Haut-Jura : ces flammes envoient du bois !

Des élèves en ébénisterie du lycée professionnel de Moirans-en-Montagne ont réalisé une œuvre monumentale, à l’occasion des Jeux olympiques de la jeunesse 2020. Haute de plus de 5 mètres, cette représentation de la flamme olympique a été installée aux Rousses.

5,20 mètres de hauteur et 2,50 mètres de largeur : la sculpture ne passe pas inaperçue à la sortie des Rousses (Jura), au rond-point de la Cure. L’œuvre est composée d’un socle en béton surmonté d’une vasque en mélèze teintée. Au-dessus de laquelle crépitent quatre flammes, en mélèze également.
Imaginée par les élèves du lycée professionnel Pierre-Vernotte de Moirans-en-Montagne, elle a été réalisée à l’occasion des Jeux olympiques de la jeunesse 2020 (JOJ). L’événement se déroulera du 9 au 22 janvier à Lausanne, en Suisse. Mais des épreuves de ski nordique sont programmées en France, sur le stade des Tuffes, à Prémanon. Les quatre flammes olympiques représentent donc les quatre villages qui constituent la station des Rousses : Bois d’Amont, Prémanon, les Rousses et Lamoura. Autre symbole, elle a été installée à quelques mètres de la frontière, en référence aux premiers jeux binationaux de l’histoire olympique.

40 élèves associés, du CAP au post-bac
Initié en septembre 2018 au sein de l’établissement, le projet a véritablement démarré en juin 2019 avec le travail sur le socle en béton. Il a été conduit en partenariat avec la plateforme technologique Tecbois. Quarante élèves ont participé à cette aventure collective, menée en un temps record : les classes de première année de brevet des métiers d’art (BMA) ébénisterie et CAP ébénisterie. Un étudiant en diplôme des métiers d’art  - une formation post-bac - a réalisé la maquette de la sculpture et le socle, du gabarit au coulage du béton.
Les ébénistes ont pris le relais à partir de la rentrée 2019. Ils ont usiné les pièces et effectué le montage de l’œuvre. Celle-ci a été mise en place le 15 novembre. Quelques élèves ont pu participer à l’inauguration officielle de leur réalisation, vendredi 22 novembre. « Ils sont très fiers, témoigne France Paris, directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques du lycée Pierre-Vernotte. Ils ont reçu beaucoup de commentaires positifs. Je crois qu’ils n’avaient pas imaginé les retombées de leur travail. »

Les lycées professionnels entrent en jeu

Disputés par 350 athlètes âgés de 15 à 18 ans, les Jeux olympiques de jeunesse ne sont pas une simple compétition. Les valeurs éducatives y ont également toute leur place. Ainsi, plusieurs lycées professionnels jurassiens y participent aussi, à leur manière. En 2018, des élèves du lycée du Bois de Mouchard ont construit les 10 chalets qui abriteront les équipes sur le stade des Tuffes. Leurs camarades du lycée de Saint-Amour, spécialistes du métal, travaillent sur la vasque qui accueillera la flamme olympique à partir du 9 janvier. Enfin, les lycéens de Morez répètent un spectacle. Ils le présenteront lors de la cérémonie de clôture des JOJ le 22 janvier, au centre de la station des Rousses.

C'est le lycée Edgar Faure de Morteau (25) qui avait relmporté l’édition 2018 de "POTEs en herbe"

« POTEs en herbe » : saisissez votre chance !

Lire l'article
18 nov 2019
Laetitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, mercredi 13 novembre 2019 à Dijon - Photo Vincent Arbelet

Paris 2024 : la Région se prend au jeu

Lire l'article
15 nov 2019
objectif médailles

22, Karera ga tōchaku shimasu *

Lire l'article
14 nov 2019
Toute l'actualité
Article du 26/11/2019 10:08, modifié le 26/11/2019 11:58

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter