Marie-Guite Dufay : « Nous sommes une terre d’industrie et nous devons le rester »

La présidente de Région Marie-Guite Dufay a réuni les élus régionaux en session plénière les 23 et 24 juin 2022. Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internalisation (SRDEII), transition écologique et fonds européen d’investissement étaient au cœur des débats de cette seconde journée.

« Le Schéma régional est une stratégie pour relever les défis du futur. Demain, il impactera nos relations avec les différents territoires français. Nous devons impulser une nouvelle ambition à l’économie régionale, après avoir subi de plein fouet la crise sanitaire, puis une guerre à nos portes », a indiqué Nicolas Soret, vice-président en charge de l’économie, lors de l’Assemblée Plénière.
Pendant neuf mois, Nicolas Soret est parti à la rencontre des acteurs économiques locaux pour adapter au mieux le SRDEII aux réalités actuelles. « En Haute-Saône, comme dans le Doubs ou en Saône-et-Loire, j’ai rencontré des entrepreneurs et des salariés demandeurs d’être épaulés et accompagnés », expose-t-il avec détermination. « Nous devons relever ces défis propres à notre territoire, innover et muscler nos écosystèmes ».

Huit ateliers de concertation à travers la région

Pour élaborer ce nouveau schéma, la collectivité a invité les acteurs économiques de la région à proposer des idées et exposer leurs besoins sur un site en ligne. « Nous avons reçu 600 sollicitations sur une multitude de sujets comme la formation, l’emploi ou la transition écologique », précise le vice-président. Huit ateliers de concertation ont aussi été organisés à travers le territoire, où douze grands enjeux ont été débattus, comme la transition écologique, la formation ou l’innovation.

« Nous devons rester une terre d’industrie »

« Ces concertations nous ont permis de définir les grands défis à relever ensemble. Réussir toutes les transitions, renforcer l’attractivité de notre territoire, suivre les évolutions de l’industrie et soutenir l’économie de proximité font partie de nos priorités », mentionne Nicolas Soret. « Et c’est de l’industrie que découle cette économie de proximité », tient à préciser Marie-Guite Dufay. « Nous sommes une terre d’industrie depuis toujours et nous devons le rester. Pour cela, aider les petites et moyennes entreprises est primordial », ajoute la présidente.

Autre grande innovation de ce schéma 2022-2028 : le renforcement de la coopération entre la Région et les intercommunalités. « Nous devons allier nos compétences aux intercommunalités du territoire, tout comme avec l’Europe et l’Etat, pour piloter au mieux l’action économique dans un monde de plus en plus complexe », conclut Nicolas Soret.

Quel bilan pour le SRDEII 2016-2021 ?

  • 653 millions d’€ d’aides de droit commun, mesures d’urgence et « PAIR »,
  • 1300 Petites et Moyennes Entreprises (PME) soutenues,
  • 11 500 emplois créés ou consolidés,
  • 10 000 créateurs d’entreprises et repreneurs accompagnés,
  • 600 entreprises soutenues dans l’innovation.

Zoom sur quatre outils de la nouvelle stratégie économique

  • Le fonds pour la décarbonation des industries : Pour répondre à l’augmentation des prix des hydrocarbures et sur fond de crise en Ukraine, la Région a choisi d’augmenter les subventions liées à la transformation des outils industriels dépendants de l’énergie. L’Assemblée Plénière a donc validé le Fonds pour la décarbonation des industries qui propose jusqu’à 500 000 € d’aides financières aux industries.
  • Fonds européen d’investissement : Pour ce qui est du secteur de l’ingénierie financière, 50 millions d’€ de fonds européens sont mobilisés pour abonder le Fonds européen d’investissement (FEI) , destiné à constituer un fonds de garantie et un fonds de co-investissement.
  • Le PIA 4 régionalisé : financé à parité entre l’Etat et la Région à hauteur de 40 millions d’euros, il permet de financer des projets d’innovation, collaboratifs, des projets de filière ou de formation.
  • Dispositif chocs industriels : Programme de 2 millions d’euros cofinancé par l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires et la banque des territoires en soutien à la filière automobile.

L’assemblée plénière, en bref,

Transition énergétique : la Région s’engage
« Moins de gaspillage, plus d’efficacité énergétique, plus d’énergie renouvelable » : Stéphanie Modde, vice-présidente de la Région chargée de la transition écologique, a présenté la feuille de route énergie de la Région, pour la période 2022-2024. Déclinée en 55 fiches actions, elle engage la stratégie de la collectivité en matière de transitions énergétiques et écologiques pour les années à venir. « L’objectif est de moins gaspiller, d’économiser l’énergie en particulier dans nos lycées, d’être plus efficace dans les transports. Et bien sûr, d’aller vers un mix énergétique qui utilise toutes les énergies renouvelables » a complété Stéphanie Modde.


Marie-Guite Dufay détaille les objectifs de cette grande ambition régionale.

Marie-Guite Dufay détaille les objectifs de cette grande ambition régionale

Compte administratif 2021 : « Le temps d’avant… »
Présenté par Nicolas Soret, le compte administratif 2021 a été adopté. Ce document comptable liste les dépenses et les recettes réelles de la collectivité : « Nous avons un taux de réalisation de 95 % par rapport au budget voté » s’est félicité le vice-président chargé des finances. « Mais je ne suis pas certain de pouvoir vous présenter un compte administratif aussi positif durant le mandat qui arrive. C’était le temps d’avant… » Fortes tensions géopolitiques, hausse de l’inflation et des coûts de l’énergie… Le contexte budgétaire n’est déjà plus le même aujourd’hui.

Focus sur les principaux investissements de la Région en 2021.

Focus sur les principaux investissements de la Région en 2021

Budget supplémentaire 2022 : le temps d’après ?
Après avoir présenté le compte administratif 2021, Nicolas Soret a enchaîné avec la présentation de la décision modificative du budget 2022. Deux salles, deux ambiances : avec des recettes en baisse et des dépenses en hausse, le vice-président chargé des finances a pris de l’avance sur le débat d’orientation budgétaire 2023. Les produits de la carte grise sont en baisse de 6 millions d’euros ; les produits de TVA de 4,5 millions d’euros. L’inflation va à l’inverse nécessiter d’injecter 5 millions d’euros de plus dans les travaux prévus dans les lycées.
Nicolas Soret fait le point sur la situation, en vidéo.

Budget supplémentaire 2022, itw de N.Soret

80 pages pour revivre l’année 2021

L’exercice est obligatoire, mais n’en reste pas moins très instructif : chaque année, le Conseil régional doit présenter son rapport d’activité de l’année précédente. Des exemples, des faits marquants et des chiffres clés illustrent le document, qui met en exergue les projets réalisés au travers du plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR), afin de répondre aux enjeux de la crise sanitaire qui a fortement marqué l’année 2021.

Téléchargez le rapport d'activité en bas de page.

A 10 ans, dans l’hémicycle

Deux classes de CM2 de l’école primaire de Varennes-Vauzelles, dans la Nièvre (58), ont assisté à leur toute première Assemblée Plénière. Levés aux aurores, les élèves ont été accueillis le matin par le conseiller régional Sylvain Mathieu, qui leur a expliqué le rôle de la Région. Les 43 jeunes élèves suivent avec leurs institutrices un programme de formation à la citoyenneté : « L’idée est venue des élections. On avait envie de faire découvrir les institutions aux élèves en partant de leur ville pour aller jusqu’au Conseil régional » explique Natacha Chabot, directrice de l’école.

Assemblée plénière du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté David Cesbron

Jeudi 23 et vendredi 24 juin 2022 : suivez l’assemblée plén…

Lire l'article
22 juin 2022
Marie-Guite Dufay à l'assemblée plénière du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, jeudi 27 janvier 2022 - Crédit Vincent Arbelet

Un budget 2022 ambitieux et responsable

Lire l'article
27 jan 2022
Eric Houlley, vice-président de la Région en charge de la cohésion territoriale, de la politique de la ville, des ruralités, des parcs naturels et des contrats de plan - Photo Région Bourgogne-Franche-Comté David Cesbron

Donner plus aux territoires qui ont moins

Lire l'article
27 jan 2022
Toute l'actualité
Article du 24/06/2022 18:41, modifié le 24/06/2022 22:02

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter