’autonomie. Nous consommons aujourd’hui zéro litre de fuel pour le chauffage » détaille Michel Devillairs.

Du producteur au consommateur
Le GAEC comprend aujourd’hui quatre associés et emploie 12 personnes, car il faut du monde également pour gérer les tournées mensuelles du camion-livreur et tenir la boutique située dans la cour de la ferme. Emma, la fille cadette, gère l’affaire et propose, du mercredi au samedi, farine panifiable, pommes de terre, poulets et pintades prêts à cuire, steaks de bœuf, viande de veau, saucissons pur porc, terrines, oeufs frais de la ferme, entre autres. La crise sanitaire et l’ultra médiatisation des circuits courts ont généré un surplus d’activité réel. Les nouveaux clients accourus pendant les périodes de confinement continuent d’acheter. Ils l’ont bien compris : à They, tout est bio, tout est bon.

Ferme bio de They
They en Sorans
70 190 Sorans-lès-Breurey
Tél. 03 84 91 81 33
www.fermebiothey.fr

Foire aux saveurs d’automne à Pouilley-Français (25) - Photo DR

Toutes les saveurs à Pouilley-Français

Lire l'article
27 sep 2021
Inauguration VitiLab à Davayé (71) - Photo Gaétan Bouvier

Tech et ceps : le numérique au service du travail de la vig…

Lire l'article
21 juil 2021
Armelle Dubois, de la ferme Dubois, située à Varois-et-Chaignot, en Côte-d’Or - Photo DR

Vente directe, circuits courts : les agriculteurs de plus e…

Lire l'article
14 juin 2021
Toute l'actualité
Article du 16/08/2021 15:16, modifié le 05/10/2021 08:52

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter