Festival GéNéRiQ : faites du bruit !

Du 7 au 10 février 2019, le festival GéNéRiQ repart à l’assaut des villes de Dijon, Besançon, Montbéliard, Belfort et Mulhouse. Au programme : quatre jours de plaisirs musicaux urbains et près de 40 concerts, dont la moitié sont gratuits.

Quel est le point commun entre Stromae, Orelsan, Jeanne Added, ou encore Eddy de Pretto ? Le talent, bien sûr, mais aussi d’être passé par GéNéRiQ. Un festival qui défriche et qui palpite au cœur de la ville, s’invitant en pleines rues afin d’y faire régner un vacarme des plus harmonieux.
La douzième édition aura lieu du 7 au 10 février 2019. Des plus pointus aux plus populaires, une grande variété de styles de musiques résonnera entre les murs de cinq villes de Bourgogne-Franche-Comté et d’Alsace, de Dijon à Mulhouse, de Besançon à Belfort en passant par Montbéliard.
Partout des artistes, des orchestres originaux, une armada de musiciens estampillés 100 % GéNéRiQ vont fondre sur la ville et s’en emparer. Des briscards qui n’ont plus rien à prouver comme Arnaud Rebotini, l’homme le plus classe de l’électro française ou des bonnes copines comme Anna Calvi et Ann O’aro. Mais aussi des petits nouveaux dans la clique à l’image des Death Valley Girls, des Irlandais de Fontaines D.C. ou de Bodega. Mario Batkovic va lui jouer une création spéciale pour le festival dans toutes les villes accompagné de son accordéon, de son pote le grand Reverend Beat-man et de quatre contrebassistes recrutés dans la région.

Près de la moitié des concerts gratuits
Le festival va carrément faire descendre un ensemble de cors des Alpes de ses montagnes natales jusque dans les rues de Belfort et Montbéliard, installer un Playback géant pour tous sur la place de la Libération de Dijon, inviter le public à faire une Fanfare de la Touffe en vadrouillant dans Besançon ou encore proposer des performances et des installations sonores au Séchoir, reflétant ainsi le passé industriel de la ville de Mulhouse. De beaux morceaux de sons bien généreux sur un plateau, avec toujours près de la moitié des concerts gratuits. C’est aussi la force du festival hivernal GéNéRiQ : repérer, dénicher les talents de demain, ceux qui ont un potentiel dingue sur scène dont on pourra se vanter plus tard de les avoir vus un peu avant tout le monde.

Festival GéNéRiQ Dijon, Besançon, Montbéliard, Belfort, Mulhouse

Allez-y en TER!

Dijon, Besançon, Montbéliard, Belfort, Mulhouse : les cinq villes qui accueillent le festival GéNéRiQ sont toutes facilement accessibles par le train. Et avec le tarif jeune moins de 26 ans, tous vos trajets en TER Bourgogne-Franche-Comté sont à moitié prix toute l'année. Raison de plus pour faire du bruit !
Infos et réservations ici.

 

Le chiffre : 30 000

C’est le montant, en euros, de l’aide accordée par la Région au festival GéNéRiQ pour cette édition 2019.

Excellence des métiers d’arts - DR

L’excellence des métiers d’art, en exposition à Dijon

Lire l'article
11 jan 2019
Inauguration du musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon, vendredi 16 novembre 2018 - Crédit David Cesbron

Tous au musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon !

Lire l'article
16 nov 2018
Spectacle Festisol 2018

Un « festival » d’événements pour promouvoir la solidarité

Lire l'article
9 nov 2018
Toute l'actualité
Article du 04/02/2019 15:54, modifié le 05/02/2019 14:22

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter