Journée verte dans l’Yonne

Mardi 4 octobre 2022, la Région organisait une journée écolycée dans l’Yonne. L’occasion de découvrir les projets éco-responsables portés par les lycéens de Vauban (Auxerre) et La Brosse (Venoy).

Une parcelle de vignes à l’entrée du bâtiment ; des ramifications de houblon qui grimpent le long du puit au centre de la cour ; à gauche, un jardin potager dans lequel binent et piochent élèves et professeurs. Et tout au fond, plusieurs bacs de compostage fumant les restes de la cantine des derniers jours : bienvenue au lycée Vauban à Auxerre ! C’est dans cet établissement exemplaire que la Région avait choisi d’organiser la première partie de sa journée écolycées dans l’Yonne, mardi 4 octobre 2022. Les écolycées sont les établissements qui s’engagent et qui mènent des actions pour préserver leur environnement.

Début octobre : il reste encore quelques tomates. Bientôt, ce sera la saison des potirons et des butternuts ! Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Xavier Ducordeaux

La journée a rassemblé 80 élèves venus de tous les lycées de l’Yonne. La plupart d’entre eux sont éco-délégués dans leur établissement. Tous sont venus chercher de nouvelles idées. Ou tout simplement échanger sur les pratiques éco-responsables qu’ils engagent chacun de leurs côtés. Au lycée Vauban, le projet écolycée est porté par l’intégralité des professeurs et des élèves. Initié il y a 5 ans, il est tourné autour du jardinage, du bien-manger et du tri des déchets. Hugo est en première. C’est lui qui est chargé de faire visiter le jardin des plantes aromatiques du lycée à ses visiteurs d’un jour :

Témoignage d'Hugo, élève au lycée Vauban, à Auxerre

Passionné, Hugo est intarissable sur le sujet. Pour valider son exposé, il propose aux jeunes icaunais venus le voir de déguster quelques tisanes à l’agastache ou à la verveine. Maison bien entendu. Pendant ce temps, un autre groupe visite le jardin potager. On leur explique la saisonnalité des produits. Il reste encore quelques tomates sur pieds, des salades. Des courges se font la belle dans l’allée. La dégustation d’un gaspacho concombre, épinard, vinaigre de cidre permet de valider le projet « Franchement, c’est hyper bon. Je n’aurais pas cru ! » avoue Nathan, du lycée professionnel du Parc des Chaumes (Avallon).

De la terre à l’assiette : cultivés au sein du lycée, les légumes sont cuisinés à la cantine. Du gaspacho en circuit ultra court ! Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Xavier Ducordeaux

L’après-midi, direction Venoy, à quelques kilomètres d’Auxerre. Le lycée agricole La Brosse est lui aussi labélisé Ecolycée. Parmi les actions engagées, élèves et professeurs choisissent de faire un focus sur leur jardin cultivé en permaculture. Un passage devant le rucher de l’école est également prévu, avant de faire un arrêt un peu plus long sur une prairie voisine du lycée. C’est ici que les professeurs et les élèves ont imaginé leur nouveau projet écolycée : la plantation de 900 mètres de haie bocagère : « Ça favorise la biodiversité ; ça permet d’avoir une certaine ressource en bois et puis c’est quand même bien plus joli qu’un mur, non ? » nous demande la jeune fille chargée de présenter le projet.

Quand on est élue, il faut savoir tout faire ! Y compris manière la bêche : Océane Charret-Godard a contribué à la plantation de la haie bocagère du lycée La Brosse - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Xavier Ducordeaux

La délégation d’un jour est mise à contribution. Les 20 premiers arbustes de la future haie sont plantés par les élèves visiteurs. Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, y pose sa patte. Dans 5 ans, son noisetier fera 5 mètres de haut. La journée se termine par une collation, élaborée avec les produits issus du lycée : miel, pain d’épices et jus de pomme. Pour Océane Charret-Godard, l’objectif est atteint.

L'objectif est atteint. Ces jeunes et leurs enseignants donnent confiance. Dans toutes les actions qu’ils mènent, ils nous rassurent par leur façon de s’approprier les choses, par les réflexes qu’ils peuvent avoir, les compétences qu’ils développent. Ils sont en connexion avec leur territoire. Pour eux, ce n’est pas une contrainte, c’est juste revenir à des choses simples. A eux d’essaimer et d’emmener avec eux leurs camarades, leurs collègues.

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées

Les visiteurs d’un jour repartent eux aussi ravis. Le témoignage de Célian, éco-délégué au lycée de Toucy, sur la journée Ecolycée :

Témoignage de Célian, élève au lycée Larousse, à Toucy

103 lycées de Bourgogne-Franche-Comté (sur 129) sont aujourd’hui inscrits dans une démarche écolycée. 34 ont obtenu le niveau 3 et le statut de lycée référent. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Étape en Bourgogne-Franche-Comté de la concertation nationale sur le mix énergétique, lundi 5 décembre 2022 à Dijon - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Xavier Ducordeaux

Mix énergétique : l’Etat fait étape à Dijon

Lire l'article
6 déc 2022
Moto hydrogène h2k

Hydrogène : l’Europe est à Montbéliard

Lire l'article
9 nov 2022
Usages numériques innovants - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Christophe Bidal

L’Europe lance 6 appels à projets en Bourgogne-Franche-Comté

Lire l'article
28 oct 2022
Toute l'actualité
Article du 05/10/2022 09:31, modifié le 05/10/2022 20:45

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter