La Nièvre : « Loin des yeux, mais près du cœur »

Du 19 au 21 novembre 2018, Marie-Guite Dufay a sillonné la Nièvre pour rencontrer les acteurs du département.

La Nièvre ? Oui, c’est bien en Bourgogne-Franche-Comté ! Et si certains pouvaient encore en douter, Marie-Guite Dufay n’a pas manqué de le leur rappeler. La Présidente de la Région a effectué une tournée de trois jours dans la Nièvre, du 19 au 21 novembre 2018. « Loin des yeux, mais près du cœur » a-t-elle rassuré les plus sceptiques, ne manquant pas d’énumérer les nombreuses actions que la Région finance ou pilote dans tout le département : « Nous avons signé le lundi un contrat Cap Territoire de près de 2 millions d’euros pour financer les projets du Pays Nivernais-Morvan ; le lendemain, c’était 5,3 millions d’euros pour le Pays Val de Loire Nivernais ; je ne peux pas entendre que la Région ne s’occupe pas de la Nièvre. » Marie-Guite Dufay a répété le message à loisir. Et enfoncé le clou, lors de chacune de ses visites : à Garchizy, pour faire le tour de la nouvelle maison de santé qui risque bien de faire modèle ; alors que la petite ville ne comptait plus que trois professionnels de santé au début des années 2000, elle peut désormais s’appuyer sur une trentaine de médecins, cardiologues, kinésithérapeutes, infirmiers ou autres dentistes … Soutenues par la Région, les maisons de santé offrent une garantie pour lutter contre les déserts médicaux en zones rurales.

Nevers-Dijon, en 2 h 05
Autre exemple : la visite de chantier du quartier Saint-Laurent, à Cosne-sur-Loire. La Région est venue apporter plus de 4 millions d’euros de financement pour réaménager ce quartier, dans lequel vivent près de 2 000 habitants : « on soutient massivement, car c’est fait avec intelligence, s’est réjouie Marie-Guite Dufay ; toutes les rénovations intègrent un volet environnemental fort, notamment grâce à l’isolation des bâtiments par l’extérieur. On est dans la transition écologique, et en plus, on améliore le pouvoir d’achat des habitants, en diminuant considérablement leur facture de chauffage. »
Enfin, la Présidente a fait une belle annonce aux nivernais, en leur assurant une bien meilleure desserte ferroviaire pour rallier Dijon : trois trains supplémentaires dits « trains bolides » seront affectés à la ligne Nevers-Dijon dès décembre 2018. Des trains qui ne s’arrêteront pas dans toutes les gares, mais qui relieront les deux préfectures en à peine plus de 2 h, contre 2 h 30 aujourd’hui. Histoire de raccrocher, encore un peu plus, la Nièvre à sa région d’attache …

Signature du contrat de Pays nivernais Morvan - Lundi 19 novembre 2018
La ligne TER Nevers-Decize
Le circuit de Nevers Magny-Cours

Label villes et villages fleuris 2018 : le palmarès

Lire l'article
28 nov 2018

L’enseignement supérieur, au cœur du contrat métropolitain …

Lire l'article
15 nov 2018

Une Région à l’écoute du territoire

Lire l'article
16 oct 2018
Toute l'actualité
Article du 23/11/2018 11:03, modifié le 27/11/2018 11:51

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter