Ils élèvent les cochons ensemble

En 1994, à Fontain, Roland Bulloz s’est lancé dans l’élevage porcin pour renouer avec le métier de ses parents. Depuis deux ans, son fils Louis-Marie l’a rejoint sur une exploitation entièrement tournée vers la vente directe.

La ferme Bulloz a beau être un peu à l’écart de la route, nichée dans un joli coin de nature du premier plateau, son adresse est bien connue des amateurs de viande et de charcuteries aux saveurs authentiques. « On a une centaine de clients par jour d’ouverture du magasin. Désormais, on fait partie des commerces du village de Fontain » se réjouit Roland Bulloz. Après avoir été enseignant, l’éleveur porcin s’est installé ici, sur les hauteurs de Besançon, en 1994, afin de renouer avec la tradition familiale. « J’avais 9 ans quand, à cause de l’urbanisation, on a dû quitter la ferme de mes parents à Besançon. Je voulais reconstruire ce qui avait disparu. Mon seul but était d’arriver à avoir une ferme ».
Implanté à proximité d’une grande ville, dans un secteur résidentiel, l’agriculteur a vite compris qu’il devait adapter son activité à son environnement :
« Avec une petite structure de 18 ha, on ne pouvait pas prétendre faire de l’agriculture comme tout le monde. Il fallait dégager de la plus-value grâce à la vente directe ». En 2000, il participe à la création du magasin de producteurs Doubs Pâturage à Besançon. Parallèlement, il aménage un laboratoire et un point de vente au bout du bois. Mais aussi un tuyé pour fumer saucisses, jambons et palettes dans la plus pure tradition comtoise.

Du porc 100 % fontainois
« Grâce à l’aide de mon épouse, j’ai également développé une activité évènementielle, avec des buffets du terroir. Cela nous ouvert beaucoup de portes. Aujourd’hui, on travaille avec le collège de Saône, des restaurants à Besançon. C’est une bonne vitrine. » Pas avare en temps et en énergie, l’agriculteur se démène et multiplie les casquettes : éleveur, boucher, com­merçant, traiteur… « Il faut être professionnel partout et bon tout le temps. Mais c’est le prix à payer pour vivre de notre métier d’éleveur de porcs » assure Roland Bulloz. Chaque année, 500 cochons sont engraissés dans des bâtiments ouverts au grand air.
Depuis février 2019, Roland a été rejoint sur l’exploitation par son fils aîné Louis-Marie, 27 ans et la tête pleine de projets : construction d’un nouveau bâtiment encore plus confortable pour les animaux et mise en place d’une filière ultra-locale pour proposer du porc 100 % fontainois. Les animaux seront en effet nourris avec des aliments issus du village : le petit lait de la fruitière à comté et les résidus de production d’une biscuiterie.
« On va juste les complémenter en graines de lin pour rester dans le cahier des charges Bleu-Blanc-Coeur et continuer à proposer des produits riches en Oméga 3 » précise le jeune agriculteur. Chez les Bulloz, la flamme agricole n’est pas près de s’éteindre.

Ferme Bulloz
Le bout du bois
25660 Fontain
Tél. 03 81 57 22 87
Mail : ferme@bulloz.fr

Vente à la ferme : mercredi de 15 h à 19 h ; vendredi et samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h.

Foire aux saveurs d’automne à Pouilley-Français (25) - Photo DR

Toutes les saveurs à Pouilley-Français

Lire l'article
27 sep 2021
Inauguration VitiLab à Davayé (71) - Photo Gaétan Bouvier

Tech et ceps : le numérique au service du travail de la vig…

Lire l'article
21 juil 2021
Armelle Dubois, de la ferme Dubois, située à Varois-et-Chaignot, en Côte-d’Or - Photo DR

Vente directe, circuits courts : les agriculteurs de plus e…

Lire l'article
14 juin 2021
Toute l'actualité
Article du 19/08/2021 15:49, modifié le 14/10/2021 09:03

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter