Le sourire de la crémière

71 Saône-et-Loire

Associée à son mari et son beau-frère, Roselyne Pardon est éleveuse dans les monts du Mâconnais. Avec le lait de ses bêtes, elle fabrique et vend des fromages qui ont le goût de la générosité.

« Pour moi, la base de la vie, c’est l’échange, l’interaction avec les autres. Et il faut qu’on se batte pour ça !, prévient d’emblée Roselyne Pardon. On me dit : ‘’ les gens aiment tes fromages parce qu’ils sont bons. Mais aussi parce que tu donnes beaucoup’’. » Ses fromages, ce sont le P’tit Predon, un pur chèvre, Oh la vache, comme son nom l’indique ou le Ramoneur, enrobé de cendres végétales.
L’agricultrice les fabrique avec le lait des 150 chèvres alpines et des 50 vaches, Prim’Holstein et Montbéliardes, dont s’occupent son mari Sébastien et son beau-frère Pierre.
Vous ne connaissez pas les noms de ses fromages ? C’est normal :
« Nous n’avons aucun label. On s’est fait notre propre cahier des charges. Nous sommes dans une agriculture raisonnée et traditionnelle avec une alimentation sans OGM et beaucoup de soins préventifs aux animaux à base de plantes. » Quant à la transformation, elle se fait six jours sur sept entièrement à la main dans le labo aménagé sur la ferme de Tramayes, dans les Monts du Mâconnais.

Livraisons à domicile
Pour Roselyne, exercer la profession d’agricultrice avec un rap­port direct au consommateur était une évidence. L’isolement de certains collègues comme la méfiance croissante de la société envers le monde agricole l’inquiètent. Alors, elle se bat pour défendre son métier et ce qu’elle appelle ses valeurs, son bon sens. « Le rapport avec la clientèle, c’est ce qui nous sauve. Je peux expliquer comment on fonctionne, dire qu’on n’est pas là pour fusiller la nature puisqu’on travaille avec elle. »
En plus de la vente à la ferme, Roselyne livre à domicile ses fromages. Mais aussi la crème et le beurre qu’elle s’est décidée à produire pour que ses enfants en connaissent le vrai goût.
Au printemps 2020, pendant le confinement, ses tournées ont pris une autre dimension.
« Physiquement et moralement, cette période a été très dure car nous avons eu beaucoup de travail. Chez certains clients, j’étais la seule personne à passer de la journée. Ils avaient besoin de parler. Avec ma blouse blanche, je me sentais parfois aussi un peu infirmière ! ». De bons produits, le goût des autres et, en plus, le sourire de la crémière !

GAEC Pardon
Chavanne 71250 Tramayes
Tél. 03 85 50 52 46
Site : www.gaec-pardon.net

Vente à la ferme tous les jours, sauf les vendredi et dimanche après-midi

Foire aux saveurs d’automne à Pouilley-Français (25) - Photo DR

Toutes les saveurs à Pouilley-Français

Lire l'article
27 sep 2021
Inauguration VitiLab à Davayé (71) - Photo Gaétan Bouvier

Tech et ceps : le numérique au service du travail de la vig…

Lire l'article
21 juil 2021
Armelle Dubois, de la ferme Dubois, située à Varois-et-Chaignot, en Côte-d’Or - Photo DR

Vente directe, circuits courts : les agriculteurs de plus e…

Lire l'article
14 juin 2021
Toute l'actualité
Article du 16/08/2021 09:15, modifié le 17/08/2021 09:36

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter