Julbo, la PME en vue chez les sportifs

39 Jura

Le lunetier jurassien Julbo fabrique des équipements spécialement conçus pour les sportifs. Coup d’œil sur un fleuron de l’économie régionale qui exporte ses produits dans le monde entier.

Quel est le point commun entre le marin Franck Cammas, le biathlète Martin Fourcade ou l’ultra-trailer Xavier Thévenard ? Ces trois sportifs au riche palmarès font partie de la team Julbo. Ils sont partenaires du lunetier jurassien basé à Longchaumois. L’entreprise familiale s’est spécialisée dans les verres et montures solaires adaptés à la pratique du sport. Elle a développé un lien très particulier avec ses athlètes partenaires. « Ces sportifs de haut niveau sont associés à toutes les étapes de la conception de nos produits. On est à leur écoute et on les réunit régulièrement pour qu’ils nous fassent part de leurs besoins » souligne Christophe Beaud, le PDG de Julbo.
Navigateurs, vététistes, fondeurs, biathlètes, coureurs… La team Julbo rassemble une centaine de sportifs français mais aussi norvégiens, suisses ou américains. Car l’entreprise - qui commercialise également des masques et casques de ski, ainsi que des lunettes de soleil pour enfants - réalise 50 % de son chiffre d’affaires à l’export. Elle vient ainsi de mettre en place un réseau de distribution directe en Italie, après l’Allemagne, la Suisse ou encore le Bénélux.
Pour gagner ses marchés, la PME ne compte pas uniquement sur la notoriété de ses ambassadeurs de marque. Elle mise aussi sur des innovations comme le laboratoire RX qui permet la fabrication, à Longchaumois, de lunettes solaires adaptées à la vue des clients, sur la requête d’un opticien.

Bientôt des lunettes connectées
En outre, Julbo s’apprête à lancer, le 1er avril prochain, une nouvelle gamme de lunettes de soleil connectées. Baptisées « Evad-1 », elles sont le fruit d’une collaboration avec l’entreprise grenobloise MicroOled, spécialiste du micro-affichage. « C’est le principe de l’affichage tête haute, explique Christophe Beaud. Les informations que les sportifs retrouvent habituellement sur leur montre, comme la vitesse, le rythme cardiaque ou la distance parcourue, apparaissent en surimpression dans leur champ de vision, en haut à gauche ». Comment ça marche ? Un petit plug installé entre les verres communique en Bluetooth avec une application mobile.
Les lunettes connectées existent déjà sur le marché mais elles sont lourdes, inconfortables et peu adaptées à la pratique sportive. Grâce au savoir-faire de ses designers et techniciens, Julbo propose une monture légère (35 grammes) et ergonomique. Pour mettre au point ce produit innovant, la PME a bénéficié d’une aide de 30 000 € de la Région Bourgogne-Franche-Comté, attribuée dans le cadre du fonds régional d'aide à l’innovation.
Créée en 1888, l’entreprise fabriquait à l’origine des lunettes de protection pour les lapidaires, les tailleurs de pierre du Haut-Jura. 132 ans plus tard, elle continue de voir loin pour assurer son développement et le rayonnement de la lunetterie jurassienne.

    JOJ 2020 : Julbo partenaire de la Région

    À l’occasion des Jeux olympiques de la jeunesse Lausanne 2020, la Région Bourgogne-Franche-Comté a conclu un partenariat avec Julbo pour offrir une paire de lunettes de soleil aux 460 bénévoles mobilisés sur le site des Tuffes, à Prémanon. La collectivité souhaitait ainsi valoriser une  entreprise locale très impliquée aux côtés des sportifs, quel que soit leur niveau de pratique. La PME accompagne de jeunes espoirs régionaux et est l’un des principaux partenaires d’événements tels que la Transjurassienne.

    Chiffres clés

    • Un million de produits (lunettes, masques et casques de ski) vendus par an
    • 33 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019
    • 257 salariés, dont 90 au siège à Longchaumois (design, marketing, service commercial, découpe et assemblage des verres techniques, fabrication des moules et des pré-séries)
    • 75 % de la fabrication en série est réalisée en Europe (Roumanie), ce qui permet à Julbo de maîtriser une grande partie de sa production, alors que les lunettiers optent généralement pour la sous-traitance en Asie
    L’atelier menuiserie d’« Au bonheur des chutes » est ouvert à tous, moyennant un coût d’adhésion annuel à l’association - Crédit photo Région Bourgogne-Franche-Comté

    Economie circulaire : déjà 46 projets aidés par la Région e…

    Lire l'article
    20 fév 2020
    Salon Vinexpo, Paris le 11 février 2020 ©CLAN D’ŒIL

    La Bourgogne-Franche-Comté en force sur Wine Paris

    Lire l'article
    14 fév 2020
    Sictom - Crédit photo Région Bourgogne-Franche-Comté / David Cesbron

    Économie circulaire : on accélère en Bourgogne-Franche-Comt…

    Lire l'article
    12 déc 2019
    Toute l'actualité
    Article du 21/01/2020 10:28, modifié le 21/01/2020 11:40

    Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

    Nous contacter