À Poligny, l’ENILBIO se métamorphose

Fin 2019, un vaste chantier de restructuration  a été lancé à l’école nationale des industries laitières et des biotechnologies. Objectifs : moderniser les locaux de l’établissement jurassien et mutualiser des équipements avec le lycée Friant.

 

En 1889, Poligny (39), la capitale du comté, s’est dotée d’une école dans laquelle sont passés des générations de fromagers. Cent-trente-deux ans plus tard, l’établissement devenu école nationale d’industrie laitière et des biotechnologies (ENILBIO) forme désormais le personnel des entreprises dans les domaines de l'alimentation, des produits laitiers, des biotechnologies et de la qualité.

Plus d’infos sur l’ENILBIO en vidéo

Ces enseignements de pointe méritent des locaux à la hauteur. La Région a déjà, par le passé, consacré d’importants investissements à la restructuration de l’école : aménagement d’un pôle agro-alimentaire en 1998 puis d’une halle technologique en 2002. Et pour faire de l’ENILBIO un établissement du XXIè siècle, un nouveau chantier de restructuration s’est engagé fin 2019. Au programme, trois constructions neuves : des ateliers sur 370 m2, quatre logements de fonction sur 750 met surtout une extension du « chalet » historique de l’école sur 1 510 m2. Adossé aux locaux existants par l’intermédiaire d’une circulation verticale comprenant escaliers et ascenseur, ce nouveau bâtiment abritera notamment un gymnase avec un mur d’escalade, l’infirmerie, des locaux vestiaires-sanitaires pour les agents et sept salles de cours. Lorsqu’il sera achevé,  on pourra ainsi démonter les préfabriqués installés sur le champ de foire.

« Un projet sobre »
« Nous avons opté pour un projet sobre, en recourant au maximum à des matériaux biosourcés et existants sur le site, a détaillé l’architecte Sophie Poilfoulot, du cabinet dolois Serge Roux, lors d’une visite du chantier le 4 mai 2021. Le cuivre, très utilisé dans l’industrie laitière nous a servi de fil conducteur ». On en également profité pour implanter un ascenseur desservant tous les niveaux de l’internat et aménager un foyer de 180 m2 en sous-sol. Bénéficiant de locaux confortables, lumineux, accessibles à tous et performants au plan énergétique, les 300 élèves et le personnel de l’ENILBIO vont boire du petit lait dès janvier 2022, date programmée de livraison des travaux.

Au tour des Oratoriens en septembre 2021
D’un montant global de 8,3 millions d’euros, l’opération a aussi pour objectif de rationaliser les occupations de locaux du lycée polyvalent Hyacinthe-Friant qui se trouve en face de l’ENILBIO. Ainsi, les équipements sportifs, les ateliers et les logements de fonction ont été conçus pour les deux établissements. Et sans attendre la fin de ce vaste chantier, la Région Bourgogne-Franche-Comté va démarrer en septembre prochain un autre gros projet : la modernisation du site des Oratoriens, occupé par le lycée Friant, dans le centre historique de Poligny. Prévus pour durer 3 ans, ces travaux s’élèvent à 12 millions d’euros.

L’échappée littéraire, concours organisée par la Région Bourgogne-Franche-Comté depuis 2016 -  Crédit Région Bourgogne-Franche-Comté

Littérature : 800 lycéens se sont échappés

Lire l'article
11 juin 2021
numerique

La Région accélère la transition numérique en Bourgogne-Fra…

Lire l'article
9 juin 2021
Cars Mobigo - Crédit photo Région Bourgogne-Franche-Comté / David Cesbron

Les inscriptions aux transports scolaires en Bourgogne-Fran…

Lire l'article
7 juin 2021
Toute l'actualité
Article du 05/05/2021 09:28, modifié le 05/05/2021 13:32

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter