Choulet, coach cash

Le bouillant Bourguignon-Franc-Comtois Jean-Denys Choulet a mené l'Elan Chalon au titre de champion de France de basket.

Dans sa maison, à la campagne, il a savouré son retour en haut de l'affiche, 10 ans après ses premiers titres avec Roanne qui l'avaient propulsé entraîneur de l'année. Avec la satisfaction « d’avoir rendu les gens heureux ». Jean-Denys Choulet est un personnage. Catalogué « fort en gueule », il dit avoir mis de l’eau dans son vin en Bourgogne. « Je sais qu’il y a des choses plus graves qu’une défaite » À l’issue du duel viril mais correct sur cinq matches contre Strasbourg, en finale du championnat de France, il a filé à Orlando (Floride) pour la summer league, le grand marché du basket, où il s’agit de dénicher les talents qui feront lever les foules françaises et où il fait valoir son flair et une maitrise parfaite de l’anglais et l’espagnol. Des atouts maîtres.

Globe-trotter
« Jean-De » a parcouru le monde durant sa jeunesse, au gré des mutations de son père « qui bossait pour une boîte de montres ». L’histoire débute à Maîche, au milieu des sapins du Haut-Doubs, où il revient régulièrement embrasser la famille. Le petit judoka se destine à la carrière de prof d’EPS, étudie à Nancy avant d’être nommé à Gy. Muté à Besançon, il devient à 26 ans entraîneur du vénérable Vesontio. Le sport pro impose la mobilité, alors il se met en route pour Mulhouse, Vrigne-aux-Bois, Châlons-en-Champagne, Gravelines, Roanne puis depuis 2013 Chalon. Entre temps, un contrat au Liban (« une expérience pas simple mais enrichissante ») lui aura permis de… passer son permis moto et d’assouvir son penchant pour les grosses cylindrées.
Ses proches collaborateurs pointent son côté cash, ses prédispositions pour les nouvelles technologies et sa passion du blues. À bientôt 60 ans, JDC conserve la fougue d'un rookie. La retraite ? « Pas d’actualité. J’ai prolongé à Chalon jusqu’en 2020 ». Tant mieux, le monde de la grosse balle orange a besoin de lui.

Jean-Denys Choulet, né le 16 octobre 1958 à Besançon

  • 1983 : professeur d‘EPS à Besançon
  • 2007 : champion de France avec Roanne et entraîneur de l'année
  • 2012 : entraîneur à Tripoli (Liban)
  • 2017 : champion de France avec Chalon-sur-Saône, plus de 400 matchs coachés en Pro A
Laetitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, mercredi 13 novembre 2019 à Dijon - Photo Vincent Arbelet

Paris 2024 : la Région se prend au jeu

Lire l'article
15 nov 2019
objectif médailles

22, Karera ga tōchaku shimasu *

Lire l'article
14 nov 2019
Inauguration des nouveaux aménagements du stade nordique des Tuffes, à Prémanon (39), samedi 5 octobre2019 - Photos Vincent ARBELET

Les Tuffes arrivent au stade… olympique !

Lire l'article
7 oct 2019
Toute l'actualité
Article du 08/06/2018 10:47, modifié le 08/07/2019 16:27

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter