La Région fait son marché

Un marché de relocalisation des achats de denrées alimentaires a été signé ce mardi 24 janvier 2023 à Gy (70).

Après une visite du site de maraichage bio, à Gy, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, a ouvert une voie avec Thierry Sauvageot, directeur de l’Association fédératrice de services sociaux et d'accompagnements médico-éducatifs (AFSAME), en paraphant le marché « Relocalisation des achats de denrées alimentaires ».
Cette action concrétise la volonté, affichée par la Région dans le plan de mandat 2021-2028, de
s’impliquer progressivement dans l’acte d’achat, de mieux structurer la demande vis-à-vis des acheteurs de la restauration collective des lycées et des producteurs régionaux. « Nous souhaitons que 75% des produits présents dans l’assiette des lycéennes et lycéens soient issus de l’agriculture locale et bio à l’issue du mandat actuel » complète Océane Charret-Godard.

Signature du marché de relocalisation des achats de denrées alimentaires par Océane Charret-Godard, vice-présidente en charge des lycées, mardi 24 janvier 2023 à Gy (70) - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Christophe Bidal

Concrètement, une expérimentation menée sur 21 lycées de Besançon et Dijon va être menée dans le cadre du marché. Les gestionnaires de ces lycées urbains s’approvisionneront en fruits et légumes frais de saison issus de l'agriculture biologique via la centrale d’achat de la Région. Ce qui représente un volume de près de 16 000 repas par jour, soit près de 3 millions de repas par an !

Important pour tous
Christian Morel, vice-président en charge de l’agriculture, Amandine Rapenne, conseillère déléguée en charge des transitions énergétiques et alimentaires dans les lycées, Gilles Demersseman, conseiller délégué en charge de l'agriculture biologique, et Claudy Chauvelot-Duban, conseillère régionale, avaient également effectué le déplacement dans les locaux de l’AFSAME. Une présence massive des élus comme un signe de l’importance du « bien-manger » pour nos lycéens...
« Ce marché signé avec la Région est également important pour nous, s’est réjoui Pierre Poux, président de l’AFSAME depuis 2015. Il est un gage de sérieux et de qualité, le signe d’une reconnaissance et de notre capacité à produire. Il permettra aux jeunes d’avoir accès à des produits propres. »

Le site de maraichage bio, à Gy (70), où sont produits les choux, les navets, les carottes, les salades, entre autres, qui alimenteront les cantines des lycées bisontins et dijonnais - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Christophe Bidal

Choux, navets, carottes, salades, poireaux. « On a même planté des kiwis. On verra bien ce que cela donne… » lance le directeur. Le site de maraichage bio à Gy (70), créé en 2012, produit sur 30 hectares, dont 3 hectares sous serres, des fruits et légumes de saison en bio. Une activité de négoce de fruits exotiques frais est également développée. Le site comprend tous les équipements permettant la production, le stockage, la transformation (légumerie) et le conditionnement, sans oublier la logistique. 40 salariés travaillent sur le site.

L'AFSAME en bref

L’Association Fédératrice de Services Sociaux et d'Accompagnements Médico-Éducatifs (AFSAME) est née en 1944 d’un élan de solidarité consécutif à la fusillade d’Etobon (70) qui coûta la vie à 40 hommes du village. Depuis 2012, l'activité de l’AFSAME s'est beaucoup diversifiée avec la création d'une Entreprise adaptée (EA) à Gy, la reprise des activités du Foyer des jeunes travailleurs (FJT) de Gray, devenu en décembre 2015 une résidence sociale, et également la création de deux nouveaux établissements en 2018 : une Entreprise d’insertion (EI) à Gy et une Structure d’accueil et d’accompagnement (S2A) à Gray, spécialisée dans le soutien de jeunes mineurs.

Océane Charret-Godard, vice-présidente en charge des lycées
Réunir deux établissements relevant, l’un de l’Education Nationale, l’autre du ministère de l’agriculture : une première en Bourgogne-Franche-Comté - Photo DR

Une table pour deux

Lire l'article
1 fév 2023

Gastronomie : quoi d'neuf en Bourgogne-Franche-Comté ?

Lire l'article
22 jan 2023
Energies renouvelables, nécessaires, possibles, urgentes !

Energies renouvelables, nécessaires, possibles, urgentes !

Lire l'article
13 déc 2022
Toute l'actualité
Article du 24/01/2023 14:25, modifié le 27/01/2023 16:00

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter