Courrier de la Présidente - Marque régionale

Madame, Monsieur,

Depuis 2021, la Région porte de manière volontariste le projet d'une marque régionale "Juste et locale" afin de favoriser l'alimentation de proximité tout en assurant la juste rémunération des agriculteurs. Je suis en effet intimement convaincue de l'importance, pour les agriculteurs, pour les filières et plus largement pour nos territoires, de l'intérêt d'un tel signe distinctif à même de valoriser nos productions, ainsi que la cause des agriculteurs auprès des citoyens et consommateurs.

La situation actuelle impose de réagir : le dernier recensement agricole de 2020 met à nouveau en exergue une diminution de -20 % du nombre d'agriculteurs dans notre région en 10 ans, alors que certaines filières peinent à dégager une valeur ajoutée suffisante pour assurer aux agriculteurs un revenu décent.

L'objectif est simple : aider les filières agricoles "standard" à dégager de la valeur ajoutée dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant avec les GMS franchisées avec comme premiers produits envisagés des produits de grande consommation comme le lait UHT, les œufs, la farine, le steak haché.

En complémentarité avec les signes de qualité existant dans notre région (et qui pourront choisir d'intégrer la démarche de manière volontariste selon leurs besoins propres), cette marque doit permettre d'accélérer le déploiement de la loi dite "EGALIM2" d'octobre 2021 en couvrant les différentes productions et en garantissant une rémunération de l'agriculteur sur la base d'un calcul de coûts dûment étayé.

Elle doit permettre également de valoriser nos territoires et l'approvisionnement en "circuits courts de proximité" pour rapprocher les consommateurs des filières agricoles régionales, et contribuer à l'évolution de la consommation de nos concitoyens constatée à la suite de la crise sanitaire liée au COVID19 et plus que jamais d'actualité avec la guerre en Ukraine.

Au niveau politique, je me suis engagée lors du dernier Salon de l'agriculture à utiliser et valoriser les produits de cette future marque dans la restauration collective des lycées.

Depuis plusieurs mois, aux côtés de la Chambre Régionale d'Agriculture, du GPPR et de Vitagora, de nombreux travaux ont été menés sur le plan technique. Aujourd'hui, nous disposons d'un projet de règlement d'usage et d'un référentiel technique par famille de produits.

Toutefois, son déploiement effectif nécessite un engagement large des acteurs économiques de la région, entreprises agroalimentaires, grande distribution et collectivités territoriales, mais d'abord et en premier lieu une mobilisation forte des représentants des agriculteurs et des filières.

C'est à ce titre que je souhaite m'adresser à chacun d'entre vous, afin d'évaluer le degré d'intérêt et de soutien à ce projet. J'ai sollicité la Chambre Régionale d'Agriculture pour développer un questionnaire en ligne et pour lequel je vous remercie par avance de vos réponses avant le 24 juillet. Vous trouverez en bas de page une annexe avec le descriptif des grands principes de cette marque extrait du projet de règlement d'usage.

Une synthèse des retours à ce questionnaire vous sera transmise dès que possible. Je vous prie de croire en l'assurance de ma considération distinguée.

Marie-Guite Dufay

vaches montbéliardes

Jeunes agriculteurs : une Assemblée Générale sur fond de cr…

Lire l'article
19 avr 2022
Tom, Maxime, Victor, Adrien, Eva et Noéline : des graines d’agriculteurs, des graines de champions ! - Crédit photo Xavier Ducordeaux

Trophée International de l’Enseignement Agricole : la coupe…

Lire l'article
7 mar 2022
Après les « retrouvailles », le travail

Après les « retrouvailles », le travail

Lire l'article
2 mar 2022
Toute l'actualité
Article du 28/06/2022 16:26, modifié le 01/07/2022 11:33

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter