Des territoires pionniers pour un avenir durable

En Bourgogne-Franche-Comté, 19 territoires à énergie positive (TEPOS) inventent un nouveau modèle de développement local basé sur l’autonomie énergétique et la solidarité. Organisées à Clamecy, dans la Nièvre, les rencontres nationales TEPOS ont mis en lumière ces initiatives porteuses d’espoirs.

Comment faire de la transition le moteur du développement de son territoire ? Comment couvrir ses besoins en énergie par la production d’énergie renouvelable ? Quelles solutions imaginer pour des économies durables ?
Réunis du 25 au 27 septembre 2019 à Clamecy (58), les 420 acteurs des
rencontres nationales territoires à énergie positive (TEPOS) ont tenté de répondre à ces questions décisives. Les territoires à énergie positive, une centaine en France, inventent un nouveau paysage énergétique, en combinant les valeurs d'autonomie et de solidarité. Dans le but de réduire leurs besoins d’énergie, par la sobriété et l'efficacité énergétique, et de les couvrir par les énergies renouvelables locales ("100% renouvelables et plus").
En Bourgogne-Franche-Comté, 19 territoires,
représentant 450 000 habitants, sont aujourd’hui engagés dans cette démarche et rivalisent d’ambition et d’idées innovantes pour un avenir durable (voir ci-dessous). Dont la communauté de communes du Haut Nivernais Val d'Yonne qui a  accueilli à Clamecy la 9e édition de ces rencontres nationales TEPOS. Depuis 2011, l’évènement fédère, autour de ces cinq lettres, élus locaux, directeurs et chargés de mission des territoires ruraux, représentants de structures de développement local ou spécialisées en matière d’énergie, chefs d’entreprises, membres de coopératives agricoles et citoyennes…  Des acteurs réunis par une ambition commune, que la Région et l’ADEME promeuvent… énergiquement !
La programmation intégrait des conférences, des débats, des t
ables rondes avec des territoires engagés dans la transition énergétique, des retours d’expériences français et internationaux, des ateliers thématiques et des visites de sites. Les objectifs : créer des liens entre les participants et participer à leur montée en compétences.

Les TEPOS disent non aux énergies fossiles mais oui aux énergies renouvelables et à la sobriété énergétique. Ils incitent leurs habitants à changer leurs habitudes, à se loger, à consommer et à manger autrement.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

Des initiatives locales innovantes

En Bourgogne-Franche-Comté, de nombreux projets phares, liés aux particularités locales, sont sur les rails. En voici quelques-uns.

  • Aide aux personnes à faible revenu en situation de précarité énergétique et développement des circuits courts alimentaires (comcom Haut Nivernais Val d’Yonne),
  • Réalisation de la Ludoverte, un bâtiment BEPOS, qui produit plus d’énergie renouvelable qu’il n’en consomme (comcom du Clunisois),
  • Programme de covoiturage organisé pour se rendre au travail dans une zone industrielle (comcom du Doubs Baumois),
  • Installation d’une centrale solaire photovoltaïque pour alimenter une maison de santé (comcom Pouilly en Auxois),
  • Réalisation d’une chaufferie bois plaquettes de 2 MW (comcom du Haut Jura Arcade),
  • Rénovation énergétique de la piscine et rénovation de l’éclairage public (Comcom Gevrey Chambertin Nuits Saint-Georges),
  • Rénovation bâtiment basse consommation (BBC) du gymnase de Quingey et division par 3 de la facture énergétique (comcom Loue Lison)
  • Acquisition de vélos à assistance électrique (VAE) pour les mettre à disposition lors de manifestations, soutien financier à l’acquisition de voitures électriques (comcom Puisaye-Forterre).
Des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit de l’école de Chay (25) - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

Énergie : une fruitière pour affiner des projets citoyens

Lire l'article
19 nov 2019
C'est le lycée Edgar Faure de Morteau (25) qui avait relmporté l’édition 2018 de "POTEs en herbe"

« POTEs en herbe » : saisissez votre chance !

Lire l'article
18 nov 2019
En 2023, des trains fonctionnant pour partie à l’hydrogène rouleront sur la ligne du Morvan - Photo DR

La Région met les gaz sur l’hydrogène

Lire l'article
15 nov 2019
Toute l'actualité
Article du 02/10/2019 10:32, modifié le 02/10/2019 10:59

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter