L’hydrogène, nouveau carburant de la relance économique

Dans l’industrie comme dans les transports, la révolution « hydrogène » est en route. Pionnière dans ce domaine, la Bourgogne-Franche-Comté a décidé de tripler ses financements en faveur des projets liés à l’hydrogène vert, bas carbone et à l’origine garantie, dans le cadre du plan d’accélération de l’investissement régional.

D’un côté, de nouvelles stratégies de développement, nationale et européenne, dotées de moyens conséquents (7 milliards d’euros pour la France). De l’autre, de grands groupes industriels dans les starting-blocks pour conquérir un marché naissant mais prometteur. Depuis quelques mois, l’hydrogène a le vent en poupe. Le recours à ce vecteur d’énergie propre –quand l’hydrogène est produit sans émission de CO2– apparait partout comme un des moteurs de la relance économique.
En Bourgogne-Franche-Comté, l’hydrogène, on connait : dès 1998, le premier projet de recherche sur la pile à combustible était porté par l’Université de Franche-Comté. Depuis de nombreuses années, la Région, labellisée « Territoire hydrogène » en 2016, croit en son avenir industriel et soutient l’innovation dans ce domaine. Une feuille de route, adoptée en novembre 2019, décidait ainsi de consacrer 90 M€ à l’hydrogène d’ici 2030. Des efforts déjà payants puisque c’est à Bavans (25), que l’équipementier automobile Faurecia a décidé d’implanter son centre de recherche mondial sur les réservoirs à hydrogène, inauguré le 6 octobre 2020. Tandis qu’un centre de certification des systèmes de stockage hydrogène verra le jour en 2022 dans le Territoire de Belfort.
Compte-tenu de son potentiel de croissance économique mais aussi de son impact en matière de transition énergétique, le développement de l’hydrogène vert, issu des énergies renouvelables, figure au cœur du
plan d’accélération de l’investissement régional adopté le 9 octobre 2020. La Région va ainsi tripler, en 2021, l’enveloppe dédiée à l’accompagnement des projets, qui passera de 5 M€ à 15 M€. Par ailleurs, 5M€ de fonds européens (FEDER) sont fléchés vers l’hydrogène.

Financements de stations et de véhicules
Concrètement, comment seront utilisés ces investissements supplémentaires ? Un nouveau règlement d’intervention a été adopté afin de développer les écosystèmes de mobilité hydrogène sur l’ensemble du territoire régional. La collectivité pourra ainsi financer la construction de stations de production et distribution d’hydrogène ainsi que l’acquisition de véhicules (principalement bus et camions-bennes).
Par ailleurs, la Région lance, jusqu’au 20 novembre, un appel à déclaration d’intention afin de recenser l’ensemble des projets en cours en Bourgogne-Franche-Comté, quel que soit leur niveau d’avancement : démonstrateur, rénovation de bâtiments, hubs énergétiques, mobilité… Réunies dans le programme ENRGHY2, ces initiatives pourront ainsi être accompagnées et orientées vers les dispositifs de financement adaptés, dans le cadre d’un partenariat avec l’ADEME.  Une quinzaine de porteurs de projets (collectivités et entreprises) se sont déjà fait connaître.

À noter

La première édition du Forum Hydrogen Business For Climate devait se tenir les 13 et 14 janvier 2021 à Belfort. Un événement d’envergure transnationale organisé par le Pôle Véhicule du Futur, avec le soutien de la Région. En raison du contexte sanitaire, il se déroulera de façon virtuelle aux dates prévues (avec deux plénières et une demi-journée consacrée à des rendez-vous BtoB).  L'e Forum en "présentiel" , avec des exposants, est reporté au 29 et 30 septembre. 

Des trains à hydrogène en 2025

Le plan d’accélération de l’investissement régional a également acté l’achat auprès d’ALSTOM de trois rames TER hybrides (hydrogène/électrique) pour un montant de 51,9 M€. Elles devraient circuler à partir de 2025 sur les lignes Avallon/Auxerre et Corbigny/ Clamecy/Auxerre, mais aussi entre Auxerre et Dijon. Ce projet s’inscrit dans une mutualisation de moyens avec l’agglomération d’Auxerre qui va installer un centre de production d’hydrogène. Destinée à l’alimentation des bus urbains, cette station pourra également délivrer de l’hydrogène aux nouveaux TER.
Dès 2023, une rame prototype sera livrée à l’échelle nationale ; elle sera testée dans quatre régions, dont la Bourgogne-Franche-Comté.

Train SNCF H2

Photo DR

L’économie sociale et solidaire récompensée

Lire l'article
27 nov 2020
Friche de 2 hectares laissée par l’incendie d’une scierie en 2015 à Châtel-de-Joux (Jura) - Photo DR

Des panneaux solaires pour remplacer les friches industriel…

Lire l'article
25 nov 2020
La Fabrique 4.0®, unité mobile de formation unique en France, est logée dans un camion et va parcourir la Bourgogne-Franche-Comté - Crédit Photo UIMM

Formation : en route vers l’industrie du futur !

Lire l'article
24 nov 2020
Toute l'actualité
Article du 09/11/2020 10:48, modifié le 10/11/2020 17:24

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter