Du bon lait et pis c’est tout !

Des produits laitiers fermiers bio, simples et gourmands : c’est la recette du succès de la "Mamellerie" qu’a ouverte Marion Mathez il y a trois ans à Grozon (39).

Une fromagerie ? Une laiterie ? Non, la Mamellerie ! C’est le nom que Marion Mathez a donné à son atelier de transformation laitière à Grozon, entre Arbois et Poligny. « On cherchait un mot qui finisse en ‘’rie’’ comme les commerces : boucherie, boulangerie… Mamellerie, on a trouvé ça rigolo et puis c’est grâce aux vaches et à leurs mamelles que l’on fabrique nos produits. »
Ces vaches, bichonnées par Adrien Poncet, le compagnon de Marion, ce sont des montbéliardes et, plus rares dans les prairies jurassiennes, des jersiaises, à la couleur fauve et aux yeux de biche. Une race douce, rustique et paisible qui présente aussi l’avantage de produire un lait très gras et protéiné. « En mélangeant le lait des montbéliardes et des jersiaises, on arrive à 50 % de matière grasse. On a donc un lait entier très gourmand, c’est hyper intéressant pour la fabrication de produits fermiers », souligne Marion Mathez.
La centaine de vaches qui passe au robot de traite chaque jour est nourrie à 99 % avec de l’herbe et des céréales cultivées sur l’exploitation en agriculture biologique. Et pour le 1 % restant ? « On achète du tourteau de soja et de tournesol à l’huilerie de Germigney ; on récupère aussi les drêches de bière des brasseurs de Poligny et Brainans. C’est donc ultra-local ! » revendique la jeune Jurassienne.

Des yaourts aux glaces
Agricultrice, Marion l’est devenue en 2018, à 29 ans. Auparavant, elle travaillait dans la communication, en tant que cheffe de projet d’une agence web à Poligny. « Petit à
petit m’est venue l’idée de rejoindre Adrien sur la ferme. Le projet de transformation est arrivé comme ça. Mais dans ce que je fais aujourd’hui, la communication et le marketing sont hyper importants »
. Après une formation au CFPPA de Vesoul en collaboration avec l’ENIL bio de Poligny, Marion a aménagé un laboratoire et un magasin dans une grange de la ferme de Vernes.
Avec l’aide de Chloé, fromagère embauchée en 2020, La Mamellerie fabrique des yaourts, des fromages blancs en faisselle, de la crème, du lait pasteurisé ainsi que des glaces, en été et pour les fêtes de fin d’année. « Nos recettes sont hyper simples. Il n’y a pas d’additif, ni de conservateur et même pas de poudre de lait dans nos yaourts. Les gens recherchent ça, ils ne veulent plus de produits ultra-transformés ». Des recettes convaincantes puisqu’en trois ans Marion a doublé son chiffre d’affaires. En 2022, elle envisage même de recruter un second salarié pour l’épauler.
Plusieurs établissements scolaires jurassiens se fournissent en laitages fermiers bio à Grozon, ainsi que les magasins Biocoop du département. On peut aussi venir acheter, en direct, à la ferme, dans un joli magasin, où Marion vend également d’autres produits locaux : « Les gens aiment bien venir à la ferme ; ça leur fait une petite sortie et ça les reconnecte à la terre. ».

La Mamellerie
Les Vernes 39800 Grozon
Tél. 06 80 51 08 89
Site : www.lamamellerie.fr

Vente à la ferme le mercredi de 15h à 18h et le samedi de 10h à 12h

vaches montbéliardes

Jeunes agriculteurs : une Assemblée Générale sur fond de cr…

Lire l'article
19 avr 2022
Tom, Maxime, Victor, Adrien, Eva et Noéline : des graines d’agriculteurs, des graines de champions ! - Crédit photo Xavier Ducordeaux

Trophée International de l’Enseignement Agricole : la coupe…

Lire l'article
7 mar 2022
Après les « retrouvailles », le travail

Après les « retrouvailles », le travail

Lire l'article
2 mar 2022
Toute l'actualité
Article du 22/03/2022 15:03, modifié le 25/03/2022 10:07

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter