Crise sanitaire : la Région reste mobilisée et solidaire

Pendant cette nouvelle période de confinement, la Région Bourgogne-Franche-Comté s’organise afin d’assurer la continuité du service public et accompagner, comme elle le fait depuis le mois de mars, les secteurs affectés par la crise sanitaire et économique.

Pour faire face à la recrudescence inquiétante de l’épidémie de covid-19, un nouveau confinement national a été instauré le 30 octobre. Il diffère cependant de celui que nous avons vécu en mars : les établissements scolaires restent ouverts, ainsi que tous les services publics.
Dès l’annonce du Président de la République, la Région Bourgogne-Franche-Comté s’est réorganisée pour assurer la continuité du service public, tout en protégeant ses personnels et les usagers de ses services.
Dans les 129 lycées publics régionaux, les agents chargés de l’accueil, de l’hébergement, de la restauration, de la maintenance ou de  l’entretien sont donc mobilisés pour poursuivre leurs missions, dans le cadre de protocoles  sanitaires renforcés. Le budget affecté au recrutement avait été réévalué pour parer à cette surcharge de travail et à l’absence des personnels vulnérables, grâce au renfort d’agents contractuels.
Par ailleurs, même si le télétravail redevient la norme au sein des services, la collectivité reste accessible au public aux horaires suivants :

  • 8 h 30 à 12 h 30 et 13 h 15 à 17 h pour l’accueil physique ;
  • 8 h 30 à 18 h pour l’accueil téléphonique au 0 970 289 000.

En outre, face à la prolongation d’une crise inédite à la fois sanitaire, économique et sociale, la Région continuera à prendre des initiatives afin de protéger et accompagner  les Bourguignons-Francs-Comtois.

Depuis le mois d’avril, 100 millions d’euros de mesures d’urgence ont déjà été engagés et un plan d’accélération de l’investissement doté de 435 millions d’euros a été voté le 9 octobre 2020.
Concernant l’aspect sanitaire,  la collectivité a lancé depuis le 15 septembre à Dijon sa propre ligne de fabrication de masques chirurgicaux afin d’approvisionner, gratuitement et prioritairement, les professionnels de santé. Un renforcement des mesures dédiées aux hôpitaux, via les fonds européens, sera également étudié.
Enfin, ce second confinement représente une nouvelle épreuve pour des acteurs économiques, notamment les très petites entreprises, dont certains ne s’étaient pas encore relevés de la première période de fermeture administrative. 
La Région, déjà très engagée aux côtés de ces entreprises, via un partenariat avec les intercommunalités adopté en juin 2020, sera donc très attentive à l’évolution de ce secteur, y compris les domaines culturel et événementiel.

De façon générale, dans ce contexte préoccupant pour tous nos concitoyens, le maître-mot doit être celui de la solidarité. Solidarité par la responsabilité individuelle, solidarité dans les décisions des acteurs publics grâce à un dialogue resserré avec tous les acteurs, et une coopération étroite avec l’État.

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Edoardo, étudiant et serveur dans un bar à Besançon - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

Aide perte d’emploi étudiant : prolongations

Lire l'article
16 avr 2021
Visite du centre hospitalier de Mâcon le 29 mars 2021

Solidaires face à la crise sanitaire

Lire l'article
30 mar 2021
Résidence Internationale étudiante à Dijon (21) - Photo DR

Une aide exceptionnelle pour les étudiants

Lire l'article
15 mar 2021
Toute l'actualité
Article du 05/11/2020 09:10, modifié le 12/11/2020 12:30

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter