Le générateur, l’outil qui aide à créer de l’activité dans les territoires

Le générateur Bourgogne-Franche-Comté a été créé fin 2016 pour développer l'économie de proximité et les potentiels des territoires. Rencontre avec Denis Hameau, vice-président en charge de l’économie sociale et solidaire.

En quoi ce dispositif de « générateur » est-il innovant par rapport aux autres dispositifs d’aides à la création d’entreprise ?
C’est un collectif de six acteurs de l’économie sociale et solidaire, qui se met à disposition des territoires. On a ciblé les communautés de communes comme points d’entrées. Et plutôt celles où il n’existe aujourd’hui pas d’accompagnement, mais où il y a des idées, des gens qui ont envie de créer des choses. Les techniciens du générateur vont alors se mettre à disposition des communautés de communes et les aider à structurer l’écosystème des projets, et les accompagner pour avoir une vraie chance de réussir. Ce qui est intéressant, c’est que l’on travaille en partant d’abord des besoins du territoire, pour ensuite élaborer le projet et trouver les acteurs qui vont le construire.

Deux ans après sa création, peut-on déjà en tirer un premier bilan ?
Après une année 2017 consacrée à la construction, nous sommes entrés dans le concret en 2018. On a accompagné une vingtaine de projets. Une vingtaine d’emplois ont été créés. On a prouvé que ça fonctionnait. On a donc décidé d’accélérer encore un peu plus. Le budget initial était de 600 000 €. On va le porter à un million d’euros, avec comme objectif d'
accompagner, d'ici 2021, 50 territoires qui n’ont pas les capacités d’ingénierie territoriale dans une logique de co-investissement.

Quelles sont les idées qui émergent et qui pourraient se concrétiser en 2019 ?
Il y en a plusieurs en cours d’études. Une épicerie rurale en Val de Saône, une association des pisciculteurs du Jura, un restaurant en circuit court à Vesoul, une recyclerie territoriale sur le Pays de Montbéliard, un projet de valorisation du hêtre dans le Haut-Jura et un autre autour de la filière sapin dans le Morvan… Des projets diversifiés mais qui ont tous un point commun : ce sont des initiatives qui viennent de la volonté de créer quelque chose sur le terrain, qui fédèrent les gens d’un territoire, qui créent du lien social.

Plus d’infos

Un garage solidaire pour lever les freins à la mobilité

En 2018, à Montbéliard, l’association La Roue de Secours a ouvert un garage solidaire afin de proposer des services de réparation, location et vente de véhicules à des personnes aux revenus très modestes, orientées par des travailleurs sociaux.
Le projet a émergé grâce au générateur Bourgogne-Franche-Comté : le dispositif a permis d’identifier localement le besoin d’une telle structure. En jeu : les problèmes de mobilité qui peuvent représenter un frein à l’insertion professionnelle. Deux emplois ont déjà été créés et l’association réfléchit à dupliquer le service à Besançon.

La garage solidaire de Montbéliard
Remise de prix du Concours régional de l’ESS 2018 - Crédit photo Région Bourgogne-Franche-Comté/David Cesbron

Concours régional de l’ESS 2019 : c’est parti

Lire l'article
17 sep 2019
Remises de prix du concours régional de l’économie sociale et solidaire, vendredi 23 novembre 2018

Ces entreprises pour qui le profit n’est pas le but ultime

Lire l'article
26 nov 2018
Journées de l’économie autrement 2018

Journées de l’économie autrement

Lire l'article
20 nov 2018
Toute l'actualité
Article du 25/04/2019 00:00, modifié le 29/04/2019 11:14

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter