Le CREPS s’étend à Besançon

Les nouveaux locaux bisontins du Centre de ressource et d'expertise à la performance sportive (CREPS) sont inaugurés.

« Je suis très heureuse de voir le CREPS s’étendre à Besançon, au sein de la maison régionale des sports et à proximité du Centre international de séjour » a déclaré Laetitia Martinez, vice-présidente de la Région en charge du sport, de l'égalité et de la citoyenneté, en présence notamment de Joël Mathurin, Préfet du Doubs, et de Abdel Ghezali, adjoint aux sports à la Ville de Besançon. « C’est une étape supplémentaire dans notre volonté de développer une synergie sportive sur l’ensemble du territoire. La Région, compétente en matière de formation professionnelle, a initié une démarche spécifique de formation dans le sport, en préambule aux JO de Paris. »

« Coproduction de territoire »
Concrètement, cinq nouveaux postes (créations et transferts de Dijon) voient le jour à Besançon. Une première étape qui marque le développement des missions du CREPS sur l’ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté.
Joël Mathurin, Préfet du Doubs, a exprimé la volonté de l’Etat de trouver des solutions durables pour « permettre une coproduction de territoire » avec l’ambition commune de voir la Bourgogne-Franche-Comté devenir la base arrière de Paris 2024. Comme un trait d’union avec une cette échéance déjà présente sur toutes les lèvres, deux champions olympiques, le lutteur Steeve Guenot sacré en 2008 et le nageur handisport Charles Rozoy titré en 2012, étaient présents lors de cette inauguration.

Nous travaillons au développement d’une politique sportive harmonieuse. Ce n’est qu’un premier pas. Il y a de réelles perspectives de déploiement du sport, y compris dans les secteurs de l’université et de l’entreprise.

Laetitia Martinez, vice-présidente de la Région en charge du sport, de l'égalité et de la citoyenneté

Le CREPS de Bourgogne-Franche-Comté, créé en 1942, était installé jusqu’à présent à Dijon, dans un parc boisé de 26 hectares. Ses missions principales consistent à accueillir les sportifs se destinant au sport de haut niveau et à dispenser des formations aux métiers du sport, de l’animation et de la jeunesse. La gouvernance est partagée entre le Ministère des sports et la Région Bourgogne Franche-Comté.

Sandrine Martinet, engagée aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 (judo, moins de 48  kilos) - Photo DR

Jeux Paralympiques : ils seront aussi à Tokyo

Lire l'article
18 aoû 2021
Visite de Willy Bourgeois au stade des Tuffes - Photo David Cesbron - Région Bourgogne-Franche-Comté

Ski de fond : le Jura va accueillir sa première Coupe du Mo…

Lire l'article
23 juil 2021
Chloé Valentini © FF Handball - Icon Sport

Jeux Olympiques : les Bleus de Bourgogne-Franche-Comté

Lire l'article
20 juil 2021
Toute l'actualité
Article du 05/12/2018 15:17, modifié le 06/12/2018 10:52

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter