Soutien en faveur de la faune sauvage

Domaine
Environnement et transition énergétique
Public
Organisme privé
Objet

Soutien aux centres de soins de la faune sauvage

 

Soutenir les associations de sauvegarde de la faune sauvage de Bourgogne-Franche-Comté, dans leurs missions de collecte d’animaux blessés, de soins et de réhabilitation dans le milieu naturel.

Soutien aux fédérations des chasseurs

Accompagner les fédérations de chasse de Bourgogne-Franche-Comté (fédération régionale et fédérations départementales) afin de développer des actions ayant un impact favorable sur la préservation de l’environnement et le maintien de la biodiversité.

Vous êtes

Soutien aux centres de soins de la faune sauvage :

  • Associations de sauvegarde de la faune sauvage.

Soutien aux fédérations des chasseurs :

  • Fédérations départementales des chasseurs de Bourgogne-Franche-Comté.
Vous voulez

Soutien aux centres de soins de la faune sauvage :

  • Aider des animaux blessés, les soigner et les réhabiliter dans leur milieu naturel.

Soutien aux fédérations des chasseurs :

  • Développer des actions ayant un impact favorable sur la préservation de l’environnement et le maintien de la biodiversité.
Ce qu'il faut savoir

Soutien aux centres de soins de la faune sauvage :

Les dépenses éligibles sont :

  • les frais généraux de la structure (nourriture, frais vétérinaires, frais de structure),
  • les frais en personnel (soigneur, gestion et traitement statistique des données, secrétariat),
  • les actions d’information et de sensibilisation du public et des scolaires,
  • les frais d’organisation de sessions de formation continue de correspondants.

Soutien aux fédérations des chasseurs :

Les dépenses éligibles sont :

  • les frais en personnel (animation, gestion administrative, appui technique, contrôle, secrétariat, …) et frais de déplacement,
  • les achats de fournitures et de matériels, prestations de services (frais d’analyse, suivi sanitaire).

La contribution de la région sera fondée sur l’examen d’un programme annuel décliné selon les axes suivants :

  • les aménagements agricoles novateurs ayant un impact favorable sur la faune sauvage,
  • l’animation autour du bocage (sensibilisation, promotion, appui technique),
  • le suivi de la biodiversité ordinaire,
  • le suivi sanitaire de la faune sauvage,
  • la formation, la sensibilisation et l’éducation l’environnement,
  • actions ponctuelles ayant un impact favorable sur la préservation de l’environnement et le maintien de la biodiversité.