Le Jura, terre de potentiel et de projets

La Région investit près de 170 millions d’euros à travers les contrats « Territoires en action » pour accompagner les projets des collectivités qui œuvrent pour limiter le réchauffement climatique et optimiser l’attractivité des territoires. Tour d’horizon dans le Jura où les projets ne manquent pas.

35 territoires de projet, sur l’ensemble de la région, sont signataires des contrats « Territoires en action » avec la Région sur la période 2022-2028.
Par le biais de ces contrats, la Région accompagne financièrement la mise en œuvre de projets permettant le développement de nouveaux services aux habitants mais aussi l’amélioration de leur environnement (réaménagement d’espaces publics, réhabilitation de bâtiments etc…)
Les projets retenus doivent répondre aux éco-conditions votées par la Région qui garantissent qualité environnementale et de performance énergétique de bâtiment.

A la fois espace d’accueil pour les associations et pour les jeunes, la Maison intégrera aussi un service de conseil numérique, mais aussi un espace de préparation pour le portage de repas à domicile. Le bâtiment, situé à deux pas de la mairie, a fait l’objet d’une concertation avec les habitants pour élaborer un projet répondant à leurs besoins.

De son côté, la Communauté de communes du Val d’Amour va réhabiliter un ancien presbytère en friche (photo ci-dessus), pour y installer une Maison de services à Ounans. Cette friche située en cœur de bourg est en cours de réhabilitation et vise l’exemplarité énergétique et environnementale ainsi que l’intégration paysagère.
La Maison de services accueillera un espace France Services, un pôle petite enfance (comprenant un Relais petite enfance, un lieu d’accueil enfants parents et le réseau d’appui à la parentalité) et un espace ados (11-18 ans).
Du bois local, des matériaux biosourcés et une attention au maintien de l’identité patrimoniale de cet ancien presbytère concourent à la qualité du projet. Le parking à l’avant du bâtiment sera désimperméabilisé et végétalisé pour limiter les îlots de chaleur. À l’arrière, un jardin éducatif sera créé. La subvention régionale au titre de TEA s’élève à 300 000 €.

128 contrats pour accompagner les territoires de moins de 15 000 habitants
Doté d’une enveloppe totale de 50 M€ sur la période 2022-2026, le dispositif Centralités Rurales (C2R) en Région adopté début 2022 cible 128 centralités de moins de 15 000 habitants, localisés hors des grands pôles urbains.

Les communes de Chaussin et de Mont-sous-Vaudrey bénéficient toutes les deux d’une convention leur donnant accès à une enveloppe de 200 000 €.
La commune de Mont-sous-Vaudrey a bénéficié d’une aide de 27 997 € pour
l’aménagement de la place Louis Maire. L’objectif de ce réaménagement ? Renforcer la sécurité des piétons et des enfants dans cet espace qui voit passer de nombreux poids lourds tout en maintenant la possibilité d’organiser des évènements. La végétalisation la place est aussi envisagée.

En plus du Pays Dolois, la Ville de Dole et les intercommunalités du territoires (Communauté d’agglomération du Grand Dole, Communauté de communes de Jura Nord, Communauté de communes de la Plaine Jurassienne et Communauté de communes du Val d’Amour) sont également signataires de ce contrat TEA 2022-2028.  Le soutien de la Région s’élève pour la période 2022-2026, à 3 335 333 € au titre de TEA pour ce territoire.
Le territoire dispose d’une bonification « ville moyenne » de 800 000 € au bénéfice de Dole avec un projet de parc urbain en bordure du Doubs.
De quoi réaffirmer
que la Région est au rendez-vous de tous ses territoires, ruraux comme urbains.

Marie-Guite Dufay, Présidente de Région, visite la startup bisontine Alpha Green, spécialisée dans la dépollution de moteurs thermiques - Photo Xavier Ducordeaux

Alpha Green s’attaque à la dépollution des poids lourds

Lire l'article
11 mar 2024
Les échanges entre Marie-Guite Dufay et les participants ont été nombreux et très divers - Photo Océane Lavoustet

Convention citoyenne régionale : citoyens et partenaires im…

Lire l'article
6 fév 2024
Marie-Guite-Dufay, présidente de Région, et Franck Robine, préfet de Région, mardi 19 décembre 2023 à Dijon - Photo Xavier Ducordeaux

France 2030 : la Bourgogne-Franche-Comté prend de l’avance

Lire l'article
20 déc 2023
Toute l'actualité
Article du 30/05/2024 11:05, modifié le 03/06/2024 10:55

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter