Quartiers prioritaires : la vie en vert

Comme elle le fait chaque année, la Région a réuni jeudi 10 octobre 2019 les acteurs de la politique de la ville. Objectif : partager les idées et les bonnes pratiques en matière de respect de l’environnement, dans les quartiers dits prioritaires.

Après Chenove (21) en 2017, après Lure (70) en 2018, c’est à Joigny (89) que la Région avait décidé de réunir les acteurs de la politique de la ville, jeudi 10 octobre 2019. 110 personnes ont répondu présentes. Dont une quarantaine issue des conseils citoyens d’Héricourt, Joigny, Sens, Luxeuil-les-Bains, Dole, Lure, Besançon, Talant, Sochaux, Auxerre et Grand-Charmont : « Toute la construction de politique territoriale est fondée sur la démocratie participative, l’association des habitants, rappelle Eric Houlley, vice-président en charge de la cohésion territoriale. À tous les niveaux, y compris dans le domaine de la politique de la ville et des quartiers prioritaires. Nous avons choisi une thématique très concrète cette année : le respect de l’environnement, l’amélioration des pratiques de développement durable ; je considère que les acteurs qui vivent dans ces quartiers peuvent nous apporter de bonnes pratiques, de bonnes idées pour bonifier nos interventions publiques. »
Huit ateliers participatifs avaient été organisés durant la matinée. Pendant que le syndicat des déchets centre-Yonne présentait ses actions de compostage collectif en pied d’immeubles, l’association « Au bonheur des chutes » proposait un atelier de construction de nichoirs à oiseaux. Un apiculteur était également présent pour expliquer les avantages mais aussi les difficultés d’installer des ruches en ville.

Une thématique emploi en 2020 ?
« On est venu pour acquérir de nouvelles idées, se réjouit Saïd, membre du conseil citoyen de Dole (39). J’ai trouvé l’idée des nichoirs géniale. On va la proposer dans notre quartier. » La région se positionne comme facilitateur et dispose d’outils pour encourager les conseils citoyens à aller au bout de leurs idées : « Nous avons le fonds d’intervention de proximité (FIP) et le fonds d’aide aux projets (FAP) qui permettent de répondre rapidement à un projet nouveau, précise Saliha M’Piayi, conseillère déléguée à la politique de la ville. Nous avons déjà soutenu plusieurs projets en lien avec la transition écologique : le fonctionnement d’un appartement écologique à Saint-Claude (39), une opération de mise en valeur des points de recyclage à Valentigney (25), l’implantation d’un poulailler urbain à Luxeuil (70)… J’espère que cette journée riche en partage et en échanges donnera naissance à de nombreux projets dans l’année qui vient ».
La prochaine rencontre des conseils citoyens est déjà programmée : elle aura lieu en juin 2020 à Sochaux (25). Pour la thématique, les questions liées à l’emploi tiennent la corde…

Rencontres citoyennes de Joigny, jeudi 10 octobre 2019

Comment se déplace-t-on à la campagne ?

Lire l'article
5 mar 2019
Assises des libertés locales, mardi 13 novembre 2018, Dijon

Les élus montent au créneau pour défendre leurs « libertés …

Lire l'article
16 nov 2018
Toute l'actualité
Article du 18/10/2019 10:34, modifié le 23/10/2019 09:10

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter