Hôpital de Nevers : l’hélicoptère pour les urgences est arrivé

L’hélistation de l’hôpital de Nevers n’est plus orpheline ! Le nouvel hélicoptère sanitaire des urgences est arrivé lundi 13 janvier 2020.

Après Besançon, Auxerre, Dijon et Chalon-sur-Saône, l’hôpital de Nevers est le cinquième établissement de santé de la région à obtenir un hélicoptère pour ses urgences. L’engin a été réceptionné lundi 13 janvier par Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Pierre Pribile, directeur général de l’Agence Régionale de Santé. « Cette avancée attendue depuis 25 ans est primordiale pour l’équité sanitaire du territoire qui me tient tout particulièrement à cœur, s’est réjoui Marie-Guite Dufay ; cet hélicoptère accélère significativement les délais d’intervention et de prise en charge des patients et offre des conditions de travail améliorées aux équipes médicales d’urgence de la Nièvre. Il en va de l’amélioration des chances de survie de tous les Bourguignons-Francs-Comtois ! »

La Région accompagne à hauteur de 1,5 million d’euros
Si le coût de fonctionnement de cet appareil est pris en charge par l’Etat, c’est la Région qui accompagne, à hauteur d’1,5 million d’euros, non seulement les investissements des hélistations existantes mais également l’équipement en caméras d’une quinzaine de sites facilitant l’atterrissage dans des conditions optimales. « Le Projet Régional de Santé 2018-2028 a fixé l’objectif d’intensifier le recours aux transports héliportés pour réduire le temps d’accès au patient et son transport vers le service hospitalier le plus adapté », a rappelé pour sa part Pierre Pribile, mettant également l’accent sur « les enjeux de ce nouvel équipement pour limiter le temps d’intervention des équipes mobiles du SMUR et augmenter leur disponibilité ».

« La Bourgogne-Franche-Comté à la pointe de l’innovation »
L’arrivée de l’hélicoptère sanitaire de la Nièvre s’inscrit dans un marché régional qui va permettre à chaque base de disposer progressivement de machines neuves de dernière génération. « En mettant en service un appareil supplémentaire, en se dotant d’une doctrine régionale commune d’emploi des moyens sanitaires héliportés et en investissant dans ses infrastructures au sol, la Bourgogne-Franche-Comté se positionne à la pointe de l’innovation en termes de prise en charge des urgences sur son vaste territoire » a souligné Pierre Pribile.

Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) à Semur en Auxois - Photo DR

Et si vous deveniez infirmier, l’an prochain ?

Lire l'article
3 nov 2022
Jocelyn Chenevier, maire de Sauvigney-les-Gray, et Cécile Thabouray, conseillère municipale, dans la nouvelle serre collective financée par le festival des solutions écologiques - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté Léopoldine Deriot

Des serres pour créer du vivre ensemble

Lire l'article
20 sep 2022
Anaïs Perrichet, lauréate du prix du concours « Ma thèse en 180 secondes »

À plein poumon

Lire l'article
5 aoû 2022
Toute l'actualité
Article du 13/01/2020 16:32, modifié le 17/01/2020 15:35

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter