Jeux Olympiques : les Bleus de Bourgogne-Franche-Comté

Découvrez les athlètes originaires de notre région qui représenteront la France du 23 juillet au 8 août 2021 lors des Jeux Olympiques de Tokyo.

Boladé Apithy – Escrime (sabre)

Boladé ApithyLicencié au Club d’escrime dijonnais, Boladé Apithy est le seul tireur français spécialiste du sabre à s’être qualifié pour les JO de Tokyo. À 35 ans, il compte déjà à son actif trois médailles gagnées aux championnats d’Europe en individuel et une victoire en Coupe du Monde. Lors des JO de Londres en 2012, il s’était hissé jusqu’en 16èmes de finale.

 

  • Samedi 24 juillet : éliminatoires, demi-finale, match pour la médaille de bronze ou finale

Marie Jacquet – Aviron (quatre de couple)

Marie JacquetLa rameuse  de 27 ans, qui a passé 15 ans au Cercle de l’aviron de Chalon-sur-Saône s’est qualifiée pour ses premiers Jeux Olympiques en quatre de couple avec Emma Lunatti, Violaine Aernoudts et Margaux Bailleul.  
À Tokyo, Marie Jacquet et ses coéquipières visent une place en finale A.

 

  • Vendredi 23 juillet : séries
  • Dimanche 25 juillet : repêchages
  • Mardi 27 juillet : finale (A ou B)

Bernardin Kingué-Matam - Haltérophilie (– 67 kilos)

Bernardin Kingue-MatamSuivant la voie tracée par ses trois frères Alphonse, Samson et David, Bernardin Kingué-Matam disputera à Tokyo ses troisièmes jeux olympiques. L’haltérophile, qui a fait les beaux jours du club La Française de Besançon, est le seul tricolore à s’être qualifié chez les hommes.

 

  • Dimanche 25 juillet : finale

Juliette Labous – Cyclisme sur route

Juliette Labous © FFC - Patrick PichonUne seule Française participera aux épreuves olympiques de cyclisme sur route, doublant course en ligne et contre la montre. L’heureuse élue est Juliette Labous, 22 ans, originaire de Roche-lez-Beaupré, près de Besançon. Formée au VCC Morteau-Montbenoit, elle porte désormais les couleurs de l’équipe professionnelle Team DSM avec qui elle vient de terminer le Giro (Tour d’Italie) à la 7ème place du classement général.

  • Dimanche 25 juillet : course en ligne
  • Mercredi 28 juillet : contre la montre

Vincent Luis – Triathlon

Vincent LuisNuméro un mondial et double champion du monde en titre, Vincent Luis vise clairement le titre olympique à Tokyo. À 32 ans, le triathlète qui a grandi à Vesoul semble au sommet de son art. Pour sa troisième participation aux JO (11ème en 2012 et 7ème en 2016), il peut même rêver d’un doublé avec l’épreuve de relais mixte.

 

  • Lundi 26 juillet : épreuve individuelle
  • Dimanche 31 juillet : relais mixte

Alexis Miellet – Athlétisme (1 500 m)

Alexis MielletÀ 26 ans, l’athlète dijonnais Alexis Miellet découvrira l’olympisme à Tokyo. Après avoir brillé chez les jeunes en cross-country, le sociétaire du Dijon UC s’est spécialisé sur 1 500 mètres avec trois titres de champion de France de 2018 à 2020. Au Japon, il tentera de se qualifier pour la finale.

 

 

  • Mardi 3 août : séries
  • Jeudi 5 août : demi-finale
  • Samedi 7 août : finale

Orlann Ombissa-Dzangué – Athlétisme (relais 4 x 100 m)

Orlann Ombissa-DzanguéSacrée championne de France du 100 mètres en juin dernier, la sprinteuse qui a débuté l'athlétisme à Sens  (89) n’a pas réalisé les minima olympiques. À Tokyo, la jeune trentenaire sera cependant alignée sur le relais 4 x 100 mètres aux côtés de Carolle Zahi, Cynthia Leduc, Eva Berger, Maroussia Paré.

  • Jeudi 5 août : séries
  • Vendredi 6 août : finale

Margaux Pinot – Judo (- 70 kg)

Margaux PinotDouble championne d’Europe (en 2019 et 2020) et numéro deux mondiale des moins de 70 kilos, la judokate originaire de Port-sur-Saône (70) peut nourrir de grandes ambitions. À 27 ans, Margaux Pinot vise une médaille olympique sur les tatamis tokyoïtes.

 

  • Mercredi 28 juillet : éliminatoires, repêchages, demi-finale et finale

Migna Touré – Basket (3 x 3)

Migna TouréEn 2021, le basket 3 x 3 fera son entrée aux Jeux Olympiques, avec une équipe de France féminine très ambitieuse emmenée par les  numéros un et deux mondiales de la discipline, Laëtitia Guapo et Migna Touré. Cette dernière, native de Nevers, compte déjà à son palmarès deux titres de championne d’Europe et une victoire aux Women’s World Series en 2019.

  • Samedi 24 juillet : matches contre les Etats-Unis et l’Italie
  • Dimanche 25 juillet : matches contre  le Japon et la Chine
  • Lundi 26 juillet : matches contre la Mongolie et la Russie
  • Mardi 27 juillet : France-Roumanie et quart de finale
  • Mercredi 28 juillet : demi-finale, match pour la médaille de bronze ou finale

Chloé Valentini – Handball

Chloé ValentiniMembre de l’équipe de France depuis septembre 2019, l’ailière gauche originaire de Morteau (25) disputera, à 26 ans, ses premiers Jeux olympiques. Vice-championne d’Europe en 2020, celle qui vient de passer 10 ans à l’ES Besançon, peut rêver de médaille : en 2016 à Rio, les Bleues ne s’étaient inclinées qu’en finale face à la Russie.

 

  • Dimanche 25 juillet : Hongrie – France
  • Mardi 27 juillet : France - Espagne
  • Jeudi 29 juillet : Suède – France
  • Samedi 31 juillet : Russie – France
  • Lundi 2 août : France – Brésil
  • Mercredi 4 août : quart de finale
  • Vendredi 6 août : demi-finale
  • Dimanche 8 août : match pour la médaille de bronze ou finale

Jean-Charles Valladont – Tir à l’arc

Jean-Charles ValladontL’archer natif de Besançon est le seul sportif bourguignon-franc-comtois en lice à être déjà monté sur un podium olympique : en 2016, Jean-Charles Valladont avait récolté l’argent à Rio. À 32 ans, pour sa troisième olympiade, le champion d’Europe 2016 s’alignera en individuelle et dans l’épreuve par équipes.

  • Vendredi 23 juillet : qualifications en individuelle et par équipes
  • Lundi 26 juillet : 8ème de finale, quart de finale, demi-finale, match pour la médaille de bronze ou finale par équipes
  • Mardi 27, mercredi 28 et jeudi 29 juillet : 32ème et 16ème de finale en individuelle
  • Samedi 31 juillet : 8ème  de finale, quart, demi-finale, match pour la médaille de bronze ou finale en individuelle.

Huit régionaux aux Jeux Paralympiques

La Bourgogne-Franche-Comté sera également bien représentée lors des Jeux Paralympiques, programmés du 24 août au 5 septembre 2021à Tokyo. Avec, en cheffe de file, la judokate de Mâcon Sandrine Martinet, médaillée d’or à Rio qui a été désignée porte-drapeau de l’équipe de France.

Ils sont licenciés en Bourgogne-Franche-Comté et iront aux Jeux Paralympiques :

  • Julien Casoli, athlétisme (Vesoul)
  • Corentin Le Guen et Sébastien Verdin, rugby (Nuits-Saint-Georges)
  • Léa Ferney, tennis de table (Dijon)
  • Cédric Fèvre-Chevalier et Alain Quittet, tir sportif (Chalon-sur-Saône et Belfort)

Enfin, le triathlète dolois Cyril Viennot,  champion du monde longue distance en 2015, participera à ces jeux comme guide de Thibaut Rigaudeau, triathlète malvoyant.

Nous reviendrons plus longuement sur les parcours de ces athlètes, en août avant l’ouverture des Jeux Paralympiques.

Sandrine Martinet, engagée aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 (judo, moins de 48  kilos) - Photo DR

Jeux Paralympiques : ils seront aussi à Tokyo

Lire l'article
18 aoû 2021
Visite de Willy Bourgeois au stade des Tuffes - Photo David Cesbron - Région Bourgogne-Franche-Comté

Ski de fond : le Jura va accueillir sa première Coupe du Mo…

Lire l'article
23 juil 2021
Tour de France 2019, arrivée à la Planche des Belles Filles (70) - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté David Cesbron

Cyclisme : le Tour en Bourgogne-Franche-Comté vendredi 2 ju…

Lire l'article
29 juin 2021
Toute l'actualité
Article du 19/07/2021 21:06, modifié le 21/07/2021 15:11

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter