Salon Hyvolution : immersion dans l’univers de l’hydrogène avec la Région

La Région Bourgogne-Franche-Comté participait au salon Hyvolution les 11 et 12 mai 2022 à Paris. Avec un budget de 90 millions d’euros consacré à l’hydrogène pour la décennie 2020-2030, la collectivité souhaite investir dans une énergie plus propre et soutenir la transition écologique.

Plus de 4 000 visiteurs ont foulé les portes du salon Hyvolution à Paris. Parmi les 300 exposants présents, la Région Bourgogne-Franche-Comté était mise en avant, avec douze de ses entreprises innovantes implantées en son sein.
« Ce salon permet d’offrir de la visibilité aux entreprises qui exposent » relate Aline Poirier, chargée de communication à l’Agence économique régionale (AER) de Bourgogne-Franche-Comté. « Elles bénéficient ainsi du chapeau de la Région. C’est une très belle opportunité pour trouver des clients, des fournisseurs, ou se faire du réseau », explique la jeune femme, chargée de l’animation du stand de la Région.

Patrice Molle, chargé des affaires publiques et institutionnelles de Gen-Hy, une toute nouvelle entreprise dans le Pays de Montbéliard, et Marie-Guite Dufay, présidente de Région - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Léopoldine Dériot

Parmi les différentes entreprises locales présentes au salon, il y avait notamment la société Gen-hy, dont la spécificité est de générer de l’hydrogène vert grâce à des membranes, sans utiliser de métaux rares. « C’est une première en France ! », s’exclame Patrice Molle, chargé des affaires publiques et institutionnelles de l’entreprise Gen-hy. « Et grande nouvelle : nous allons installer une usine de 8 000 mètres carrés tout près de Montbéliard, dans la zone de Technoland 2. D’ici 2023, 120 personnels seront recrutés à temps complet ».

Les dirigeants de Sundyne, l’usine dijonnaise spécialisée dans les compresseurs - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Léopoldine Dériot

Sundyne était également présente. Implantée à Dijon, cette usine est spécialisée dans les compresseurs qui produisent de l’hydrogène. « Ces compresseurs s’adaptent aux bus, aux véhicules légers ou aux voitures. Ils ne sont pas encore utilisés en France, mais c’est déjà le cas en Asie et aux Etats-Unis ! », explique Rémi Ligant, qui s’occupe de la partie vente de l’entreprise. Cette usine crée une centaine de compresseurs par an, dont le prix varie entre 100 000 € et 500 000 €. « On espère bien passer à 500 unités à l’année très vite », sourit-il.

Jean-Claude Bailly, vice-président chez Gaussin - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Léopoldine Dériot

Jean-Claude Bailly est quant à lui vice-président chez Gaussin, une entreprise implantée à Héricourt. « On crée des véhicules propres, qui fonctionnent à l’électrique ou à l’hydrogène et qui circulent dans des ports, les aéroports ou des centres logistiques », explique-t-il. L’entreprise Gaussin est une entreprise familiale implantée dans la région depuis 142 ans. Elle produit plus de 200 véhicules par an.

Jean-Patrick Corsot, président de la société ClHynn
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, vendredi 1er juillet 2022 - Photo DR

C’est la fête au Parc naturel régional du Pays Horloger !

Lire l'article
1 juil 2022
Marie-Guite Dufay et Fabien Sudry se sont retrouvés dans le Doubs, chez Streit Mécanique, pour réunir le comité de pilotage du plan Etat-Région pour la filière automobile - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Xavier Ducordeaux

Plan automobile : le coup d’accélérateur

Lire l'article
30 juin 2022
Maison Effilogis à Besançon - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté David Cesbron

Effilogis : 32 projets examinés par le Comité technique

Lire l'article
29 juin 2022
Toute l'actualité
Article du 16/05/2022 11:12, modifié le 16/05/2022 11:48

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter