Le président du Burkina Faso de retour sur ses terres bourguignonnes

Etudiant dijonnais à la fin des années 70, le Président du Burkina Faso est revenu sur ses terres estudiantines le temps d’une journée.

« 38 ans de longue absence ; c’est beaucoup d’émotion pour moi de revenir à Dijon. » Roch Marc Christian Kabore, Président du Burkina Faso depuis 2015, était en visite officielle en France mi-décembre. Diplômé en économie-gestion à l’Université de Bourgogne à la fin des années 70, il ne pouvait pas imaginer revenir sans faire un crochet par Dijon, « une ville qui a totalement changé, je ne la reconnais plus ! » a-t-il indiqué. Accueilli par Marie-Guite Dufay, le Président burkinabè est venu faire le point sur les coopérations entre les deux pays, particulièrement efficaces en Bourgogne-Franche-Comté : « Chaque année, la Région soutient une dizaine de projets menés au Burkina Faso, a indiqué la Présidente de la Région. Et d’ajouter : « plus de 140 organismes de Bourgogne-Franche-Comté mènent des projets avec des partenaires burkinabè, dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau, de l’assainissement. » Nombres de responsables d’organisations étaient d’ailleurs présentes pour accueillir le chef d’Etat, dont Hicham Boujlilat, Président de Bourgogne-Franche-Comté International, co-organisateur de cette rencontre présidentielle.

La sécurité, une affaire d’Etat
En visite durant plusieurs jours en France, le Président burkinabè était la veille à Paris, pour rencontrer Emmanuel Macron. Les deux pays ont signé un accord intergouvernemental de Défense pour renforcer leur coopération face à une recrudescence d'attaques djihadistes dans le pays. Le Burkina Faso est en proie depuis trois ans à une violence djihadiste déstabilisatrice pour les autorités de Ouagadougou qui ont été contraintes de faire appel à la force française Barkhane en octobre, par deux fois.

Colloques de chercheurs internationaux, jeudi 7 février 2019

Welcome researchers !

Lire l'article
8 fév 2019
Toute l'actualité
Article du 19/12/2018 16:40, modifié le 19/12/2018 17:02

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter