Dijon déroule le tapis rouge pour ses futurs ingénieurs

La métropole dijonnaise et la Région ont érigé un nouveau bâtiment sur le campus de Dijon pour accueillir les élèves ingénieurs de l’ESTP et ESEO. A terme, ce sont 1 000 étudiants qui bénéficieront de ce site moderne et connecté.

Campus Métropolitain 2021 - DR

En investissant 24 millions d’euros dans la construction du campus métropolitain EST-OSEO, la métropole de Dijon et la Région, qui se sont partagées les coûts, n’ont pas fait les choses à moitié. Les deux écoles d’ingénieures privées disposent désormais d’un bâtiment 10 000 mètres carrés ultra moderne, « sans doute le bâtiment le plus branché et le plus connecté qui existe aujourd’hui sur le secteur » se félicite François Rebsamen. Le président de la métropole inaugurait mardi 8 mars la nouvelle infrastructure, en compagnie de Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et des responsables des deux écoles. Sur quatre étages, le bâtiment dispose de 44 salles d’enseignements, de huit laboratoires de recherches et d’un amphithéâtre central et flexible de 400 places. « Nos étudiants disposent non seulement de bonnes conditions de travail, mais peuvent aussi utiliser les données et les ressources du bâtiment pour lancer des projets d’études et de recherche. C’est un véritable bac à sable qui leur permet de développer leurs expériences et leurs connaissances au cours de leur formation » se réjouit Carlos Martins, directeur ESEO campus de Dijon.

Inauguration d'un nouveau bâtiment du campus métropolitain ESTP et ESEO de Dijon, mardi 8 mars 2022 - Photo Xavier Ducordeaux

L’ESTP (Ecole Spéciale des Travaux Publics, du bâtiment et de l’industrie) et ESEO (Ecole Supérieure d’Electronique de l’Ouest) s’étaient installées en 2019 à Dijon dans des locaux provisoires : « C’est spacieux, lumineux, très technologique. Tout a été bien pensé, y compris les fantastiques terrasses sur le toit qui nous permettent d’avoir une vie étudiante très agréable » commente Owen, en première année ESTP. Les deux écoles n’avaient aucun lien de parenté avant leur venue à Dijon : « On est en train de construire une famille, ensemble » sourit Titouan, président de l’association des étudiants de l’ESTP.

Campus de Dijon - Photo Xavier Ducordeaux

Présente à Paris, Cachan, Troyes et donc Dijon, ESTP Paris est l’école qui forme le plus grand nombre d’ingénieurs spécialisés dans le bâtiment en France. A Dijon, la formation est orientée vers sa thématique d’excellence : la construction de la ville intelligente et décarbonée de demain. ESEO forme des ingénieurs généralistes des nouvelles technologies, de l’électronique au numérique. Présente à Angers et à Paris-Vélizy, ESEO propose des options sur Dijon développées en partenariat avec les entreprises du territoire. Les étudiants planchent notamment sur les questions de la e-santé, de la smart-city et de l’industrie 4.0.

Ce qui est bon pour l’université est excellent pour la Région. Nous avons besoin de compétences, d’ingénieurs. Ici, ils ont tout ce qu’ils peuvent trouver ailleurs avec en plus une qualité de vie qu’ils ne trouveront pas dans de plus grandes villes. Et tout est moins cher !

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

Des étudiants mieux logés

Il n’avait pas bougé d’un pouce depuis 57 ans et sa construction en 1965. Le « pavillon Mâcon », résidence étudiante située au cœur du campus de Dijon, est en train de bénéficier d’une rénovation complète. Les 144 chambres traditionnelles de 9m2 avec cuisines et sanitaires partagés cèderont leur place à 81 studettes équipées de 13 à 15 m2. La réhabilitation du bâtiment est chiffrée à 5,4 millions d’euros. La Région apporte son concours à hauteur de 2,7 millions d’euros. Les travaux sont en cours, l’inauguration est prévue pour la rentrée de septembre 2022. Les rénovations des résidences étudiantes dijonnaises se poursuivront ensuite avec la réhabilitation complète de la résidence « Beaune », située au nord du campus Montmuzard. D’une capacité de 341 lits, la résidence de « Beaune » bénéficiera d’un programme doté de 12 millions d’euros, co-financé par l’Etat (4 millions d’euros) et la Région (8 millions d’euros). Les travaux débuteront en septembre et s’échelonneront sur plusieurs années.

Visite du pavillon Mâcon, au cœur du campus de Dijon, mercredi 9 mars 2022 - Photo DR

Visite de la présidente Marie-Guite Dufay à l’Institut de Formation aux Métiers de la Santé et l’UTBM, à Montbéliard, le 24 mai 2022 - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Léopoldine DériotVisite de la présidente Marie-Guite Dufay à l’Institut de Formation aux Métiers de la Santé et l’UTBM, à Montbéliard, le 24 mai 2022 - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Léopoldine Dériot

Enseignement supérieur : « un matériel extraordinaire grâce…

Lire l'article
25 mai 2022
Edoardo, étudiant et serveur dans un bar à Besançon - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

Aide perte d’emploi étudiant : prolongations

Lire l'article
16 avr 2021
Résidence Internationale étudiante à Dijon (21) - Photo DR

Une aide exceptionnelle pour les étudiants

Lire l'article
15 mar 2021
Toute l'actualité
Article du 08/03/2022 16:29, modifié le 09/03/2022 16:36

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter