Transition écologique : un festival inspirant

Du 5 au 12 septembre 2021, le Festival des solutions écologiques a mis en lumière plus de 200 initiatives locales et projets concrets porteurs d’espoir en Bourgogne-Franche-Comté.

Deux cent vingt-sept. C’est le nombre d’événements –visites, portes ouvertes, formations, conférences, animations…- proposés partout en Bourgogne-Franche-Comté du 5 au 12 septembre 2021 dans le cadre du Festival des solutions écologiques organisé par la Région. Preuve que nombre de citoyens, d’élus locaux ou d’entrepreneurs s’investissent, à leur échelle, pour changer de voie.
La multiplication des catastrophes climatiques et le constat du déclin de la biodiversité pourraient conduire à l’abattement et à la résignation. Pourtant, dans les villes et les villages, les idées fourmillent, les initiatives essaiment.
Ces expérimentations de terrain, ces actions concrètes illustrant la devise « penser global, agir local » concernent tous les domaines : agriculture, éducation, économie circulaire, transports, énergie, habitat… Normal : la transition écologique implique de revoir en profondeur l’organisation de notre modèle économique et social.
Avec le Festival des solutions écologiques, la Région Bourgogne-Franche-Comté a accompagné ces porteurs de projets en soutenant financièrement leurs investissements, avec des aides de 1 500 € à 20 000 € pour l’achat de matériel. En outre, la collectivité a souhaité leur permettre de se faire connaître au niveau local, de créer du lien, de croiser les regards avec d’autres citoyens engagés. C’était l’objectif de cette belle semaine ensoleillée de septembre qui a vu se tenir des centaines de rencontres au cours desquelles on a débattu et refait le monde. Et contribué ainsi à le rendre meilleur et plus durable.

Zoom sur la Récup@besac

Développer un service de recyclerie en ligne pour les jeux, jouets et livres d’occasion, il fallait y penser. Dans le Doubs, l’ADDSEA l’a fait en ajoutant un volet social à la dimension écologique de l’économie circulaire. L’association emploie en effet des jeunes de 18 à 25 ans en parcours d’insertion. « Nous démarrons par la collecte de dons à Besançon, Montbéliard et Pontarlier, expose Sabrina Maillot, chargée de développement de projets à l’ADDSEA. Les objets sont nettoyés avec des produits naturels et pris en photo. Ils seront ensuite mis en vente sur le site de la boutique en ligne d’Emmaüs à partir de la mi-novembre »
Trois jeunes salariés se forment aux métiers du numérique et du commerce en ligne. Pendant le Festival des solutions écologiques, ils ont rencontré le grand public sur les marchés bisontins. Des journées portes ouvertes ont aussi été organisées par l’ADDSEA pour présenter un second projet soutenu par la Région : un service de nettoyage de flottes de véhicules sans eau, avec des produits biodégradables et respectueux de l’environnement.

Plus d’infos : 03 81 47 79 05 (ADDSEA Besançon)

Le temps de chargement est de 10 à 12 minutes. Les chauffeurs sont totalement autonomes, la procédure est quasi identique à celle d’une pompe à essence classique - Photo © Hynamics

Auxerre inaugure le plus grand site de production d’hydrogè…

Lire l'article
14 oct 2021
Produits en vrac - Photo David Cesbron

Réduction des déchets : la Région mise sur le vrac

Lire l'article
12 oct 2021
Remise des trophées écolycée - Photo Ludovic Godard

Écolycée : le développement durable fait école

Lire l'article
11 oct 2021
Toute l'actualité
Article du 14/09/2021 15:59, modifié le 15/09/2021 11:35

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter