Tout pour l'emploi

A l'heure de la reprise

Le développement économique est la première compétence de la Région, et l’emploi, sa première préoccupation. Dans un contexte de redressement qui laisse augurer une année 2018 favorable, la Région encourage plus que jamais la création d’emploi en renforçant la capacité des entreprises à en créer, en lien avec les territoires. « Notre stratégie de développement économique est basée notamment sur l’innovation et l’international. Les entreprises doivent avoir des salariés qualifiés et bien formés, mais il faut également qu’elles trouvent de nouveaux marchés et qu’elles puissent se distinguer au niveau international grâce à la qualité de leurs produits et leur savoir-faire », explique Jean-Claude Lagrange, vice-président en charge du développement économique, de la nouvelle croissance et de l’emploi.

Former pour l’emploi
Avec un budget de près de 50 millions d'euros consacré à l’économie, et un engagement significatif dans le cadre du programme d’investissements d’avenir, la Région veut accélérer la reprise de l’activité et accompagner les entreprises grâce à l’innovation, l’export, l’aide aux filières stratégiques, moteurs de l’activité économique de la Bourgogne-Franche-Comté. Elle consacre par ailleurs 92 millions d’euros, cette année, à la formation des demandeurs d’emploi pour répondre aux besoins en compétences des chefs d’entreprises et permettre aux personnes les plus éloignées de l’emploi de se réinsérer et de retrouver une place sur le marché du travail.

Aider les entreprises qui recrutent

Nathalie et Tiphanie suivent actuellement une formation de 11 semaines au sein de l’école de maroquinerie du groupe SIS, basé à Avoudrey et Valdahon (25). À la clé, un CDI. « C’est rare… », lâchent-elles. L’entreprise spécialisée dans la fabrication de bracelets de montres, d’articles de maroquinerie et dans la gainerie connaît, en effet, d’importants besoins en main d’oeuvre qualifiée ; c’est pourquoi, elle a recours depuis 7 ans au Fonds régional d’appui à la professionnalisation (FRAP). Ce dispositif proposé par la Région avec Pôle emploi et OPCA (collecteurs de fonds de formation) permet de construire et de financer des parcours de formation adaptés. « En 2017, 230 personnes ont suivi notre programme de formation et environ 80 % ont décroché un CDI », détaille Sophie Monnet, responsable des ressources humaines. À l’échelle de la Bourgogne-Franche-Comté, ce sont 950 demandeurs d’emploi qui ont retrouvé, l’an passé, un emploi en CDD ou CDI grâce au FRAP.

De nouveaux marchés à conquérir

La Région accompagne cette année, dans le cadre du plan régional d’internationalisation, les entreprises sur une quarantaine de salons, afin d’encourager l’export nécessaire à la croissance de la Bourgogne-Franche-Comté. Pour la première fois, 13 d’entre elles se sont ainsi rendues, en janvier dernier, au Consumer Electronic Show de Las Vegas, le salon mondial de l’innovation dans le domaine de l’électronique grand public.

Se faire connaître

Pour LUNC, start-up qui invente des solutions en ligne favorisant les ventes, les échanges et le partage sur internet, installée à l’Inkub à Nevers (58), ce salon a permis « de gagner en visibilité et de sentir le marché de demain », racontent Olivier Gene et José Rosillo, codirigeants. « C’est aussi un accélérateur de rencontres et de business…». Une belle opportunité pour l’entreprise de 21 salariés en plein développement, qui recrute, lève des fonds et travaille à la mise en place d’une filiale à Palo Alto dans la Silicon Valley, en Californie !

Au plus près des entreprises

21 millions d’euros sont mobilisés en Bourgogne-Franche-Comté par la Région et l’État, dans le cadre du 3e programme d’investissements d’avenir (PIA3), pour financer les projets des entreprises. Soutenir le développement de l’innovation, tel est l’objectif du volet régionalisé du PIA3 mis en oeuvre par Bpifrance et la Caisse des Dépôts. Pour ce faire, 21 millions d’euros sont engagés par l’État et la Région, en subventions et avances récupérables, pour permettre aux entreprises, notamment les PME, d’investir dans l’avenir.

Candidatez !

D’ores et déjà, deux appels à projets sont ouverts : Projets d’innovation, doté de 10,5 millions d’euros pour accélérer les projets innovants et ambitieux des entreprises leader dans leur domaine, créatrices d’activités et d’emplois, et Filières pour accompagner et structurer les filières régionales via une enveloppe de 3 millions d’euros. Un troisième volet sera mis en place afin de soutenir le financement de l’ingénierie des projets de formations innovantes.

Informations sur pia3regionalise. bourgognefranchecomte.fr

Cléor, une réponse sur-mesure

C’est un véritable outil d’aide à l’évolution professionnelle et à l’orientation ! Cléor permet en effet de disposer gratuitement, via un site web adaptable sur tablettes et smartphone, d’informations sur les emplois, les recrutements, les formations dans un secteur géographique défini par l’utilisateur. Objectifs : accompagner les projets d’évolution professionnelle en lien avec les besoins économiques des territoires et faciliter l’accès à la formation. Ce conseil gratuit est mis en oeuvre dans le cadre du Service public régional de l’orientation (SPRO) et co-piloté par l’État et la Région. Fruit d’une collaboration fructueuse entre les Régions Centre-Val de Loire, Bretagne et Bourgogne-Franche-Comté, il a été pensé et construit par les Carif-Oref et construit grâce aux données de multiples partenaires, dont Pôle emploi.

www.cleor.org

Effectuez un service civique à la Région !

Lire l'article
30 oct 2018
Toute l'actualité
Article du 12/07/2018 15:22, modifié le 27/11/2018 11:51

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter