Clément Turpin, l'homme aux deux vies

Le Montcellien de 36 ans représentera à nouveau l'arbitrage tricolore, en tant qu'arbitre assistant vidéo (VAR), lors la Coupe du monde féminine organisée en France du 7 juin au 7 juillet 2019.

Echanger durant une heure avec Clément Turpin dans la quiétude de son bureau dijonnais de coordinateur technique régional en arbitrage, puis le retrouver à la télé le surlendemain au beau milieu de 60 000 supporters surexcités a quelque chose de fascinant. Notre homme mène une double vie et cela ne semble pas le perturber outre mesure. « Ce que je fais le week-end en Ligue 1 et quelquefois en semaine en Coupe d'Europe, c'est EXTRA-ORDINAIRE, au sens littéral du terme. Ce n'est pas normal, explique-t-il avec lucidité. Heureusement, mon métier, en lien avec le foot amateur, me permet de rester en contact avec les vraies gens. »

Maturité, fidélité et sens du collectif
Le trentenaire semble conscient de la chance qu'il a et de la responsabilité qui pèse sur ses épaules. Depuis ses jeunes années de joueur-éducateur de Montceau-les-Mines (71) il y a 20 ans,  il a musclé son « je » tout en restant fidèle à son club de toujours.
Affable, droit dans ses bottes et bien dans sa tête, « CT » garde le contrôle, après avoir monté quatre à quatre toutes les marches vers le sommet et accumulé les records. Son parcours est pour l'instant sans accroc. Grâce à la passion, au travail et à quelques qualités d’organisation et de communication… « L’un des grands principes de l’arbitrage, c’est d’anticiper. » Et de maîtriser un environnement infernal, peut-on ajouter. « Je fais mon travail sans me laisser influencer par les dirigeants, les joueurs et les medias. Ce qui me plaît, c’est la relation de confiance que je dois construire dans des moments très complexes émotionnellement. » Les réseaux sociaux ? « Je n’en tiens pas compte », affirme-t-il tout en soulignant son attachement viscéral au Pays Minier, d’où il peut organiser facilement ses multiples déplacements.
Physiquement et mentalement, Clément Turpin a parfaitement géré et digéré, à domicile, l'Euro 2016 durant lequel il a arbitré deux rencontres, puis son premier Mondial, en Russie en 2018, avec ses assistants Nicolas Danos et Cyril Gringore qu'il n'oublie jamais d'associer à ses succès. « Nous avons noué une grande complicité » se réjouit-il. Une complicité qui a permis de décrocher un nouvel accessit il y a quelques semaines, le titre de meilleur arbitre de Ligue 1, pour la troisième fois de sa carrière.

Bio

Clément Turpin, né le 16 mai 1982

  • 1998 : premiers pas dans l’arbitrage
  • 2008 : plus jeune arbitre de Ligue 1
  • 2009 : plus jeune Français international FIFA, plus jeune arbitre à officier en finale de la Coupe de France
  • 2018 : première Coupe du monde masculine en Russie
  • 2019 : arbitre assistant vidéo (VAR) pour la Coupe du monde féminine organisée en France du 7 juin au 7 juillet
Légende photo : Des épreuves de ski nordique, comme le combiné, seront organisées dans le Haut-Jura, à Prémanon - Photo ©DavidCesbron

Faites vos Jeux !

Lire l'article
20 juin 2019
La section sportive féminine du lycée Pergaud devant le centre de formation de l'AJ Auxerre, 4 avril 2019

Les sections sportives féminines des lycées réunies à Auxer…

Lire l'article
8 avr 2019
Transjurassienne 2019, 10 février 2019 ©Michel Cottin / Agence Zoom

La Transju vent dans le dos

Lire l'article
11 fév 2019
Toute l'actualité
Article du 31/07/2018 17:04, modifié le 04/06/2019 15:47

Une question, une demande ? Contactez directement nos équipes !

Nous contacter